Aller au contenu principal

La Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval crée un espace consacré au transfert technologique entre la recherche et l’industrie

Québec, le 12 février 2015 – Le doyen de la Faculté des sciences et de génie (FSG) de l'Université Laval, André Darveau, annonce la création d'Eggenius, un espace consacré à l'innovation et au transfert technologique entre la recherche universitaire et l'industrie. Le projet, unique en son genre au Québec, a été dévoilé hier soir devant un auditoire composé de gens d'affaires et de chercheurs universitaires.

Le projet Eggenius, qui s'adresse tant aux professeurs et aux étudiants qu'aux entrepreneurs de la région de Québec, comporte trois volets. Il favorisera tout d'abord la commercialisation d'innovations développées par les chercheurs de la FSG en soutenant ces derniers tout au long du processus de maturation. Il stimulera aussi l'émergence de la relève entrepreneuriale en offrant mentorat et bourses d'études aux étudiants de la Faculté intéressés à se lancer en affaires. Enfin, il permettra aux entreprises technologiques de la région d'avoir accès à un répertoire d'équipements scientifiques de pointe. Il deviendra ainsi possible aux petites et moyennes entreprises de la région d'emprunter ou de louer des technologies sophistiquées jusque-là réservées aux laboratoires universitaires ou aux très grandes entreprises.

«Tous les paliers gouvernementaux mettent l'accent sur la place importante que devrait prendre l'innovation pour le développement de nos communautés», a déclaré le doyen André Darveau. «Des politiques ont été établies et des plans d'action ont été mis sur pied afin de favoriser l'émergence de projets porteurs aptes à faciliter l'innovation. Malgré tout, le Québec a pris un certain retard face à d'autres sociétés, comme l'ont fait ressortir des rapports relatifs au Québec et au Canada. Ce projet permettra d'accroître significativement le nombre d'entreprises dérivées de la FSG, d'augmenter le nombre de partenariats avec des entreprises de la région et de faciliter l'entretien et l'amélioration de nos équipements scientifiques.»

«Dans le contexte économique actuel, c'est particulièrement encourageant de voir naître un projet de maillage comme Eggenius,» a déclaré la directrice générale du Parc technologique du Québec métropolitain, Natalie Quirion. «Plusieurs beaux exemples de collaboration entre la recherche et nos entreprises nous ont démontré qu'il s'agit d'une voie d'avenir pour le développement économique. Je salue cette initiative qui permettra à notre région d'être plus prospère et plus innovante que jamais.»

Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d'industrie du Québec, Alain Aubut, est quant à lui enchanté par l'ouverture du milieu universitaire: «Je suis ravi de constater qu'il existe dorénavant une voie simplifiée à l'Université Laval pour les gens d'affaires qui veulent amener leur entreprise plus loin.»

Le projet Eggenius compte déjà de nombreux partenaires: la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, Entrepreneuriat Laval, le Parc technologique du Québec métropolitain, Québec International, Regar, Sovar, la Faculté de droit, la Faculté des sciences de l'administration et le Vice-rectorat à la recherche et à la création de l'Université Laval.

Pour plus de détails, consulter www.eggenius.ulaval.ca ou composer le 418 656-7002.

Renseignements:
Isabelle Lynch
Conseillère en communication
Faculté des sciences et de génie
Université Laval
418 656-2131, poste 8359
isabelle.lynch@fsg.ulaval.ca

Source:
Jean-François Huppé
Relations médias
Université Laval
418 656-7785
Jean-Francois.Huppe@dc.ulaval.ca