Aller au contenu principal

Si vous êtes un professeur de l'Université Laval désirant inviter un travailleur étranger, veuillez suivre les directives spécifiques contenues dans l'intranet du VRRHF.

Vous êtes un stagiaire postdoctoral invité pour un séjour à l’Université Laval?

Vous êtes considéré comme un travailleur étranger par l'immigration canadienne.

Pour être invité, il faut être admissible à un statut à l’Université Laval et à une autorisation de travail de l’immigration canadienne. Si vous détenez ou êtes admissible à un permis de travail ouvert tel que le permis de travail post-diplôme, en aviser la personne qui vous invite.

Les travailleurs étrangers sont responsables de leurs démarches d’immigration, de respecter les conditions de leur invitation et de leur autorisation de travail canadienne et de renouveler leur permis de travail au besoin. Si les conditions de travail changent, pour plus ou moins, une lettre d’invitation contenant un nouveau numéro d'offre d'emploi dispensé d'EIMT ainsi qu'un nouveau permis de travail pourraient être requis.

Vaccination contre COVID-19

Les personnes étrangères doivent être entièrement vaccinées selon les normes canadiennes pour entrer au Canada.

De plus, les stagiaires postdoctoraux doivent être adéquatement protégés contre la COVID-19 selon les normes québécoises pour pouvoir accéder à un établissement de santé et de services sociaux ou à un centre de recherche attenant à un tel établissement dans le cadre de leur stage au Québec. Pour connaître la liste des vaccins acceptés au niveau du Québec, contacter sa faculté d’accueil. Comme les normes canadiennes et québécoises diffèrent, les stagiaires sont responsables de s’assurer que leurs vaccins sont conformes aux deux normes. 

Admissibilité et invitation

Être admissible au statut de stagiaire postdoctoral et être invité par un professeur de l'Université Laval.

Si les critères d’éligibilité ne sont pas rencontrés, le professeur doit écrire à stagiairespostdoctoraux@fesp.ulaval.ca.

Validité du passeport

Avoir un passeport valide plus de trois mois après la fin prévue du séjour, le séjour et les documents d’immigration ne pouvant pas dépasser sa date d’expiration.

Délais de traitement

Commencer les démarches aussi tôt que 6 mois à l’avance vu les délais de traitement des démarches d’immigration.

La pandémie COVID-19 peut avoir un impact sur ces délais.

Lettre d'invitation

Recevoir une lettre d’invitation pour son séjour. Cette lettre contient un numéro d'offre d'emploi dispensé d'EIMT et les conditions de travail. Elle est essentielle pour les démarches d’immigration et le passage à la douane canadienne.

Démarches d'immigration

Ces démarches sont pour un premier séjour. Si vous êtes déjà au Canada, il faudra plutôt suivre, si cela est applicable, les instructions pour la prolongation de permis de travail.

Important : votre droit au travail sera limité par la permission que vous obtiendrez ainsi que par ce qui a été prévu dans votre lettre d’invitation. Vous ne pourrez pas occuper un autre emploi au Canada (à moins d’avoir exceptionnellement obtenu un permis de travail ouvert). Il est donc important que vous ayez les moyens financiers de subvenir à vos besoins durant votre séjour.
 

Les stagiaires postdoctoraux doivent demander un permis de travail. Ils sont dispensés de l’EIMT sous le code C44 s’ils remplissent les critères suivants :

  • avoir obtenu le diplôme de doctorat (ou prévoir l’obtenir sous peu, i.e. avoir soutenu leur thèse avec succès et rencontré les exigences pour l’obtention du doctorat)
  • être invités à travailler contre rémunération dans leur domaine afin de parfaire leurs connaissances (au niveau de l’immigration, la source de la rémunération n’importe pas)

Pour les stagiaires postdoctoraux, la démarche est le permis de travail dispensé d'EIMT comme suit :

  1. Si requis, effectuer l’examen médical de l’immigration canadienne
  2. Si requis, obtenir la permission de l’ordre professionnel
  3. Demander un permis de travail dispensé d’EIMT.

En cas de doute, contactez le répondant facultaire à l'Université Laval (PDF).

En cas de refus

Il peut arriver qu’une demande de permis de travail ou de visa soit refusée. Si c’est le cas, vous pouvez en aviser votre répondant facultaire à l'Université Laval (PDF). Une conseillère en immigration évaluera alors le dossier avec lui.

S’il vous est conseillé de faire une nouvelle demande de permis de travail, il faudra obtenir une nouvelle lettre d’invitation avec un nouveau numéro d’offre d’emploi dispensé d’EIMT.

Billet d'avion

Avant d’acheter le billet d’avion, de faire les arrangements de séjour et de voyager au Canada, il faut attendre :

  • d'avoir reçu le visa et/ou l'approbation du permis de travail
  • d’avoir rassemblé tous les documents nécessaires à l’entrée au Canada énumérés à la section « Passage à la douane canadienne »

Au besoin seulement, arriver quelques jours avant le début du séjour pour les démarches administratives.

