Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Monsieur Michel Gervais

22e recteur de l'Université Laval

1987 à 1997

 

Né à Lévis, monsieur Michel Gervais a fait ses études classiques au Collège de Lévis où il obtient, en 1962, un baccalauréat ès arts et la Médaille du Gouverneur général du Canada.

Il compléte ensuite une licence en théologie (1966) et une licence en philosophie (1968) à l'Université Laval, puis un doctorat en théologie à l'Université St-Thomas de Rome (1973). Professeur à l'Université Laval dès 1968, monsieur Michel Gervais était bien engagé sur la voie d'une brillante carrière dans l'enseignement et la recherche en théologie lorsqu'à la demande du recteur monsieur Jean-Guy Paquet, il accepte, en 1977, de faire partie de la Commission d'étude sur l'avenir de l'Université Laval présidée par le politicologue monsieur Léon Dion, puis de devenir directeur du Projet Laval en 1979, année où il est promu au rang de professeur titulaire.

En 1982, le recteur lui confie la responsabilité du Vice-rectorat à l'enseignement et à la recherche, poste stratégique qui lui permet de mettre en oeuvre les recommandations qu'il avait lui-même formulées.

En 1987, le Collège électoral le choisit comme recteur, poste qu'il occupe jusqu'en 1997. Parmi ses réalisations, il convient de souligner:

  • l'importance accordée à la qualité de la formation des étudiants;
  • l'augmentation soutenue du nombre de diplômés au doctorat;
  • une croissance remarquable de la recherche subventionnée;
  • un passage du simple à plus du double du nombre d'étudiants étrangers;
  • la création du Service de placement;
  • la création de la Direction générale de la formation continue;
  • l'intégration des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans toutes les dimensions de la vie universitaire;
  • l'adoption d'une politique sur l'internationalisation;
  • le maintien d'une situation financière saine, la meilleure de toutes les universités québécoises;
  • un développement sans précédent du parc immobilier avec la construction du pavillon J.-A.-DeSève, La Laurentienne, Charles-Eugène-Marchand, Alphonse-Desjardins, l'agrandissement et la rénovation des pavillons Abitibi-Price, Adrien-Pouliot et Maurice-Pollack, sans compter le déménagement de l'École des arts visuels dans l'édifice La Fabrique;
  • l'adoption, en 1991, d'une modification substantielle à la Charte de l'Université pour créer un véritable Conseil d'administration à forte représentation externe;
  • la réalisation de la majeure partie de la Campagne Défi, opération de cueillette de fonds qui a finalement dépassé son objectif de 60 millions de dollars.

Pendant son mandat de recteur, monsieur Michel Gervais a été président de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ), de l'Association des universités et collèges du Canada (AUCC), de l'Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et de l'Association des universités partiellement ou entièrement de langue française (AUPELF), devenue l'Agence universitaire de la Francophonie.

Il a reçu des doctorats honorifiques des universités Bishop's, McGill, du Manitoba et de Montréal et a été nommé Officier de l'Ordre national du mérite de France (1991), de l'Ordre du Canada (1993) et de l'Ordre du Québec (1999).

Après son rectorat, monsieur Michel Gervais est devenu président de la Commission des universités sur les programmes mise sur pied par la CREPUQ, puis en 2000, directeur du Centre hospitalier Robert-Giffard et du Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard, poste qu'il occupe toujours.

Monsieur Michel Gervais est marié et père de six enfants.

Janvier 2003

www.ulaval.ca