Aller au contenu principal

L’Université Laval renforce sa position de chef de file mondial en optique-photonique grâce à un investissement fédéral de 12 M$

Québec, le 14 décembre 2015 – Afin de souligner la conclusion de l'Année internationale de la lumière de l'UNESCO, le recteur de l'Université Laval, Denis Brière, et le vice-recteur à la recherche et à la création, Edwin Bourget, ont participé aujourd'hui à l'annonce de deux chaires de recherche consacrées au domaine en pleine effervescence de l'optique-photonique. En compagnie de la ministre fédérale des Sciences, Kirsty Duncan, l'Université Laval a inauguré les travaux de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la neurophotonique et la Chaire de recherche industrielle du CRSNG-Coractive-TeraXion-LaserAX-TLCL sur les composants et dispositifs photoniques photo-inscrits au laser femtoseconde.

L'Université Laval recevra plus de 27 M$ afin d'appuyer la nouvelle chaire d'excellence en recherche du Canada. Le gouvernement fédéral versera notamment 10 M$ sur sept ans dans le cadre du Programme des chaires d'excellence en recherche du Canada. Le reste du financement proviendra d'autres partenaires, dont le gouvernement du Québec.

Concrétisée grâce aux investissements de plusieurs organismes fédéraux totalisant 12 M$, la mise sur pied de ces deux carrefours de recherche renforce le leadership international de l'Université Laval en optique-photonique et laser. «Les investissements majeurs du gouvernement fédéral confirment le statut de Québec comme pôle d'excellence dans le domaine. En misant autant sur la neurophotonique en psychiatrie que sur le perfectionnement de techniques de pointe en sources laser femtoseconde, l'Université Laval rayonne à travers le monde et deviendra un lieu incontournable pour ces sciences de la lumière», a déclaré le recteur Denis Brière.

«Les recherches novatrices que mènent le docteur Pierre Marquet et M. Réal Vallée dans leurs domaines respectifs pourraient procurer des avantages d'ordre social, économique et scientifique considérables aux Canadiens. L'annonce d'aujourd'hui témoigne du ferme engagement du gouvernement envers les sciences et de sa volonté de faire du Canada un lieu de prédilection pour les chercheurs les plus éminents», a annoncé Kirsty Duncan, ministre des Sciences du Canada.

Le domaine de l'optique, photonique et laser captive les chercheurs de la région de Québec depuis plus de 60 ans. Au cours des quatre dernières décennies du 20e siècle, plus de la moitié des chercheurs canadiens du domaine étaient formés à l'Université Laval. Aujourd'hui, le leadership de l'université est reconnu à travers le monde, notamment en raison de la réputation de ses chercheurs et de la renommée de ses chaires de recherche.

De par ses travaux en la matière, l'Université Laval a contribué à faire de la région de Québec un pôle d'excellence en photonique puisque près de 80% de l'expertise québécoise y est concentrée. Ce domaine représente 10 chaires et 8 groupes de recherche ainsi que 5 centres de recherche majeurs, employant plus de 3 000 personnes et générant un chiffre d'affaires annuel de 400 M$. Quelque 85% de la production et du savoir-faire de ces entreprises sont exportés à travers le monde, selon une étude de Québec International.

«La création d'une Chaire d'excellence en recherche du Canada, la troisième de l'Université, a favorisé le recrutement d'un chercheur de calibre mondial en neurophotonique. Psychiatre et physicien, Pierre Marquet approfondira nos connaissances en optique, nanotechnologies et neurosciences afin de faciliter l'exploration non invasive du cerveau. En mettant au point des sources laser femtoseconde à la fois très précises et ultrabrèves, Réal Vallée développera pour sa part de nouveaux procédés ingénieux de traitement et d'usinage des matériaux. Je félicite ces leaders, qui exploreront avec talent des axes de recherche innovateurs», a mentionné le vice-recteur à la recherche et à la création de l'Université Laval, Edwin Bourget.

Chaire d'excellence en recherche du Canada en neurophotonique
La troisième Chaire d'excellence du Canada de l'Université Laval a été mise sur pied avec à une importante contribution financière de 10 M$ offerte par le Programme des Chaires d'excellence en recherche du Canada, à un financement de 800 000$ de la Fondation canadienne pour l'innovation et du soutien des Instituts de recherche en santé du Canada. À cette participation s'ajoutent des contributions financières de 10 M$ du ministère de l'Économie, de l'Innovation et de l'Exportation du Québec, de 800 000$ du ministère de la Santé et des Services sociaux et celles d'autres partenaires, afin de soutenir l'implantation des infrastructures et équipements de recherche.

