Aller au contenu principal

L’identité numérique et le portefeuille numérique gouvernemental sont peu connus des internautes québécois

Québec, le 27 avril 2022 – Selon une enquête NETendances rendue publique aujourd’hui par l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval, moins de la moitié des internautes québécois connaissent les concepts d’identité numérique (44 %) et de portefeuille numérique gouvernemental (45 %). L’enquête intitulée Les services gouvernementaux en ligne et l’identité numérique révèle également qu’à peine un tiers des internautes québécois comprennent très bien ces deux concepts.

La notoriété plus forte chez les hommes 
Les hommes sont plus nombreux à connaître l’identité numérique (50 %) et le portefeuille numérique gouvernemental (53 %) alors que les femmes sont respectivement 38 % et 37 % à en avoir déjà entendu parler. Les données indiquent aussi une plus faible notoriété chez les aînés québécois : seulement 26 % des internautes âgés de 65 ans et plus connaissent le concept d’identité numérique tandis que la notoriété du portefeuille numérique gouvernemental est de 24 %. « Les résultats de cette enquête suggèrent que les internautes québécois doivent être mieux renseignés et éduqués sur ces deux concepts numériques », observe la directrice intelligence d’affaires et recherche marketing à l’ATN, Claire Bourget.

Le vol de données au cœur des préoccupations
Quelque 80 % des internautes québécois perçoivent au moins une crainte relativement à l’utilisation du portefeuille numérique gouvernemental. Parmi ces craintes, celle de se faire voler ses données personnelles (55 %) figure au premier rang, suivie de la difficulté à prouver son identité en cas de problème avec son téléphone intelligent (50 %) et d’avoir à effectuer des démarches pénibles en cas de vol d’identité (50 %). 

Tous les documents officiels au même endroit
Un peu plus de la moitié des internautes québécois (55 %) perçoivent au moins un avantage relativement à l’utilisation d’un tel portefeuille numérique gouvernemental. Le principal avantage perçu par ceux-ci est de retrouver tous les documents officiels au même endroit (38 %). Le fait de ne devoir présenter qu’une seule carte d’identité numérique est perçu comme un avantage par 36 % des répondants. 


L’intérêt plus marqué chez les plus jeunes internautes 
Seulement 19 % des internautes québécois affirment qu’ils seraient parmi les premières personnes à utiliser le portefeuille numérique gouvernemental. Les internautes québécois âgés de 18 à 24 ans (40 %) et de 25 à 44 ans (26 %) sont ceux qui ont démontré le plus grand intérêt à devenir les premiers citoyens à utiliser ce concept.

« On observe aussi cette même tendance pour l’installation de la carte d’identité numérique sur le téléphone intelligent, mentionne le porte-parole des enquêtes NETendances à l’ATN, Bruno Guglielminetti. De façon générale, seulement 40 % des internautes québécois souhaitent l’installer sur leur téléphone intelligent alors que l’intérêt atteint 67 % chez les 18-24 ans et 51 % chez les 25-34 ans ». 

Québec.ca, la porte d’entrée pour interagir avec les services gouvernementaux
Plus du trois quarts des adultes québécois (78 %) privilégient Internet pour chercher de l’information sur les services gouvernementaux. Les internautes québécois ont comme premier réflexe d’effectuer une recherche directement sur le site Web du gouvernement du Québec (52 % en 2021 contre 28 % en 2019) plutôt que d’utiliser un moteur de recherche Web comme Google (26 % en 2021 contre 54 % en 2019). 

La satisfaction au rendez-vous
Une forte majorité des adultes québécois (86 %) ayant interagi en ligne avec le gouvernement du Québec ont été satisfaits. La proportion d’adultes québécois très satisfaits de leurs interactions en ligne avec le gouvernement du Québec a connu une hausse de 12 points de pourcentage en un an, passant de 28 % en 2020 à 40 % en 2021. Quelque 10 % des répondants ont indiqué être insatisfaits de leurs interactions en ligne avec le gouvernement du Québec. Les adultes québécois âgés de 18 à 24 ans ont été les plus nombreux (22 %) à faire part de leur insatisfaction.

Note : Pour les fins de l’enquête, l’identité numérique a été définie comme un ensemble d’attributs numériques et d’informations qui permettent d’identifier une personne de manière formelle qu’elle soit en ligne ou non. Le portefeuille numérique gouvernemental prend la forme d’une application installée sur un téléphone intelligent dans laquelle les gens pourraient insérer différents documents numériques officiels tels une carte d’assurance maladie, un permis de conduire ou une preuve d’assurance. 
Consultez les résultats détaillés et les infographies de l'enquête : www.atn.ulaval.ca/netendances

Abonnez-vous à notre infolettre et recevez nos enquêtes mensuelles directement par courriel : https://atnulaval.link/w4b.

À propos de NETendances 2021
L'enquête NETendances dresse depuis plus de 20 ans un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d'utilisation du Web et du numérique au Québec. NETendances 2021 est réalisé grâce au soutien financier du Mouvement des caisses Desjardins, d'Hydro-Québec, de Services Québec, ainsi qu’avec la collaboration de BIP Recherche.

À propos de l’Académie de la transformation numérique (ATN)
L’Académie de la transformation numérique (ATN) a été créé dans le but de répondre aux besoins criants des ministères, des organisations publiques et des municipalités en matière de transformation numérique. Née d’un partenariat entre l’Université Laval et le gouvernement du Québec, l’ATN permet à ces organisations d’assumer un véritable rôle de leader du numérique et de soutenir leurs employés dans l’acquisition de connaissances et le développement de compétences et de savoir-être pour relever les défis de cette grande transformation. Par son adéquation unique entre l’emploi, la recherche et la formation, l’ATN positionne l’humain au cœur de sa démarche et est engagée dans le développement d’une culture durable du numérique et en exerçant un rôle de premier plan dans l’évolution des talents et plus globalement, de la société.
 

À propos de l’Université Laval 
Facebook | Twitter | LinkedIn 

Renseignements :
Claudine Vézina
Chargée de communication
Académie de la transformation numérique
Université Laval
418 656-2131, poste 408891
claudine.vezina@atn.ulaval.ca

Source :
Équipe des affaires publiques
Université Laval
418 656-3355
medias@ulaval.ca
Fil Twitter  
Salle de presse YouTube