Mesurer

L’Université Laval travaille depuis longtemps à limiter ses émissions de gaz à effet de serre (GES) et qui veut s’améliorer doit se mesurer. Ainsi, l’Université Laval réalise le bilan de ses émissions directes de GES annuellement, et le bilan complet de ses émissions directes et indirectes tous les trois ans. 

 

Catégories d’émissions

Les émissions mesurées sont divisées en 3 catégories selon le Protocole des gaz à effet de serre de l'Université Laval (basé sur des normes internationalement reconnues de calcul et de classification des gaz à effet de serre, telles que le GHG Protocol et ISO 14064-1:2006).

 

Émissions directes (catégories 1 et 2)

Les émissions de catégorie 1 et 2 sont le résultat d’opérations dont l’Université est directement ou indirectement responsable. Puisqu'elle a l’entière responsabilité du choix des méthodes et des outils utilisés pour ces opérations, leurs émissions de GES associées lui sont imputables. Ce sont ces émissions nettes que l’Université doit rendre nulles pour atteindre et maintenir la carboneutralité du campus.

 
Sources d'émissions directesBilan 2015-2016
(en tonnes de CO2éq.)

Catégorie 1 - Chauffage

26 271

Catégorie 1 - Transport interne

374

Catégorie 1 - Halocarbures

310

Catégorie 2 - Électricité

323

Catégories 1 et 2 - Opérations de la Forêt Montmorency

392

Total des émissions directes

27 670

 

Émissions indirectes (catégorie 3)

Les émissions indirectes sont celles dont l’Université Laval n’est pas responsable directement, mais qui sont causées par des actions reliées à ses activités. L’Université ne détermine pas le choix des méthodes et des outils utilisés pour ces actions; ces choix appartiennent aux personnes et aux organisations externes. Les émissions de gaz à effet de serre associées à ces choix ne sont donc pas imputables à l’Université.

 
Sources d'émissions indirectesBilan 2015-2016
(en tonnes de CO2éq.)

Transport quotidien des étudiants et du personnel

7 216

Déplacements professionnels et pour les études en avion

4 083

Déplacements professionnels et pour les études en voiture

769

Incinération des déchets

337

Approvisionnement (Service des immeubles) et transport des déchets

112

Forêt Montmorency (transport de marchandises, approvisionnement, matières résiduelles)

24

Total des émissions indirectes

12 541

 
Bilans complets des émissions de GES
 

En 2015-2016, le bilan des émissions de GES de catégorie 1 et 2 est de 27 670 tonnes de CO2 équivalent, ce qui représente une diminution de 24% des émissions depuis 2006 (année de référence). En grammes de CO2 équivalent/m2/ETP (équivalent employés et étudiants à temps plein), cela représente une diminution de 51%.

 

 

 
Méthodologie
 

Les émissions de GES sont calculées par la méthode des facteurs d’émissions et quantifiées en équivalent de CO2. L’ensemble des principes et des hypothèses de travail employés dans la réalisation des bilans de GES est basé sur les références suivantes :

  • GHG Protocol, A Corporate Accounting and Reporting Standard, revised edition (2004);
  • ISO 14064-1:2006, Greenhouse Gases Part I – Specification with guidance at the organization level for quantification and reporting of greenhouse gas emissions and removals.

Une approche fondée sur le contrôle administratif a été préconisée. Ainsi, les bâtiments dont l’Université est propriétaire et pour lesquels elle possède 100% du contrôle administratif a été prise en compte dans cette approche. C’est pourquoi les bâtiments loués ou en copropriété, telles que la Fabrique ou le Vieux Séminaire, ont été exclues du bilan. De même, les propriétés dont les émissions comptaient pour moins d’un pour cent du total ont été exclues. La résultante se compose donc du campus principal et de la Forêt Montmorency.

Parmi les gaz ayant un effet de serre, trois des six gaz pris en compte par le protocole de Kyoto, soit le CO2, le CH4, et le N2O sont considérés dans les bilans. Les PFC et le SF6 ne sont pas considérés, puisqu’ils ne sont pas produits par les activités de l’Université. Les HFC, qui représentent une contribution inférieure à 1% des émissions totales de GES de l’Université Laval, sont également exclus des bilans.

 

 

 
 
 

Comité d'action sur l'entrepreneuriat et l'engagement responsables
Bureau de la coordination
Carré des affaires FSA ULaval -- Banque Nationale
1030, avenue du Séminaire
Bureau 3524
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6

www.ulaval.ca