Aller au contenu principal

Don de plus de 900 000$ des Producteurs d’œufs du Canada à l’Université Laval

Québec, le 7 avril 2017 – Les Producteurs d'œufs du Canada (POC) poursuivent leur engagement envers la recherche à l'Université Laval et annoncent un don de plus de 900 000$ destiné à la Chaire de recherche économique sur l'industrie des œufs.

Cette somme permettra à la Chaire de poursuivre ses travaux qui visent la création d'un savoir universitaire de pointe en lien avec l'industrie de la production d'œufs tout en générant de l'information qui favorisera la croissance et le développement de ce secteur en constante mutation.

Créée en 2009 grâce à une première contribution financière des POC, la Chaire s'intéresse à  plusieurs sujets de nature économique tels que les modèles de fixation des prix, les accords internationaux sur le commerce ainsi que les coûts et bénéfices associés à la réduction de l'empreinte écologique de l'industrie. Ses membres étudient aussi les changements dans les habitudes de consommation des œufs, l'essor du marché des œufs de spécialité, l'intérêt croissant des consommateurs pour les propriétés fonctionnelles de ces aliments et l'influence du bien-être animal sur la demande.

«La Chaire a pour avantage de permettre la constitution d'une masse critique de chercheurs intéressés à la problématique économique de l'industrie des œufs, explique son titulaire, le professeur Maurice Doyon de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation. Elle le fait notamment par la formation d'étudiants-chercheurs, par une approche multidisciplinaire et en suscitant la collaboration avec d'autres économistes d'ici et d'ailleurs.»

«À notre actif, nous comptons présentement sept articles scientifiques publiés ou en révision de même que onze mémoires ou affiches présentés à des réunions scientifiques. Ces réalisations démontrent bien tout le chemin parcouru depuis la création de la Chaire», ajoute M. Doyon.

 «La recherche effectuée à l'Université Laval permet aux producteurs d'œufs du Canada de se maintenir à la fine pointe de l'innovation, a fait valoir le chef de la direction des POC, Tim Lambert. Investir dans la recherche contribue à bâtir l'avenir de la production d'œufs au pays et assure des assises solides pour la relève.»

«Je remercie les Producteurs d'œufs du Canada pour leur engagement soutenu et leur confiance envers les travaux menés par les membres de la Chaire de recherche économique sur l'industrie des œufs, a ajouté le recteur de l'Université Laval, Denis Brière. Cette contribution leur permettra de poursuivre le développement de nouveaux savoirs et de trouver des solutions originales aux enjeux qui touchent ce secteur important de l'économie agroalimentaire.»

Source:
Jean-François Huppé
Relations médias
Université Laval
418 656-7785
jean-francois.huppe@dc.ulaval.ca