Aller au contenu principal

Chaire de recherche sur la résistance à l’insuline et les complications cardiovasculaires

Chaires de recherche en partenariat

Domaine(s):

  • Sciences de la santé et de l’alimentation
André Marette

André Marette

Professeur titulaire

Faculté de médecine

Dr André Marette est chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec et directeur scientifique de l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels. Il dirige une équipe de recherche dynamique qui étudie les mécanismes pathogéniques du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires. Sa recherche est financée par plusieurs organismes subventionnaires provinciaux et fédéraux, et il a publié ses résultats dans plus de 170 articles dans des revues prestigieuses. Dr Marette dirige plusieurs consortiums internationaux de recherche multidisciplinaire, préside et siège à plusieurs comités de pairs. En reconnaissance de ses accomplissements, il a reçu de nombreux prix, surtout pour sa contribution à l’avancement des connaissances, notamment dans le domaine du diabète.

Expertises du titulaire

Microbiote intestinal
Obésité
Nutrition
Risque cardiométabolique

Objectifs

  • Mettre en place une nouvelle unité d’investigation, dans le but d’étudier le rôle du microbiote dans la pathologie de l’obésité et de ses complications
  • Exploiter cette infrastructure relative au microbiote intestinal pour catalyser les collaborations dans le domaine de l’obésité, du diabète et du risque cardiométabolique au Québec
  • Élaborer un programme multidisciplinaire pour former les étudiants dans ce domaine de recherche en pleine expansion
  • Développer, avec nos partenaires académiques et industriels, des activités pour valoriser les découvertes scientifiques à travers un consortium international

Plus de 9 millions de Canadiens dont presque 1 million de Québécois souffrent de diabète ou du syndrome métabolique. Des études récentes ont révélé l’existence d’un lien causal entre des perturbations de populations bactériennes qui habitent notre intestin, notamment le colon, et le gain de poids corporel et de masse adipeuse. Cela contribue au risque de développer le syndrome métabolique, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires. 

Puisque la flore intestinale est grandement influencée par la nutrition, Chaire de recherche sur la résistance à l’insuline et les complications cardiovasculaires s’affaire à bien comprendre les mécanismes moléculaires et physiologiques impliqués dans les effets de divers nutriments. Ces travaux permettront de développer des approches nutritionnelles pour prévenir ces maladies sociétales. En effet, la modification du microbiote intestinal pourrait prévenir le développement de l’obésité, du diabète et des complications cardiovasculaires.

Mission

  • Mieux comprendre le rôle du microbiote intestinal dans la pathogénèse de l’obésité et de ses complications cardiométaboliques afin de prévenir ces désordres par de nouvelles approches nutritionnelles

Retombées 

Les travaux du Dr André Marette ont grandement contribué à notre compréhension des déterminants physiopathologiques qui contribuent au syndrome métabolique, notamment le rôle joué par l’inflammation dans le développement de l’insulino-résistance. Considérant ces données, il devient urgent de clarifier le rôle du microbiote intestinal dans la propagation de l’inflammation métabolique et d’explorer les divers traitements alimentaires (diètes, probiotiques et prébiotiques) pouvant prévenir le syndrome métabolique pour la modulation de certaines populations bactériennes dans notre microflore.

Chaire de recherche sur la résistance à l’insuline et les complications cardiovasculaires

Pavillon Marguerite-D’Youville
Hôpital Laval
2725, chemin Sainte-Foy, 4e étage
Québec (Québec) G1V 4G5

418 656-8711, poste 3781