Les travaux de recherche de cette Chaire viseront à détecter et à traiter les grandes maladies psychiatriques et neurologiques. Ils permettront de développer de nouvelles approches optiques et de renforcer l'arsenal déjà très performant des techniques de neuroimagerie, comme l'imagerie par résonnance magnétique, qui permet déjà la détection de discrètes anomalies de la structure et du fonctionnement cérébral chez les enfants à risque. Ils permettront également d'identifier de nouveaux biomarqueurs cellulaires contribuant à la caractérisation de trajectoires développementales de risque chez les enfants de patients suivis dans des cohortes multigénérationnelles.

Pierre Marquet, médecin psychiatre, ingénieur physicien et chercheur reconnu mondialement pour ses travaux dans le domaine de l'holographie numérique et de ses apports conséquents dans le domaine de la microscopie de phase quantitative, devient titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la neurophotonique. Il était auparavant directeur d'une unité de recherche au Centre de neurosciences psychiatriques du Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne, en Suisse.

Chaire de recherche industrielle CRSNG-Coractive-TeraXion-LaserAX-TLCL sur les composants et dispositifs photoniques photo-inscrits au laser femtoseconde
Les travaux de recherche de la Chaire visent à soutenir l'industrie de la photonique au Canada, et en particulier ses partenaires, TeraXion, CorActive, Laserax et TLCL Recherche optique, qui bénéficieront directement des retombées technologiques issues des recherches et d'une main-d'œuvre hautement qualifiée leur permettant de maintenir leur positionnement concurrentiel à l'échelle internationale et d'explorer de nouveaux marchés. Dans le but d'améliorer la connaissance des mécanismes à la base des interactions laser-matière en régime femtoseconde, les activités de recherche permettront la découverte de technologies répondant aux défis des marchés présents et futurs. Le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et les partenaires ont investi plus de 2 M$ dans la création de cette Chaire.

Les activités de recherche seront dirigées par Réal Vallée, professeur de physique à l'Université Laval et directeur du Centre d'optique, photonique et laser, un regroupement multidisciplinaire et multi institutionnel qui compte une quarantaine de professeurs chercheurs et plus de 250 étudiants diplômés dans 8 établissements universitaires au Québec.

Pour l'Université Laval, le lancement de ces nouvelles entités de recherche dans le domaine de l'optique, photonique et laser conclut l'Année internationale de la lumière de l'UNESCO. Cet événement a eu lieu au Centre d'optique, photonique et laser de l'Université Laval, en présence de Denis Brière, recteur de l'Université Laval, d'Edwin Bourget, vice-recteur à la recherche et à la création de l'Université Laval, de Kirsty Duncan, ministre des Sciences du Canada, de Ted Hewitt, président du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et mandataire du Programme des Chaires d'excellence en recherche du Canada, et de Mario Pinto, président du Conseil de recherches en sciences naturelles et génie du Canada.

À propos de l'Université Laval
Située à Québec, ville du patrimoine mondial, l'Université Laval est la première université francophone d'Amérique du Nord. Elle fait partie des plus importantes universités de recherche au Canada, se classant au 6e rang avec des fonds de 325 M$ alloués à la recherche l'an dernier. L'Université Laval compte plus de 3 200 professeurs, chargés de cours et autres membres du personnel enseignant qui partagent leur savoir avec 48 000 étudiants, dont plus de 25% sont inscrits aux cycles supérieurs. En 2014, elle se classait 1re au Canada et 9e au monde en développement durable parmi les 300 établissements ayant complété le processus d'accréditation STARS.

Chaire d'excellence du Canada en neurophotonique

Chaire de recherche industrielle du CRSNG-CORACTIVE-TERAXION-LASERAX-TLCL sur les composants et dispositifs photoniques photo-inscrits au laser femtoseconde

Sources:
Andrée-Anne Stewart
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
418 656-3952
Cellulaire 418 254-3141
andree-anne.stewart@dc.ulaval.ca

Samuel Auger
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
418 656-2131 poste 8077
Cellulaire 418 905-0085
samuel.auger@dc.ulaval.ca