Aller au contenu principal

Inventer les technologies d’assistance de demain

En se concentrant sur les besoins des individus, Alexandre Campeau-Lecours et son équipe développent des technologies robotiques et mécatroniques pour aider les personnes vivant avec des incapacités physiques à accomplir des activités du quotidien.

Les artisans de ce projet

Alexandre Campeau-Lecours

Professeur adjoint à la Faculté des sciences et de génie (Département de génie mécanique)
Membre du Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS) et du Laboratoire de robotique de l’Université Laval

Équipe

Doctorat: Sy Nguyen Tan
Maîtrise: Gabrielle Lemire, Philippe Turgeon, Samuel Poirier, Frédéric Schweitzer, Michaël Dubé, Marianne Boyer
Baccalauréat: Jade Clouâtre, Charles Larouche
Ingénieurs de recherche: Alexandre Desgagné-Lebeuf

Développer les technologies d’assistance

Alexandre Campeau-Lecours et son équipe développent des technologies robotiques et mécatroniques pour aider des personnes vivant avec des incapacités physiques à s’alimenter, à boire ou à écrire. Avec des collaborateurs en réadaptation et différents intervenants du domaine de la santé, ils créent des prototypes correspondant le plus possible aux besoins des individus. L’équipe évalue ensuite les prototypes en situation réelle itérativement afin d’en mesurer les performances et de converger vers une meilleure solution.

Créer des robots d’assistance plus intelligents

Le professeur Campeau-Lecours et son équipe travaillent aussi à améliorer les capacités de robots destinés aux personnes vivant avec des incapacités physiques. D’une part, ils se consacrent à l’intelligence du robot; ils le munissent d’une meilleure compréhension de son environnement. D’autre part, ils développent des interfaces entre l’humain et la machine par différents moyens de contrôle (vocal, mouvements de la tête) qui sont adaptés aux capacités de leurs utilisateurs.

Faciliter la réadaptation

L’équipe d’Alexandre Campeau-Lecours utilise différents capteurs (centrales inertielles, capteurs d’activité musculaire) afin, entre autres, d’évaluer l’état d’un patient, hors des laboratoires, et de suivre sa progression dans le temps. Alexandre Campeau-Lecours teste présentement le confort de fauteuils roulants pour en améliorer la conception: grâce à des capteurs placés sur le fauteuil et sur le corps de la personne, son équipe reconstruit ses mouvements et analyse les chocs pouvant survenir au fil du parcours.

Un garçon dans un fauteuil roulant pratique sa motricité.

Les technologies créées aident des personnes vivant avec une déficience motrice cérébrale, la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson, par exemple.

L'équipe d'Alexandre Campeau-Lecours se rencontre

Alexandre Campeau-Lecours et son équipe collaborent avec des ingénieurs, des ergothérapeutes, des physiothérapeutes et des kinésiothérapeutes.

Un homme serre la main de sa coéquipière lors d'une réunion.

Pour que les utilisateurs bénéficient des technologies créées, Alexandre Campeau-Lecours encourage ses étudiants à commercialiser leurs produits.

La suite

D’ici 5 ans, plusieurs projets occuperont Alexandre Campeau-Lecours et son équipe. Ils travailleront, entre autres, à développer des supports de bras pour stabiliser les mouvements et ainsi faciliter des tâches comme l’écriture manuscrite et le bricolage. Ils créeront également différentes technologies, comme des exosquelettes, qui seront basées, selon les besoins, sur des systèmes mécaniques, robotisés et sur l’intelligence artificielle.

Alexandre Campeau-Lecours

Visitez son site Web.

+

Entrepreneuriat étudiant

Découvrez les possibilités à la FSG!

+

Formation en génie mécanique

Explorez les programmes de 2e et 3e cycles.

+

Plus d'histoires...

Découvrez les histoires d'autres professeurs de l'Université Laval!

+