Aller au contenu principal

Le financement d'ArcticNet renouvelé pour 5 ans

Québec, le 16 avril 2019 –  Le financement d'ArcticNet a été renouvelé à un niveau de 32 475 000$ sur une période de cinq ans. Cette prolongation permettra au Réseau de se développer au-delà du programme des Réseaux de centres d'excellence et de se transformer en une force de recherche pancanadienne pouvant concurrencer les efforts de recherche de toute autre nation étudiant l'Arctique.

Depuis 2004, ArcticNet a réuni les meilleures connaissances du Canada en sciences naturelles, sociales et de la santé pour faire du pays le chef de file de la recherche dans l'Arctique. Avec l'aide de partenaires inuits, du secteur privé et du secteur public, le Réseau a mobilisé les connaissances scientifiques et locales pour aider l'adaptation au changement climatique et la modernisation dans le Nord.

«Des solutions techniques pour stabiliser la piste de l'aéroport d'Iqaluit aux programmes de santé au Nunavik, de l'évaluation du risque de forages pétroliers dans la mer de Beaufort à la définition de la frontière entre le Canada et le Groenland dans le détroit de Nares, nous avons répertorié pas moins de 130 cas où les connaissances créées par ArcticNet et ses partenaires ont éclairé les décisions, les actions et les politiques dans le Nord», a déclaré Philippe Archambault, professeur à l'Université Laval et codirecteur scientifique d'ArcticNet.

«Au cours des cinq prochaines années, ArcticNet se concentrera sur deux grands axes de recherche, a déclaré Jackie Dawson, professeure à l'Université d'Ottawa et codirectrice scientifique d'ArcticNet. Éclairer le développement durable de l'économie bleue de l'Arctique canadien (navigation, pêche, tourisme et exploitation minière) et renforcer la capacité de recherche et de formation postsecondaire grâce à notre nouvelle initiative North-by-North.»

Les plus récentes recherches scientifiques brossent le tableau sombre d'une stagnation du développement économique et social dans le Nord canadien. À mesure qu'elles progressent vers l'autonomie gouvernementale, les collectivités du Nord font face à des défis critiques en matière de santé, d'éducation et d'économie.

«C'est exactement pourquoi ArcticNet doit continuer de contribuer au développement du Nord canadien, a déclaré le professeur Louis Fortier, directeur scientifique d'ArcticNet. Le Canada doit s'attaquer à de nombreuses questions stratégiques urgentes liées à l'écologisation de son économie, y compris le développement socio-économique durable de ses collectivités, territoires et mers du Nord.»

Basé à l'Université Laval, ArcticNet est le premier et seul Réseau de centres d'excellence à voir son financement se poursuivre au-delà de la limite de 14 ans autrefois imposée aux octrois consentis par le programme des RCE.

Sources:

Karyne Vienneau
Agente des relations avec les médias
Université d’Ottawa
613 762-2908
karyne.vienneau@uottawa.ca

Andrée-Anne Stewart
Responsable des relations avec les médias
Université Laval
418 656-2131
418 254-3141
andree-anne.stewart@dc.ulaval.ca