Aller au contenu principal

La FAO et l’Université Laval annoncent un partenariat - Elles feront front commun pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition dans le monde à l’heure des changements climatiques

Québec, le 25 septembre 2017 - À l'occasion du Colloque international sur la sécurité alimentaire et la nutrition, et à l'heure des changements climatiques, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Université Laval (UL) ont convenu de collaborer plus étroitement et conclu dans cet esprit un partenariat renouvelable de trois ans. Un protocole d'entente et un programme de travail orienteront le partenariat vers son objectif: favoriser le partage interinstitutionnel de connaissances pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition par la lutte contre les changements climatiques et l'adaptation à leur évolution. 

Le protocole d'entente a été signé à Québec le 24 septembre 2017 par mesdames Maria Helena Semedo, directrice générale adjointe et coordinatrice, Ressources naturelles, FAO et Sophie D'Amours, rectrice de l'Université Laval.

Concrètement, la FAO et l'UL ont établi une liste de secteurs d'activité et de champs d'action d'intérêt commun où les deux organisations peuvent tirer parti de leurs avantages comparatifs respectifs. Elles s'associeront notamment pour: i) concevoir et fournir aux États membres de la FAO des guides techniques, des données et des outils de mise en place des contributions déterminées au niveau national afin de s'adapter aux changements climatiques et en atténuer les impacts; ii) développer et disséminer des produits de connaissances et des projets en agroforesterie et en tenure forestière pour combattre la désertification; iii) élaborer des outils et des guides techniques sur la sécurité et le contrôle alimentaires, dont des analyses de risque sur les laboratoires, l'échantillonnage et les inspections alimentaires, la gestion de l'innocuité, de la salubrité et de la qualité des aliments, la traçabilité, les programmes de certification alimentaire et la sensibilisation des consommateurs; et iv) se doter des moyens institutionnels appropriés pour promouvoir les thèmes clés de la FAO touchant à la sécurité alimentaire ou aux changements climatiques et concourant à l'atteinte des objectifs de développement durable (ODD) de l'ONU.

«Il faudra surmonter de nombreux défis pour assurer la sécurité alimentaire et la nutrition mondiales. En tête de liste, les conséquences des changements climatiques. Notre partenariat favorisera l'accès à un savoir d'avant-garde qui contribuera à trouver des solutions à ces problèmes», a souligné la directrice générale adjointe de la FAO, Maria Helena Semedo.

La rectrice Sophie d'Amours a par ailleurs déclaré «qu'en nouant ce partenariat, l'Université Laval réitère son engagement dans la lutte pour assurer la sécurité alimentaire de tous et poursuit les efforts déployés à l'échelle locale pour réduire l'impact des changements climatiques et aider la planète à s'y adapter; autant de conditions nécessaires à l'éradication de la faim dans le monde».

La réalisation des objectifs de développement durable de l'ONU requiert la participation de toutes les parties prenantes. En contribuant à la sécurité alimentaire et à l'amélioration de la nutrition (ODD no 2), à la lutte contre les changements climatiques (ODD no 13) et à la gestion durable des forêts (ODD no 15), le partenariat entre la FAO et l'UL montre le rôle névralgique des collaborations dans l'atteinte des objectifs de développement durable.

À propos de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture 
Depuis son siège social de Rome, en Italie, cette agence spécialisée des Nations Unies poursuit une série d'objectifs stratégiques: contribuer à éliminer la faim, l'insécurité alimentaire et la malnutrition; rendre l'agriculture, la foresterie et la pêche plus productives et plus durables; réduire la pauvreté rurale; œuvrer à des systèmes agricoles et alimentaires inclusifs et efficaces; et améliorer la résilience des moyens d'existence face à des menaces ou en situation de crise. Suivant cinq programmes stratégiques, la FAO travaille étroitement avec ses pays membres et ses partenaires variés pour atteindre ces objectifs.

À propos de l'Université Laval
Située à Québec, ville du patrimoine mondial, l'Université Laval est la plus ancienne université francophone d'Amérique du Nord. Elle fait partie des principales universités de recherche au Canada, se classant au 7e rang avec des fonds de 332 M$ alloués à la recherche l'an dernier. L'Université Laval compte 3 685 professeurs, chargés de cours et autres membres du personnel enseignant et de recherche qui partagent leur savoir avec plus de 42 500 étudiants, dont 25 % sont inscrits aux cycles supérieurs.

Source:
Andrée-Anne Stewart
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
418 656-3952
Cell.: 418 254-3141
andree-anne.stewart@dc.ulaval.ca