Aller au contenu principal

Le Conseil d’administration de l’Université Laval rend publiques les principales conditions d’emploi de la rectrice

Québec, le 13 juin 2017 – Dans un souci de transparence envers les membres de la communauté de l'Université Laval, le Conseil d'administration rend publiques les conditions d'emploi de la rectrice, Mme Sophie D'Amours, plus particulièrement son salaire et les conditions de réintégration dans son corps d'emploi de provenance suivant la fin de son mandat.

Les conditions d'emploi de la rectrice ont été votées lors de la séance du Conseil du 17 mai dernier. Au cours de sa première année de mandat, du 1er juin 2017 au 31 mai 2018, la rectrice recevra, à la lumière des travaux et analyses effectués, un salaire équivalent à celui de son prédécesseur, soit 331 000$.

En ce qui concerne les conditions d'après-mandat qui pouvaient s'échelonner sur une période pouvant aller jusqu'à six ans, elles ont été remplacées par une année de réintégration pour entreprendre une période de recyclage, suivant immédiatement la fin du mandat de la rectrice. Pendant cette année, cette dernière recevra un salaire égal à celui de sa dernière année en fonction à titre de rectrice. 

Le Conseil d'administration de l'Université Laval et son Comité des ressources humaines ont amorcé au début de l'année 2017 les travaux sur la révision du règlement régissant les conditions d'emploi et la rémunération de la haute direction.

La présidente du Conseil d'administration, Mme Marie-France Poulin, s'est dite très satisfaite du travail accompli par le Conseil et les membres du Comité des ressources humaines.  «Tous les membres du Conseil d'administration ont été parties prenantes des décisions, et ces dernières se sont prises dans une dynamique transparente, collégiale et dans le respect de la règlementation gouvernementale.»

Source: 
Andrée-Anne Stewart
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
T.: 418 656-3952
Cell.: 418 254-3141
andree-anne.stewart@dc.ulaval.ca