Aller au contenu principal

L’Université Laval et ABB mettent au point un instrument de mesure unique pour l’astronomie

Québec, le 10 avril 2015 – L'Université Laval et l'entreprise ABB annoncent aujourd'hui la dernière étape d'un important projet de développement d'un instrument de mesure astronomique d'une précision inégalée. Baptisé SITELLE (spectromètre imageur à transformée de Fourier pour l'étude en long et en large de raies d'émission), cet instrument intégrant plusieurs technologies de pointe sera installé au Télescope Canada-France-Hawaï (TCFH), un des télescopes les plus productifs de la planète, situé au sommet du Mauna Kea sur la grande île d'Hawaï. SITELLE analysera les caractéristiques de la lumière émise par chaque composante d'objets astronomiques étendus tels que les nébuleuses et les galaxies, permettant de scruter comme jamais auparavant ces objets célestes.

La conception de SITELLE a présenté un défi technique considérable. Le cœur de l'instrument repose sur le déplacement d'un miroir à une précision de l'ordre du millionième de millimètre assisté par des faisceaux lasers. SITELLE doit pouvoir fonctionner dans des conditions atmosphériques difficiles à 4200 mètres d'altitude au sommet du plus haut volcan de l'archipel d'Hawaii tout en suivant la course des étoiles dans le ciel. SITELLE est le fruit de l'expertise de l'équipe chapeautée par l'astrophysicien Laurent Drissen et du spécialiste en design optique Simon Thibault, tous deux professeurs à la Faculté des sciences et de génie de l'Université Laval, ainsi que du savoir-faire de l'équipe du TCFH en caméra à grand champ et d'ABB – le maître d'œuvre du projet – dans le domaine de la spectroscopie et de l'instrumentation optique.

«Nous sommes très fiers d'avoir construit avec l'Université Laval cette nouvelle caméra qui fera la fierté du TCFH à l'international. Elle est le résultat d'une collaboration de longue date entre l'Université Laval et ABB. Avec ses 2 mètres de haut, pesant plus de 400 kg et ses lentilles de la taille d'une assiette, SITELLE sera le plus imposant et le plus ambitieux des spectromètres imageurs à transformée de Fourier jamais construits et le plus performant du genre en astronomie», a déclaré Marc Corriveau, directeur général de l'unité d'affaires Mesure et Analyse d'ABB à Québec.

«SITELLE est la suite logique du projet SpIOMM, un prototype de spectromètre imageur développé conjointement par l'Université Laval et ABB, qui est depuis près de dix ans un des instruments les plus utilisés à l'Observatoire du Mont-Mégantic dans le cadre de projets de maîtrise et de doctorat», a quant à lui expliqué Laurent Drissen, responsable du projet. «Je tiens à souligner l'apport inestimable d'une dizaine d'étudiants, tant pour la conception des logiciels d'analyse de données que pour le développement des méthodes d'observation et des phases de tests, de même que l'appui remarquable de la direction et du personnel du TCFH. SITELLE est un instrument exceptionnel qui, j'en suis convaincu, fera sa marque dans l'histoire de l'instrumentation astronomique.»

La construction de SITELLE a également mis à contribution l'expertise de plusieurs entreprises de la région de Québec, notamment dans les domaines du moulage de fibre de carbone, de l'usinage de précision et de source laser à fibre optique. L'Université de Montréal, partenaire de l'Université Laval au sein du Centre de recherche en astrophysique du Québec (CRAQ), a aussi fourni une expertise optomécanique au projet. La construction de SITELLE a été rendue possible grâce à une subvention des gouvernements fédéral et provincial par l'intermédiaire de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI).

À propos d'ABB
L'unité d'affaires Mesure et Analyse d'ABB (www.abb.com/measurement) est l'un des principaux fabricants et fournisseurs mondiaux d'instrumentation et d'analyseurs. Avec des milliers d'experts à travers le monde et des technologies à haute performance, l'équipe d'ABB se consacre à rendre la mesure facile pour ses clients. Le Groupe de sociétés ABB (www.abb.com) possède des exploitations dans quelque cent pays et emploie environ 140 000 personnes. Au Canada, ABB compte plus de 5 000 employés d'un océan à l'autre.

À propos de l'Université Laval
Située à Québec, ville du patrimoine mondial, l'Université Laval est la première université francophone d'Amérique du Nord. Elle fait partie du peloton de tête des 50 plus importantes universités de recherche au Canada, se classant au 8e rang avec des fonds de plus de 300 millions de dollars alloués à la recherche l'an dernier. L'Université Laval compte plus de 3 200 professeurs, chargés de cours et autres membres du personnel enseignant qui partagent leur savoir avec quelque 48 000 étudiants dont plus de 10 000 sont inscrits aux cycles supérieurs.

Sources et renseignements:
Laurent Drissen, professeur titulaire
Département de physique, de génie physique et d'optique
Faculté des sciences et de génie
Université Laval
418 656-2131, poste 5641
ldrissen@phy.ulaval.ca

Nancy Rochette, spécialiste communications et marketing 
ABB – unité d’affaires Mesure et Analyse (Québec, Canada)
418 877-2944, poste 356
nancy.c.rochette@ca.abb.com

Jean-François Huppé
Relations médias
Université Laval
418 656-7785
jean-francois.huppe@dc.ulaval.ca