Aller au contenu principal

Chaire de recherche en curiethérapie guidée par imagerie

Chaires de recherche en partenariat

Domaine(s):

  • Sciences de la santé et de l’alimentation
Éric Vigneault

Éric Vigneault

Professeur de clinique agrégé

Faculté de médecine

Clinicien radio-oncologue, le Dr Vigneault a participé activement à l’élaboration du premier programme de curiethérapie prostatique à l’iode 125 au Canada et est le pionnier de la curiethérapie non permanente à haut débit de dose au pays. Il est l’investigateur principal d’une étude randomisée de phase II du NCIC–CTG comparant la curiethérapie HDR à la radiothérapie conventionnelle dans le traitement des cancers prostatiques à risque intermédiaire (NCIC PR15).

Le Dr Vigneault est très impliqué, notamment de membre du comité directeur du Groupe canadien d’uro-oncologie ainsi qu’à l’international comme éditeur associé de la revue Brachytherapy.

Expertises du titulaire

Radiothérapie
Cancer génito-urinaire
Cancer gynécologique
Cancer tête et cou
Curiethérapie

Objectifs

  • Améliorer l’intégration des systèmes d’imagerie, d’implantation et de dosimétrie en temps réel pour améliorer la qualité et la précision de l’implantation de matériel radioactif dans les cancers
  • Développer des protocoles de traitement de sites tumoraux par curiethérapie
  • Favoriser la recherche clinique pour évaluer et comparer les contrôles tumoraux, les toxicités et l’évaluation de la qualité de vie par rapport au traitement conventionnel
  • Favoriser l’éducation et la formation d’étudiants gradués et de fellows dans le domaine de la curiethérapie
  • Élaborer des banques de données cliniques en lien avec des banques de tissus prélevés pour favoriser la recherche translationnelle

Deux Canadiens sur 5 développeront un cancer au cours de leur existence; 1 sur 4 en décédera. L’arsenal thérapeutique pour leur traitement comprend la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. La curiethérapie, une modalité thérapeutique particulière, consiste à appliquer des sources radioactives près de ou dans la tumeur afin de la détruire, tout en diminuant l’irradiation des tissus sains avoisinants.

La Chaire de recherche en curiethérapie guidée par imagerie travaille donc à améliorer la précision des technologies utilisées pour le diagnostic et le traitement. L’amélioration de la précision de l’insertion du matériel radioactif dans les tissus tumoraux va de pair avec l’avènement de modalités d’imagerie plus performantes (l’IRM multimodal et l’imagerie fonctionnelle de type TEP), de systèmes échographiques avec guidage 3D en temps réel couplés à des systèmes d’optimisation dosimétrique ainsi qu’à des systèmes d’implantation robotisés.

De plus, le développement de systèmes d’insertion de cathéter guidée par imagerie sera non seulement utile à l’étape du diagnostic pour guider les biopsies diagnostiques avant le traitement, mais il pourra aussi aider au guidage de sonde thermique pour les traitements de cryothérapie ou d’hyperthermie.

Mission

  • Intégrer les avancées technologiques dans le domaine de l’imagerie, de l’informatique et de l’optimisation dosimétrique, des systèmes d’implantation de sources radioactives ainsi que de l’expertise clinique.
  • Améliorer les traitements de curiethérapie de tumeurs solides.
  • Favoriser un meilleur contrôle tumoral et une diminution de la toxicité des traitements.

Retombées

La Chaire appuie les travaux effectués par le Groupe de recherche en physique médicale et radio-oncologie situé au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval. Elle accélère la formation de personnel hautement qualifié, le recrutement de nouveaux chercheurs et la diffusion des connaissances.

La Chaire favorise l’utilisation de la curiethérapie guidée par imagerie à des sites moins accessibles pour augmenter le ratio thérapeutique (contrôle tumoral / toxicité). Ces travaux profitent également aux patients atteints de cancers traitables par radiothérapie en leur offrant des traitements mieux ciblés.

Chaire de recherche en curiethérapie guidée par imagerie

Centre de recherche sur le Cancer de l’Université Laval
11, côte du Palais
Québec (Qc) G1R 2J6

418 525-4444, poste 15264
Télécopieur: 418 691-3124