Aller au contenu principal

Création d’un réseau d’excellence international pour la gestion universitaire

Québec, le 3 septembre 2015 – L'Université Laval lance, en partenariat avec l'Université de Bordeaux, le Réseau d'excellence des dirigeantes et dirigeants universitaires en gouvernance et gestion (Réseau Dg2). Alors que les universitaires de partout dans le monde doivent répondre à des attentes socioéconomiques toujours plus élevées tout en misant sur des ressources limitées, le Réseau Dg2 apportera un vent de fraîcheur en créant une instance de partage des meilleures pratiques en gouvernance et en gestion.

En réunissant des dirigeants universitaires de haut niveau et issus d'horizons multiples, le réseau permettra d'accroître les compétences des gestionnaires afin de faire face aux défis majeurs des établissements d'enseignement et de recherche. «Le Réseau Dg2 est une nouvelle communauté de pratique qui permettra aux participants et à leurs universités de s'ouvrir à d'autres cultures organisationnelles et d'innover pour développer des pratiques optimales de gouvernance et de gestion», a souligné la vice-rectrice adjointe aux études et aux activités internationales et coprésidente du réseau, Nicole Lacasse.

Le Réseau Dg2 outillera les cadres-gestionnaires au fil de rencontres annuelles. «Il s'agit d'une occasion unique pour partager notre culture organisationnelle et notre vision et pour s'enrichir mutuellement en découvrant les solutions développées par d'autres universités», a ajouté Marie-Andrée Doran, adjointe au vice-recteur aux études et aux activités internationales et coresponsable de l'École d'été 2015 du Réseau Dg2.

Une école d'été se tiendra annuellement dans une université participante afin de réfléchir à des enjeux majeurs comme les partenariats avec le secteur privé, la mise en œuvre d'une vision institutionnelle ou encore l'internalisation de l'université.

L'Université Laval a lancé le bal en organisant depuis le 30 août à Québec l'école d'été «Du campus numérique au campus intelligent: échanges de bonnes pratiques de gouvernance et de gestion. L'Université de Bordeaux prendra le relais en 2016 lors de la rencontre «Réinventer l'université, évolution du modèle organisationnel et économique des universités». «Cette thématique est au cœur des préoccupations de toutes les universités de rang mondial et devrait permettre de confronter nos modèles et stratégies de développement dans un contexte récurrent de raréfaction des financements», a souligné Éric Dutil, directeur général des services de l'Université de Bordeaux et coprésident du réseau.

Dix universités de huit pays couvrant les cinq continents ont déjà adhéré au Réseau Dg2, soit l'Université Laval, l'Université de Bordeaux, l'Université Paris Descartes (Paris V) et l'Université de Strasbourg (France), l'Université Louvain-la-Neuve (Belgique), l'Université Al-Akhawayn (Maroc), l'Université de Genève (Suisse), l'Université de l'État de Sao Paulo (UNESP, Brésil), la China Foreign Affairs University et l'Universidad del Rosario (Colombie).

À propos de l'Université Laval
Située à Québec, ville du patrimoine mondial, l'Université Laval est la première université francophone d'Amérique du Nord. Elle fait partie du peloton de tête des 50 plus importantes universités de recherche au Canada, se classant au 7e rang avec des fonds de plus de 300 millions de dollars alloués à la recherche l'an dernier. L'Université Laval compte quelque 48 000 étudiants dont plus de 13 000 sont inscrits aux cycles supérieurs.

Source:
Samuel Auger
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
418 656-3952
samuel.auger@dc.ulaval.ca