Arrangements de séjour

Pour des suggestions de logement et de l’information pratique quant à votre séjour, consulter la rubrique « Vivre à Québec » dans la section « Étudiants étrangers » de la page du Bureau de la vie étudiante. Même si en tant que travailleur étranger, vous n’avez pas accès aux services du Bureau de la vie étudiante, certaines informations vous seront utiles.

Passage à la douane canadienne

Le passage à la douane s’effectue au premier aéroport canadien franchi, en deux étapes. L’inspection primaire commence avec des bornes automatisées, où il faut répondre aux questions, contre-vérifier vos données biométriques si elles ont déjà été prélevées par le Canada et prendre le reçu. Elle se poursuit par une rencontre avec les services frontaliers, à qui il faut remettre le reçu. 

L’inspection secondaire est la rencontre avec les services d’immigration, pour obtenir le permis de travail. Les documents à préparer sont indiqués ci-dessous.

S’il s’agit d’une escale ou d’un vol qui arrive à Montréal, il faut prévoir assez de temps avant de prendre le prochain avion ou l’autobus. Des délais importants ont été observés dans les derniers mois

Attention, voyager avec ces documents à portée de main et non dans les bagages enregistrés :

  • passeport valide
  • autorisation de voyage électronique ou visa valide
  • lettre approuvant le permis de travail, en suivre les instructions et la montrer à l'agent des services frontaliers afin qu’il imprime le permis de travail
  • lettre d’invitation avec le numéro de téléphone du professeur
  • si applicable, preuve que les critères de la dispense d’EIMT utilisée sont rencontrés, ex.: diplôme de doctorat, preuve d'une bourse, etc 
  • si requis, preuve de l’examen médical
  • si requis, permission de l’ordre professionnel
  • tout autre document pouvant être requis par l’immigration canadienne pour entrer au Canada d’après ces exigences :
  • documents requis en raison de la COVID, voir ci-dessous

L'agent des services frontaliers a le dernier mot sur votre entrée au Canada. Si tout est régulier, il émettra le permis de travail. Avant de quitter la douane, vérifier que tous les renseignements sur le permis sont exacts notamment quant à votre identité, à l'employeur (Université Laval), la ville (Québec), le statut sous lequel vous avez été invité (stagiaire postdoctoral), la date d'expiration (au moins la durée de l’invitation, à moins que le passeport n’expire avant), le numéro d'EIMT ou le numéro d’offre d’emploi dispensée d’EIMT et les conditions inscrites (ex.: si vous avez effectué l’examen médical, il ne doit pas y avoir de restriction quant au travail auprès de patients, d’enfants ou de personnes âgées). Une erreur quant à l’une de ces informations pourrait vous empêcher de travailler au Canada pendant plusieurs semaines, et il sera plus simple de la corriger sur place.

Attention : si votre lettre d’approbation indique une date d’expiration inférieure à la durée de votre séjour, et ce en raison des délais de traitement, vous pouvez demander à l’agente ou à l’agent des services frontaliers si elle ou il peut considérer la durée de votre invitation au moment d’imprimer votre permis de travail. Généralement, elle ou il respectera la date indiquée dans votre lettre. Au besoin, vous pourrez contacter votre répondante ou votre répondant facultaire (PDF) pour prolonger votre permis de travail.

En raison de la COVID-19 :

  • pour entrer au Canada, il ne faut pas présenter de signes et symptômes de la COVID-19, ni en être atteint, ni avoir des motifs raisonnables de soupçonner qu’on en est atteint
  • il faut un masque
  • reçu ArriveCan prouvant que vous avez soumis les renseignements suivants dans les 72 heures précédant votre arrivée au Canada : vos coordonnées, les détails de votre voyage, votre preuve de vaccination contre la COVID-19 et les pays que vous avez visités dans les 14 derniers jours, le reçu pouvant être un courriel, un imprimé ou une capture d’écran
  • preuve de vaccination contre la COVID-19 téléversée dans ArriveCan comme suit:
    • Informations pour chaque dose reçue (votre nom, celui du gouvernement ou de l’organisation ayant administré le vaccin, nom du vaccin, dates)
    • Doit être en français ou en anglais, sinon, il faut présenter les documents originaux avec une traduction certifiée conforme au français ou à l’anglais
  • un test de dépistage aléatoire est possible à l’entrée au Canada (voir détails ci-dessous)

