Salle de presse

 
 
 

Quatre professeurs de l’Université Laval parmi les scientifiques les plus influents de la planète

17 novembre 2017

Québec, le 17 novembre 2017 – Le professeur de la Faculté des sciences et de génie Sylvain Moineau et les professeurs de la Faculté de médecine France Légaré, Josep Rodés-Cabau et Vincenzo Di Marzo figurent sur la liste World's Most Influential Scientific Minds dressée par la société d'information stratégique Thomson Reuters IP & Science, devenue Clarivate Analytics en 2016. Ce prestigieux palmarès annuel réunit les scientifiques dont les travaux sont les plus fréquemment cités par leurs collègues du monde entier.

Le microbiologiste Sylvain Moineau, œuvrant au sein du Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique de l’Université Laval depuis 1996, figure sur cette liste pour une 4e année consécutive. Il est reconnu internationalement comme l’un des plus éminents spécialistes des bactériophages, des virus qui s’attaquent spécifiquement aux bactéries. Depuis 2011, il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les bactériophages et curateur de la plus grande collection publique de bactériophages au monde. Ses travaux sur les interactions entre bactériophages et bactéries ont joué un rôle fondamental dans la compréhension de CRISPR-Cas, un système de défense immunitaire bactérien dont l’utilisation en tant qu’éditeur de gènes a révolutionné le domaine de la génomique au cours des dernières années.

La spécialiste en médecine familiale France Légaré est professeure au Département de médecine familiale et de médecine d'urgence de l’Université Laval et elle dirige la Chaire de recherche du Canada en décision partagée et application des connaissances, dont elle détient le titre de titulaire Tier 1 depuis le 1er juin 2016. Elle a supervisé le site Cochrane du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval au sein du réseau canadien Cochrane de 1999 à 2013 et de 2013 à 2015 comme première directrice scientifique. Elle agit maintenant comme codirectrice scientifique. Ses travaux de recherche portent sur la santé des populations et les pratiques optimales en santé.

Le cardiologue et hémodynamicien Josep Rodés-Cabau est professeur au Département de médecine de l'Université Laval et chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval. Reconnu à l’échelle nationale et internationale pour sa contribution à la recherche sur le traitement par cathéter des cardiopathies structurelles, il est titulaire de la Chaire de recherche sur le développement de traitements interventionnels des cardiopathies structurelles – Fondation Famille Jacques Larivière, une chaire consacrée à l'amélioration des traitements non invasifs des maladies cardiaques structurelles, depuis mai 2017. Le professeur Rodés-Cabau est un pionnier dans le développement de nouvelles technologies dans le domaine du traitement des maladies valvulaires.

Le chercheur en biochimie et pharmacologie moléculaire Vincenzo Di Marzo est professeur au Département de médecine et également à la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’alimentation depuis l’été 2017. Reconnu à l’échelle mondiale comme une sommité dans le domaine de la pharmacologie des endocannabinoïdes, il est titulaire de la Chaire d’excellence en recherche du Canada sur l’axe microbiome-endocannabinoïdome dans la santé métabolique. Cette chaire est la première chaire au monde à se consacrer à l’étude du microbiote intestinal, notamment à ses altérations, à son influence sur l’inflammation liée à l’obésité et à son lien avec l’apparition du diabète de type 2 et des maladies cardiométaboliques. Le professeur Di Marzo dirige également les travaux de la plateforme de collaboration avec le Conseil de la recherche (CNR) d’Italie : l’Unité mixte internationale (UMI) en recherche chimique et biomoléculaire du microbiome et ses impacts sur la santé métabolique et la nutrition.

Le palmarès établi par Thomson Reuters repose sur les citations récoltées par les chercheurs pour des articles scientifiques publiés depuis les 11 dernières années et répertoriés dans le Web of Science, une base de données qui rassemble la très grande majorité de toutes les publications scientifiques mondiales. Le score de chaque chercheur est établi à partir du nombre d'articles à son crédit qui figurent dans le premier percentile supérieur (1 %) des articles ayant récolté le plus de citations une année donnée.


-30-


Source :
Andrée-Anne Stewart
Relations médias
Direction des communications
Université Laval
T. : 418 656-3952
C. : 418 254-3141
andree-anne.stewart@dc.ulaval.ca


www.ulaval.ca