Aller au contenu principal

Près du quart des adultes québécois ont déjà acheté ou vendu de la cryptomonnaie

Québec, le 2 novembre 2022 – Selon une enquête NETendances rendue publique aujourd’hui par l’Académie de la transformation numérique (ATN) de l’Université Laval, près du quart (22 %) des adultes québécois ont déjà acheté ou vendu de la monnaie virtuelle, communément appelée « cryptomonnaie ». L’enquête intitulée Services bancaires en ligne révèle aussi que la proportion d’adultes québécois qui ont déjà acheté ou vendu de la monnaie virtuelle est de 43 % chez les répondants âgés de 25 à 34 ans et de 47 % chez ceux âgés de 35 à 44 ans.

La notoriété de la cryptomonnaie est plus forte chez les hommes
Les résultats de l’enquête indiquent que les hommes (82 %) sont plus nombreux que les femmes (60 %) à connaître la monnaie virtuelle. La notoriété de la monnaie virtuelle est également plus importante chez les adultes âgés de moins de 55 ans, chez les diplômés universitaires de même que chez les adultes dont le revenu familial annuel total est de 100 000 $ et plus. 

Applications mobiles bancaires plus utilisées chez les plus jeunes
La moitié (49 %) des adultes québécois qui possèdent des appareils mobiles (téléphone intelligent ou tablette électronique) ont utilisé au cours des 12 derniers mois l’application mobile de leur institution financière pour y déposer un chèque transmis à partir d’une photo. L’utilisation du dépôt mobile est encore plus marquée chez les Québécois âgés de 25 à 44 ans, groupe dans lequel cette proportion atteint 65 %. 

« On observe aussi cette même tendance pour l’utilisation du paiement mobile sur le téléphone intelligent à partir d’applications comme Apple Pay ou Google Pay, mentionne la directrice intelligence d’affaires et recherche marketing à l’ATN, Claire Bourget. De façon générale, quelque 45 % des Québécois utilisent le paiement mobile sur leur téléphone intelligent alors que l’usage atteint 83 % chez les 18-24 ans, 74 % chez les 25-34 ans et 67 % chez les 35-44 ans ».

Internet est privilégié pour certaines activités financières
Une majorité d‘adultes québécois privilégient Internet pour réaliser les activités bancaires suivantes : consulter le solde au compte et les transactions (73 %), effectuer des opérations bancaires comme des paiements de factures et des virements entre personnes au Canada (71 %), comparer les offres des institutions financières (60 %), faire l’achat ou la vente d’actions (54 %), de même qu’acquérir une carte de crédit (50 %). Les activités bancaires en ligne qui ont connu la plus forte hausse dans la dernière année sont les placements financiers (de 28 % à 41 %), le renouvellement ou le refinancement d’une hypothèque (de 21 % à 33 %) et la préparation d’un plan financier (de 22 % à 33 %). 

Les robots-conseillers de plus en plus populaires pour la planification financière
La notoriété des robots-conseillers, des plateformes en ligne qui offrent des conseils financiers ou permettent la gestion automatisée d’un portefeuille d’actifs, a connu une hausse de 7 points de pourcentage en un an, passant de 35 % à 42 %. Parmi ceux qui connaissent les robots-conseillers, un peu plus de la moitié (52 %) d’entre eux mentionnent en avoir déjà utilisé au cours des 12 derniers mois, ce qui représente une augmentation de 12 points de pourcentage par rapport à 2021 (40 %). 

Consultez les résultats détaillés et les infographies de l'enquête : www.atn.ulaval.ca/netendances

Abonnez-vous à notre infolettre et recevez nos enquêtes mensuelles directement par courriel : https://atnulaval.link/w4b.

À propos de NETendances 2022
L'enquête NETendances dresse depuis plus de 20 ans un portrait intégré et actualisé des grandes tendances en matière d'utilisation du Web et du numérique au Québec. NETendances 2022 est réalisé grâce au soutien financier du Mouvement des caisses Desjardins, d'Hydro-Québec, de Services Québec, ainsi qu’avec la collaboration de BIP Recherche.

À propos de l’Académie de la transformation numérique (ATN)
L’Académie de la transformation numérique (ATN) a été créé dans le but de répondre aux besoins des ministères, des organisations publiques et des municipalités en matière de transformation numérique. Née d’un partenariat entre l’Université Laval et le gouvernement du Québec, l’ATN permet à ces organisations d’assumer un véritable rôle de leader du numérique et de soutenir leurs employés dans l’acquisition de connaissances et le développement de compétences et de savoir-être pour relever les défis de cette grande transformation. Par son adéquation unique entre l’emploi, la recherche et la formation, l’ATN positionne l’humain au cœur de sa démarche et est engagée dans le développement d’une culture durable du numérique et en exerçant un rôle de premier plan dans l’évolution des talents et plus globalement, de la société.
 

Renseignements :
Claudine Vézina
Chargée de communication
Académie de la transformation numérique
Université Laval
418 656-2131, poste 408891
claudine.vezina@atn.ulaval.ca

Source :
Équipe des affaires publiques
Université Laval
418 656-3355
medias@ulaval.ca

Fill Twitter
Salle de presse YouTube