Test de dépistage aléatoire à l'arrivée

Les arrivées par voie aérienne sont soumises à des tests aléatoires de dépistage de la COVID-19 à l’arrivée au Canada pour les personnes entièrement vaccinées. Les personnes sélectionnées pour ce test seront contactées par courriel dans les 15 minutes suivant leur arrivée et obtiendront toutes les instructions pour la passation du test via ce courriel. Les tests seront effectués en dehors de l’aéroport (pharmacies ou en mode virtuel) et seront obligatoires. Les voyageurs sélectionnés pourront prendre leur vol ou train de correspondance et n’auront pas à se mettre en quarantaine en attente du résultat. Si le résultat du test effectué à l'arrivée est positif, le voyageur doit s'isoler pendant 10 jours à partir de la date de réception du résultat, conformément aux exigences fédérales. L'exigence est de 10 jours, peu importe la durée de la période d'isolement dans la province ou le territoire de résidence. En cas de résultat positif, il vous faudra également suivre les instructions du gouvernement du Québec

Les voyageurs qui ne sont pas considérés comme entièrement vaccinés, à moins qu'ils ne soient exemptés, doivent continuer à effectuer un test de dépistage au jour 1 et au jour 8 de leur quarantaine obligatoire de 14 jours.

Pour plus d’information, consultez la section Tests à l’arrivée si sélectionné, incluant le communiqué de presse.

Obtenir un Numéro d’assurance sociale (NAS)

Le NAS est obligatoire pour recevoir un salaire versé par l'Université Laval ou un autre employeur canadien et pour certaines bourses canadiennes.

Il est possible d’obtenir un NAS dans un Centre de Service Canada. Il est préférable de prendre rendez-vous en ligne au préalable, et il faut apporter son passeport et son permis de travail original.

Coordonnées du Centre de Service Canada le plus près de l’Université.

Obtenir une couverture d'assurance maladie et hospitalisation

Le stagiaire postdoctoral est normalement admissible à la couverture du régime d'assurance maladie du Québec.

Sauf exception (ex. une entente en matière de sécurité sociale), il aura droit à ce régime public d'assurance maladie et hospitalisation après un délai de carence pouvant aller jusqu'à 3 mois après son inscription.

Les stagiaires postdoctoraux couverts par la Convention collective intervenue entre l’Université Laval et le Syndicat des travailleuses et travailleurs étudiants et postdoctoraux de l’Université Laval ainsi que leurs conjoints et les personnes à leur charge seront couverts par l’assurance maladie et hospitalisation de l’employeur durant le délai de carence.

Les stagiaires postdoctoraux n’ayant pas de couverture devront souscrire une assurance maladie et hospitalisation privée durant le délai de carence, et en fournir la preuve au Bureau du registraire, sans quoi l'inscription ne pourra être effectuée.

Si des membres de la famille accompagnent le stagiaire au Canada, s'assurer qu'ils sont adéquatement couverts par une assurance maladie.

Selon les besoins personnels ou familiaux, souscrire à une assurance privée complémentaire de son choix.

Pour toute question concernant les assurances, envoyer un courriel à postdoctorats@reg.ulaval.ca.

Inscription

Amorcer les démarches pour s'inscrire au Bureau du registraire avant de commencer le stage. Prévoir arriver quelques jours à l’avance pour le faire.

COVID-19 et mesures en place au Québec et à l'Université Laval

Vous pouvez vous informer sur la situation et les règles sanitaires en vigueur sur la page du gouvernement du Québec. Si vous souhaitez trouver de l’information plus spécifique à la ville de Québec, elle est située dans la région administrative de la Capitale-Nationale.

L’Université Laval a également une page d’information sur la COVID-19.

Prolongation du permis de travail

Au besoin, prolonger le permis de travail. S’y prendre aussitôt que 6 mois avant l’expiration de votre permis encore valide.

La prolongation est également la démarche à effectuer si vous êtes déjà au Canada avec un permis de travail valide pour un autre emploi.

À noter que les programmes d’Expérience internationale Canada ont leurs propres règles de prolongation.

Une fois la prolongation demandée, vous pouvez continuer à travailler avec votre permis de travail tant qu’il est valide.

Si la prolongation est pour le même emploi et les mêmes conditions de travail de votre permis de travail actuel et que celui-ci expire avant que vous ayez reçu le nouveau permis, vous pouvez bénéficier du droit au travail sous le statut conservé, si vous en rencontrez les conditions. Quitter le Canada mettra fin au droit au travail.

Si la prolongation est pour un nouvel emploi et que vous souhaitez le commencer avant la réception de votre nouveau permis de travail, vous pouvez, si vous en rencontrez les conditions, faire la démarche pour changer d’emploi durant la COVID-19.
 

Résidence permanente

Certains stagiaires postdoctoraux peuvent demander la résidence permanente.

Pour plus d'informations

Selon votre emplacement, vous pouvez vous référer aux ressources suivantes:

De l’étranger:

Du Canada:

Au besoin, vous pouvez soumettre votre question au répondant facultaire à l'Université Laval.

Ce site web a pour but de fournir de l'information générale sur les procédures actuelles, qui peuvent changer à tout moment et sans préavis. Les lois et les règlements en vigueur au Québec et au Canada de même que les sites web du ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration (MIFI), et d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ont préséance sur ce site web. Dernière mise à jour: 28-07-2022