Aller au contenu principal

À qui s'adressent les services du CPIMH?

Les services du CPIMH sont accessibles à tous les membres de la communauté universitaire ainsi qu'aux personnes qui utilisent un service de l'Université et qui sont interpellées ou touchées par une situation de harcèlement. 

Comment savoir si ce que je vis est du harcèlement?

Consultez la définition et les critères du harcèlement pour faire une évaluation sommaire de votre situation. Si vous croyez vivre du harcèlement, prenez le temps de noter les manifestations et événements se rapportant à votre situation ainsi que les dates où ils se sont produits. N’hésitez pas à contacter le CPIMH qui peut vous apporter des conseils et des options de solutions

Je suis membre du personnel ou j'étudie à l'Université et je crois vivre du harcèlement à mon lieu de travail ou d'étude, que dois-je faire pour que ça cesse?

La première étape est de nommer à la personne que ses comportements vous nuisent et lui demander de cesser. Si vous êtes incapable de l'aviser, parlez-en à quelqu'un en situation d'autorité et à une personne digne de confiance. Notez tous les événements reliés au harcèlement et conservez des preuves (courriels, textos, autres). Ne tardez pas à nous consulter. Il est plus facile de régler une situation si l’intervention se fait sans délai.

J'étudie aux cycles supérieurs et je pense que mon directeur de recherche abuse de son pouvoir sur moi, que puis-je faire?

Il est important de briser le silence afin que vous puissiez étudier et faire vos recherches dans un contexte sain et sécuritaire. Parlez-en soit au CPIMH, à votre direction de programme, ou à la Faculté des études supérieures et postdoctorales. Parlez de la situation à une personne en qui vous avez confiance qui pourrait vous soutenir et vous accompagner.

Je crois vivre du harcèlement et je crains perdre mon emploi si j'en parle puisque je ne suis pas syndiqué.e ou je suis temporaire. Que puis-je faire?

Consultez votre supérieur ou contactez-nous. Vous pouvez également vous adresser au Vice-rectorat aux ressources humaines.

Le Règlement pour prévenir et contrer le harcèlement à l'Université Laval, prévoit des mesures pour assurer votre protection en cas de représailles. Si vous avez des craintes à ce sujet, discutez-en au CPIMH afin de vérifier si des démarches en ce sens doivent être prévues.

Je suis syndiqué.e et je travaille à l'Université. À qui dois-je m'adresser si je crois être victime de harcèlement?

Vous pouvez rapporter votre situation à votre supérieur, contacter votre représentant syndical ou le CPIMH. Vous pouvez aussi consulter le Vice-rectorat aux ressources humaines. Il est important que vous soyez à l'aise et en confiance avec la personne à qui vous confiez votre situation.

Je suis un gestionnaire et je pense être témoin de harcèlement. Que puis-je faire pour faire cesser la situation?

Consultez votre supérieur ou le CPIMH afin d'être conseillé pour établir une stratégie d'action préventive et efficace pour enrayer le problème. Vous pouvez aussi en parler à votre conseiller en ressources humaines.

J'aimerais parler à quelqu'un au CPIMH, qui puis-je contacter et comment?

Contactez-nous par téléphone ou par courrier électronique afin de prendre un rendez-vous. Toutes les communications échangées avec nous sont confidentielles sauf dans la mesure où leur divulgation est nécessaire à l'application du Règlement pour prévenir et contrer le harcèlement à l'Université Laval.

Je suis victime de harcèlement et je désire déposer une plainte formelle. Quelle est la procédure à suivre?

Nous vous invitons d'abord à nous consulter afin que nous vous informions de la procédure à suivre et vous transmettions un formulaire pour la rédaction de la plainte. 

Votre plainte doit être formulée par écrit et déposée au CPIMH. Elle devrait contenir les informations suivantes :

  • votre identité ainsi que vos coordonnées;
  • l'identité de la partie mise en cause ainsi que ses coordonnées, si celles-ci sont connues;
  • la nature de la relation entre vous et la partie mise en cause;
  • l'objet de la plainte, y compris la nature précise des faits reprochés, et toute la preuve nécessaire au soutien des allégations;
  • le nom des témoins, le cas échéant;
  • la date de votre plainte et votre signature.

Je suis étudiant à l'Université Laval et je travaille dans une entreprise privée. Je vis du harcèlement de la part de mon employeur. Puis-je déposer une plainte à l'Université?

Si la situation de harcèlement se produit dans votre milieu de travail, à l’extérieur de l’Université Laval, le CPIMH ne pourra pas recevoir votre plainte étant donné que la personne harceleuse n'est pas membre de l'Université Laval. Vous pouvez consulter le site Web de la Commission des normes du travail qui serait l’organisme à contacter dans cette situation.