Aller au contenu principal
Réinventer l’écosystème musical québécois à l’ère du numérique
L’avenir de notre industrie musicale est entre vos mains!

Réinventer l’écosystème musical québécois à l’ère du numérique

Travaillez en étroite collaboration avec les sociétés de gestion des droits d’auteur de l’industrie musicale pour les aider à compléter avec succès leur virage numérique.

Ecosystème musical

Projet

Votre cohorte guidera les principaux organismes de gestion de l’industrie musicale québécoise dans l'adaptation de leur modèle d'affaires aux réalités de l'ère numérique. Plus spécifiquement, vous contribuerez à établir une stratégie pour la centralisation des données et des enregistrements numériques afin d’améliorer considérablement les manières de faire dans le domaine en ce qui concerne:

  • la production et la diffusion des métadonnées accompagnant chaque enregistrement;
  • l’identification, l’accès et la traçabilité de ces enregistrements;
  • la perception et la redistribution des droits d’auteur. 

Le projet, initié par la SOPROQ, notre partenaire principal auquel se sont joints la SOCAN, l’APEM et Artisti, comprend 3 grandes phases. Vous participerez activement à la deuxième et à la troisième.

Adoption d’un standard pour les métadonnées musicales

Cette phase, déjà en cours, a donné lieu à un guide des bonnes pratiques qui permettra aux différents acteurs de l’industrie de fournir des données complètes au sujet des différents enregistrements musicaux, dans un format standardisé. Le modèle comprend environ 80 champs à renseigner, dont une trentaine obligatoires. Ils concernent l’identité des créateurs de musique, des interprètes et des producteurs, mais aussi, entre autres, les titres, l’année de production, les numéros d’identification des œuvres et des enregistrements.

Bien que vous ne contribuerez pas directement à cette phase, la connaissance de celle-ci sera essentielle pour réaliser les phases suivantes auxquelles vous participerez activement.

Développement d’un système et d’un portail unifié

Le système développé a pour objectif de faciliter le travail des créateurs et producteurs de musique, des utilisateurs de musique et des sociétés de gestion des droits.

Il remplira 3 fonctions.

  1. Offrir aux créateurs et producteurs de musique une plateforme unique où saisir les métadonnées concernant leur musique en respectant le standard défini à la phase précédente.
  2. Permettre aux utilisateurs de musique d’acquérir toutes leurs licences au même endroit.
  3. Coordonner automatiquement les échanges de données entre les créateurs, les producteurs de musique, et les demandes de licences destinées aux sociétés de gestion concernées.

Présentement, les créateurs et producteurs de musique doivent fournir les données sur leurs enregistrements, leurs œuvres et leurs prestations en passant par plusieurs plateformes, chacune fonctionnant différemment. Par exemple, un auteur-compositeur-interprète qui produit lui-même ses enregistrements doit fournir des données au portail de la SOCAN pour ses œuvres, à celui de la SOPROQ pour ses enregistrements et à celui d’Artisti pour ses prestations.

Considérant que plusieurs données demandées sont redondantes, le titre de l’œuvre par exemple, la saisie répétée de ces données d’une plateforme à l’autre risque de mener à des erreurs et donc à des pertes de revenus pour les créateurs et producteurs (une situation malheureusement fréquente dans ce milieu).

D’un autre côté, les utilisateurs de musique tels que les salles de spectacles, bars et restaurants, maisons de disques, plateformes de diffusion en ligne (Apple Music, Spotify, YouTube, etc.), lignes aériennes, stations de radio et télévision, doivent également demander leurs licences auprès de chaque société de gestion, dans des plateformes différentes.

Création d’un entrepôt des enregistrements numériques: le projet Collection

Cette dernière phase permettra de regrouper en un seul lieu l’ensemble des enregistrements sonores réalisés au Québec. En collaboration notamment avec Bibliothèque et archives nationales du Québec (BAnQ), l’entrepôt Collection servira plusieurs fonctions.

  • Simplifier la gestion des métadonnées en reliant les informations recueillies du portail à chaque enregistrement par l’entremise d’une vaste base de données relationnelle.
  • Identifier chaque enregistrement à l’aide d’un «tatouage» numérique afin de résoudre le problème de leur traçabilité.
  • Permettre aux utilisateurs de musique d’accéder de manière centralisée aux enregistrements.

Ainsi, lorsqu’une station de radio demandera un enregistrement à l’entrepôt, cet enregistrement sera encodé afin d’y inscrire toutes les données concernant son créateur ou producteur et d’inclure les informations au sujet de cette demande particulière: date, identité de l’utilisateur, etc.

Votre rôle dans la cohorte

Le projet mise sur la collaboration intensive des membres de la cohorte dont tous les profils sont complémentaires et essentiels. Selon votre profil, vous œuvrerez en priorité à l'un des aspects du projet.

