Aller au contenu principal

Chaire de recherche GSK-IRSC sur la MPOC

Chaires de recherche en partenariat

Domaine(s):

  • Sciences de la santé et de l’alimentation
François Maltais

François Maltais

Médecin clinicien, enseignant titulaire

Faculté de médecine

Les travaux de recherche du Pr. François Maltais portent sur la physiopathologie de l’intolérance à l’effort chez les personnes atteintes de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et la réadaptation respiratoire. Il étudie également la dysfonction musculaire périphérique causée par cette maladie. Chercheur national du Fonds de la recherche du Québec - Santé (FRQS) jusqu'en 2009, le Dr Maltais a reçu en 2006 le prix Romain-Pauwels de la Société européenne de pneumologie, qui récompense les contributions remarquables au domaine de la MPOC. Auteur de plus de 200 publications scientifiques et conférencier aguerri, Pr. Maltais dirige le programme de réadaptation respiratoire et de la recherche en pneumologie de l’IUCPQ.

Expertises du titulaire

Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC)
Dysfonction du muscle squelettique
Intolérance à l’effort
Réadaptation respiratoire, pneumologie

Objectifs

  • Étudier les mécanismes inhérents au développement de la dysfonction du muscle squelettique dans la MPOC afin d’améliorer le traitement, la qualité de vie et le pronostic des individus aux prises avec cette maladie.

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est la 4e cause de mortalité au monde et la prévalence de cette maladie continuera de progresser au cours des prochaines années. Bien qu'on puisse la traiter et la prévenir, il est impossible de renverser complètement ses manifestations ou de la guérir.

Elle se manifeste principalement par un essoufflement à l'effort; cela engendre éventuellement des problèmes musculaires (perte de masse musculaire et faiblesse musculaire) qui affectent sérieusement la qualité de vie des patients atteints. Les coûts de santé reliés à la MPOC sont estimés à environ 3 milliards de dollars annuellement au Canada.

Le Centre de recherche de l'IUCPQ offre un environnement unique et propice pour accueillir cette la Chaire de recherche GSK-IRSC sur la MPOC,  grâce à la combinaison d'expertises de médecins-chercheurs et de chercheurs fondamentalistes, au profit des patients qui souffrent de la MPOC.

Mission

Mieux comprendre les mécanismes impliqués dans le développement de la dysfonction du muscle squelettique dans la MPOC pour bonifier le traitement, la qualité de vie et le pronostic des individus souffrant de cette maladie.

Retombées

  • Améliorer la qualité des soins aux malades en renforçant la recherche sur la MPOC, incluant la bronchite chronique et l'emphysème
  • Une compréhension accrue de la maladie permettra de développer un programme de réadaptation respiratoire afin d'améliorer l'accès aux soins de santé

Chaire de recherche GSK-IRSC sur la MPOC

Chaire de recherche GSK-IRSC sur la MPOC
Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec
2725, chemin Sainte-Foy
Québec (Québec) G1V 4G5

418 656-4747