Aller au contenu principal

Chaire de recherche du Canada en génomique forestière

Chaires de recherche du Canada

Faculté d'appartenance: Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Direction:

  • Jean Bousquet
  • Professeur titulaire

Domaine(s):

  • Sciences de l’agriculture, de la foresterie et de la géomatique

Expertises du titulaire

Amélioration génétique
Génomique structurale
Génomique des populations
Écologie génétique

Objectifs de recherche

  • Développer des ressources et des outils génomiques
  • Évaluer la diversité génétique des espèces forestières
  • Profiler le génome des arbres pour prédire leurs traits fonctionnels à maturité

Les forêts canadiennes constituent un pilier de notre économie. Cependant, les changements climatiques et l’évolution des marchés des produits forestiers obligent à ajuster rapidement nos pratiques forestières.

Jean Bousquet, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en génomique forestière depuis plus de 15 ans, met au point avec son équipe des approches génomiques pour diagnostiquer plus rapidement le patrimoine génétique de nos forêts. Le génome est l’ensemble de l’information génétique contenue dans l’ADN des cellules.

Ressources et outils génomiques

Le séquençage et la cartographie du génome des arbres sont entrepris pour constituer des catalogues de gènes et des registres de centaines de milliers de polymorphismes d’ADN et ainsi construire des outils de génotypage à haut débit. Le génotypage consiste à identifier le bagage génétique (le génotype) des arbres pour découvrir l’hérédité de leurs traits.

Écologie génomique

On vise ici à évaluer la diversité génétique naturelle des espèces forestières en ayant recours à des méthodes de criblage du génome pour distinguer la variation découlant des facteurs démographiques et des interventions de l’homme de celle qui découle de la sélection naturelle. Cela permet de mieux comprendre l’évolution des espèces et d’assurer de meilleures mesures de conservation.

Sélection génomique

Le profilage du génome des arbres est devenu réalité afin de prédire leurs traits fonctionnels à maturité, et ce, dès leur plus jeune âge. Cela permet d’accélérer grandement l’amélioration génétique des arbres et le déploiement de plantations productives et mieux adaptées aux changements climatiques, dont une meilleure résilience aux stress biotiques et abiotiques.

Mission

Notre mission est de développer et d’appliquer les sciences de la génomique aux espèces arborescentes et aux forêts afin de les rendre plus productives et résilientes. 

Retombées

Nos résultats permettent d’élaborer de meilleures mesures de conservation pour préserver la diversité génétique des forêts, et d’accélérer le développement de variétés adaptées et productives pour les reboisements. Des systèmes de sélection accélérée par profilage génomique sont rendus disponibles afin de discerner, dès le stade de jeunes semis, les arbres d’avenir. En partenariat avec les acteurs du secteur forestier, cela permet de constituer des variétés de reboisement démontrant une meilleure productivité et une meilleure adaptation aux changements climatiques anticipés, et ce, en sauvant de 20 à 30 ans d’évaluation au champ.

Chaire de recherche du Canada en génomique forestière

Pavillon Charles-Eugène Marchand
Université Laval
1030, avenue de la Médecine, bureau 2106
Québec (Québec) G1V 0A6

418 656-3493
Télécopieur: 418 656-7493