Développer le prototype de démonstration du système complet

  • De 2 à 5 étudiants
  • Profils d'entrée: informatique, génie logiciel, génie informatique, baccalauréat intégré en informatique et en gestion, système d’information organisationnels, communication, communication graphique, etc.

Modéliser les processus d’affaires et les technologies d’interconnexion

  • De 3 à 4 étudiants
  • Profils d'entrée: génie industriel, musicologie, système d’information organisationnels, informatique, génie logiciel, génie informatique, baccalauréat intégré en informatique et en gestion, etc.

Développer le plan d’affaires, le modèle de gouvernance et la stratégie de communication

  • De 3 à 4 étudiants
  • Profils d'entrée: relations industrielles, musicologie, administration, droit, management, communication, etc.
6 crédits

Cours obligatoires

  • Méthodes interdisciplinaires (Serge Lacasse, FMUS)
  • Entrepreneuriat numérique
6 crédits

Cours à option (choisir 2 cours)

  • Industrie 4.0 et Intelligence artificielle en productique (Jonathan Gaudreault, FSG)
  • Approches de la culture numérique (René Audet, FLSH)
  • Créativité et résolution de problèmes (François-Bernard Malo, FSS)
  • Industrie des services à l’ère du numérique (FSA)
6 crédits

Cours disciplinaires

Vous choisirez, en collaboration avec votre directeur de recherche, 2 cours dans votre discipline principale.

27 crédits Mémoire

Type de diplôme

MAÎTRISE SUR MESURE
EN INNOVATION NUMÉRIQUE
45 crédits

Profils recherchés

Administration
Baccalauréat intégré en informatique et en gestion
Communication
Droit
Ethnographie / sociologie
Génie industriel
Génie informatique
Génie logiciel
Informatique
Musicologie
Relations industrielles

Autres disciplines connexes

Financement disponible

Des bourses seront disponibles et offertes selon les besoins requis pour chacun des secteurs du projet. 

INSCRIPTION

Ce projet vous inspire? Faites-nous parvenir votre candidature accompagnée d'une lettre de motivation, de votre cv et de votre plus récent relevé de notes.

Pensee_complexe

Pensée complexe


Développer une compréhension riche, nuancée et dynamique de la réalité

Démontrer une ouverture aux points de vue divergents

Adopter une posture transdisciplinaire

Poser un regard critique sur les contenus et processus et envisager d’autres manières de penser

Resolution_probleme_creative

Résolution de problèmes de manière créative


Reconnaître les multiples dimensions d’un problème

Recourir aux sciences, aux technologies et aux données accessibles pour réfléchir et prendre des décisions

Proposer des solutions hors des cadres établis

Adaptabilite

Adaptabilité


Tolérer l’ambiguïté et s’adapter aux changements

Transférer ses apprentissages à d’autres contextes

Bien composer avec les différentes personnalités formant une équipe de travail et les exigences du travail collaboratif

Creativite

Créativité


Être novateur et ingénieux

Rechercher et proposer plusieurs façons d’accomplir un travail et d’atteindre des objectifs

Porteurs du Chantier d’avenir

Serge Lacasse
Professeur titulaire, Faculté de musique

Spécialiste de la musique populaire et de l’enregistrement sonore, Serge Lacasse est professeur titulaire en musicologie. Il est directeur du Laboratoire audionumérique de recherche et de création (LARC) et dirige également les Productions LARC. Privilégiant une approche interdisciplinaire, ses recherches portent sur plusieurs aspects de l’esthétique de la musique populaire enregistrée, de même que l’adaptation de modèles issus d’autres disciplines pour mieux comprendre le chant populaire. Il a également conçu le cours en ligne «Industrie de la musique», dont le contenu est notamment alimenté par sa longue expérience dans le milieu musical québécois et canadien.

Fiche complète

Jonathan Gaudreault
Professeur agrégé, Faculté de sciences et de génie

Les travaux de recherche de Jonathan Gaudreault s'inscrivent sous le thème de l'interdisciplinarité. La mise au point de méthodes d'aide à la décision combinant des idées de différentes disciplines (intelligence artificielle, recherche opérationnelle, génie industriel) est sa principale source de motivation. De plus, il fait sien le crédo voulant que la nécessité soit la mère de l'invention. C'est la raison pour laquelle la plupart de ses projets a pour origine des problèmes industriels et sont réalisés en collaboration avec l'industrie. Sous des problématiques industrielles en apparence simples se cachent souvent des problèmes nouveaux et des questions fondamentales menant à des avancées majeures!

Fiche complète

Partenaires

APEM

 

Artisti

 

Socan

 

Soproq