Aller au contenu principal

L’Université Laval innove en muséologie et mise en public

Québec, le 23 janvier 2019 – L’Université Laval s’enrichit de la Chaire de leadership en enseignement (CLE) en muséologie et mise en public, dirigée par Jean-François Gauvin, professeur à la Faculté des lettres et des sciences humaines et nouveau directeur du Laboratoire de muséologie et d’ingénierie de la culture (LAMIC). M. Gauvin a réalisé ses études doctorales en histoire des sciences à l’Université Harvard.

Le recrutement du nouveau professeur et les activités de la nouvelle chaire sont rendus possibles grâce à la firme Power Corporation du Canada, qui apporte un soutien financier de 400 000 $ sur une période de cinq ans.

« La Chaire contribuera à une offre renouvelée de formation aux trois cycles universitaires dans le domaine des patrimoines matériels et immatériels, en s’appuyant principalement sur les collections muséales de l’Université Laval, lesquelles sont riches de plus d’un million d’objets et de spécimens », explique le titulaire. Selon lui, les collections permettront d’imaginer et d’explorer une plateforme d’enseignement radicalement centrée sur les objets d’art, d’ethnologie et de science. « Grâce au LAMIC comme structure d’accueil principale de la CLE, poursuit-il, la recherche, la mise en public et la production muséologique seront fermement ancrées dans l’espace numérique. »

La Chaire propose un programme original de recherche-création et d’enseignement. Son déploiement se fera suivant trois axes. ORGANUM, l’axe fondamental, examinera les objets de la connaissance. FABRICUM, l’axe expérimental, permettra une étude des matériaux, des artisans, des techniques et des lieux de fabrication. Enfin, MUSEUM, l’axe intégrateur, misera sur la force créatrice du design et sur la mise en exposition conjointe du réel et du virtuel.

« Depuis 2011, le programme des CLE est une fierté de l’Université Laval, a déclaré le vice-recteur aux études et aux affaires étudiantes, Robert Beauregard. Il nous permet, en effet, de rallier des partenaires afin de nous doter d’un enseignement de pointe dans des créneaux en pleine évolution, et de renouveler au passage notre offre de formation aux trois cycles d’enseignement. La muséologie et la mise en public cadrent à merveille avec cette révision de nos pratiques d’enseignement. Les musées ont connu de grandes transformations et le public a désormais un vaste éventail de choix lorsque vient le temps d’aller à la rencontre d’une œuvre, d’un objet ou d’une exposition. »

Les collections muséales de l’Université sont conservées principalement au pavillon Louis-Jacques-Casault. Elles comprennent des roches, fossiles et minéraux, des champignons, des plantes invasculaires et vasculaires, des invertébrés et vertébrés, et des créations humaines. Celles-ci consistent notamment en des artéfacts archéologiques, des moulages de sculptures grecques et des appareils scientifiques.

Source :
Andrée-Anne Stewart
Responsable des relations avec les médias
Direction des communications
Université Laval
T  418 656-3952
C  418 254-3141
Andree-anne.stewart@dc.ulaval.ca