Aller au contenu principal

Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque (JEFAR)

Centres de recherche reconnus

Faculté d'appartenance: Faculté des sciences sociales

Direction:

  • Marie-Hélène Gagné
  • Directrice du JEFAR

Domaine(s):

  • Sciences de l’éducation, de l’économie, sociales et humaines

Protection de la jeunesse
Séparation et recomposition familiale
Prévention de la maltraitance
Adaptation des jeunes et des familles

Axes de recherche

Les contextes de vie des jeunes et des familles à risque
Les trajectoires des jeunes et des familles à risque
Les réponses sociales aux besoins des jeunes et des familles à risque

Services offerts

Midi-recherche
Colloque scientifique et colloque étudiant
Formations et séances de consultation offertes aux étudiants

Le Centre de recherche sur l'adaptation des jeunes et des familles à risque (JEFAR), fondé il y a plus de 30 ans par l’Université Laval et de la Fédération des CLSC du Québec, poursuit ses activités de recherche, d’appropriation et de transfert de connaissances dans un esprit de partenariat avec les milieux qui travaillent auprès des jeunes et des familles à risque. Rattaché à la Faculté des sciences sociales, le Centre est reconnu par l’Université Laval depuis plus de 15 ans.

Il regroupe actuellement environ 30 chercheurs et 40 partenaires dont la plupart sont investis dans l’un des 3 principaux regroupements du Centre:

  • l’équipe Jeunes et familles à risque
  • le Partenariat de recherche: L’expérience de la séparation parentale et de la recomposition familiale dans la société québécoise
  • la Chaire de recherche en partenariat en prévention de la maltraitance

Tous les membres du centre de recherche JEFAR sont animés par la volonté commune de former de futurs chercheurs compétents, rigoureux et conscients des besoins de la communauté. Les travaux menés par ses chercheurs se font en partenariat avec les milieux sociaux, juridiques et communautaires. En exposant des réalités familiales complexes et des actions concrètes pour soutenir les familles, le Centre de recherche se positionne comme un acteur de premier plan dans le domaine.

Mission du centre

Mettre à jour des connaissances fondamentales et appliquées sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque.

Étudier au JEFAR

Le centre de recherche JEFAR est un milieu formateur, encadrant et stimulant pour ses étudiants. Chaque année, une série de mesures est mise en œuvre pour enrichir leur formation et développer leurs compétences en recherche:

  • soutien financier pour participer aux colloques ou à des formations spécifiques
  • publication d’articles de vulgarisation scientifique
  • mise à profit de l’expertise des chercheurs et des professionnels de recherche
  • priorité d’octroi de contrats d’auxiliaires de recherche
  • possibilité d’intégration de projets d’étude aux projets de recherche de nos chercheurs

En créant des occasions d’échange avec les membres du centre et en facilitant l’accès à différentes activités d’animation scientifique, le Centre démontre qu’il a à cœur d’offrir le meilleur à ses étudiants afin de stimuler leur réflexion scientifique dans un contexte d’apprentissage motivant.

Différentes ressources sont proposées aux étudiants, selon le regroupement auquel se rattache son directeur:

  • bourses d’études
  • bourses postdoctorales
  • traduction d’articles
  • formations complémentaires
  • accès privilégié aux milieux d’intervention partenaires

Partenaires

Sollicitation d’expertises scientifiques des chercheurs:

Comité de réforme du droit de la famille québécois
Comité consultatif famille
Comité international sur le désistement du crime
Commission de protection des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ)

Réalisations significatives 

Financement concomitant de 3 programmes de recherche structurants:

  • Fond de recherche du Québec – Société et culture (FRQ-SC) : Équipe Jeunes et familles à risque
  • Conseil de recherche en science humaine (CRSH) : Partenariat séparation parentale, recomposition familiale
  • Conseil de recherche en science humaine (CRSH) : Chaire de recherche en partenariat en prévention de la maltraitance

Projets particuliers ayant d’importantes retombées pour la société:

  • Évaluation des impacts de la nouvelle Loi sur la protection de la jeunesse : qu’en est-il 8 ans plus tard. Daniel Turcotte, Sylvie Drapeau, Sonia Hélie et Marie-Christine Saint-Jacques.

Consulter le rapport (PDF 7,95 Mo)

  • PréCrimAdo (Prévention de la criminalisation chez les adolescents). Gilles Mireault et Lucie Camiré (volet implantation), Sylvie Drapeau, Daniel Turcotte et Geneviève Lessard (volet évaluation) en partenariat avec trois centres jeunesses. Centre national de prévention du crime (CNPC)

Consulter le rapport (PDF 6,4 Mo)

  • Étude sur l’appropriation communautaire d’un programme à données probantes (Évaluation de l’implantation du système Triple P). Marie-Hélène Gagné, Sylvie Drapeau, Sylvie Normandeau, Catherine Lee, Lisette Brunson, Marie-Ève Clément, Sèverine Lanoue, Émilie Charest et Marie-Claude Richard

Consulter le site de la chaire

Centre de recherche sur l’adaptation des jeunes et des familles à risque (JEFAR)

Pavillon Charles-De Koninck, local 2444
1030, avenue des Sciences Humaines
Université Laval
Québec (Québec) G1V 0A6

418 656-2674
Télécopieur: 418 656-7787