Aller au contenu principal

Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec sur l’optimisation du cycle de vie des barrages en remblai

Chaires de recherche en partenariat

Domaine(s):

  • Sciences et génie
Jean-Marie Konrad

Jean-Marie Konrad

Professeur titulaire

Faculté des sciences et de génie

Jean Côté

Jean Côté

Professeur titulaire

Faculté des sciences et de génie

Jean-Marie Konrad

Jean-Marie Konrad est professeur du Département de génie civil et de génie des eaux de l’Université Laval depuis 1990. Récipiendaire de plusieurs prix, dont ceux de fellow de l’Académie canadienne du génie en 1999 et de l’Institut canadien des ingénieurs en 2003, il a également reçu de la Société canadienne de géotechnique (SCG) le prix Roger-J.E.-Brown pour sa contribution exceptionnelle à la science et au génie du pergélisol en 2000 et en 2005.

 

Jean Côté

Jean Côté est professeur au Département de génie civil et de génie des eaux depuis 2009. Depuis le début de sa carrière, M. Côté s’est fait remarquer par son implication à l’échelle nationale et internationale. Il est membre du Comité géotechnique des régions froides et du Geotechnical Research Board de la SCG. Il s’est vu décerner le prix Roger-J.E.-Brown en 2005 pour sa contribution exceptionnelle à la science et au génie du pergélisol.

Expertises des titulaires

Barrages en remblai
Comportements et caractérisation des matériaux
Propriétés hydriques, mécaniques et hydriques des matériaux
Modélisation du comportement des barrages

Objectifs

  • Apporter une compréhension plus complète du comportement des matériaux utilisés dans les barrages en remblai
  • Caractériser les comportements hydrique, thermique et mécanique des matériaux de barrages en remblai
  • Modéliser et prédire le comportement des barrages en remblai sous sollicitations normales et exceptionnelles, comme les séismes
  • Faciliter l’interprétation et la présentation des données recueillies lors du suivi des ouvrages
  • Développer des critères de sélection des différents matériaux pour optimiser la vie utile des barrages
  • Établir des seuils critiques de comportement aux séismes pour l’inspection des barrages en remblai

Les barrages en remblai représentent 75 % des barrages construits dans le monde, selon la Commission internationale des grands barrages. Leur étanchéité est assurée par les matériaux de remblai ou par un élément imperméable. Leur construction reposant sur l’utilisation de matériaux naturels extraits sur place, ce type de barrages représente un choix de premier plan pour les projets hydroélectriques en régions isolées. La performance et la durée de vie des barrages en remblai sont liées aux comportements hydrique, thermique et mécanique des différents matériaux qui les constituent. La simplicité apparente de ces barrages dissimule des comportements complexes et souvent méconnus qui résultent du couplage thermo-hydromécanique. La compréhension des différents comportements ainsi que de leurs interrelations est primordiale dans une démarche d’optimisation du cycle de vie de ces ouvrages.

Mission

Développer des outils d’analyse et de prédiction du comportement des barrages en remblai par:

  • une meilleure connaissance des matériaux utilisés
  • un traitement efficace des données du suivi des ouvrages existants dans le but de concevoir des modèles numériques fiables pour maximiser la durée de vie des barrages en remblai

Retombées 

Les retombées générées par le 2e mandat de la Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec sur l’optimisation du cycle de vie des barrages en remblai seront importantes pour tous les partenaires, mais aussi pour l’ensemble de la société canadienne.

Grâce à une meilleure connaissance du comportement thermique, hydrique et mécanique des matériaux, on pourra améliorer la conception des barrages en remblai et ainsi éviter de corriger des défauts ultérieurs, ce qui occasionne des dépenses importantes compte tenu de l’éloignement de ce type d’ouvrages. De plus, les outils d’analyse dynamique mis au point seront essentiels pour l’évaluation du comportement des barrages en remblai lorsqu’un séisme survient.

Chaire de recherche industrielle CRSNG/Hydro-Québec sur l’optimisation du cycle de vie des barrages en remblai

Pavillon Adrien-Pouliot, bureau 2912 B
Université Laval
1065, avenue de la Médecine
Québec (Québec) G1V 0A6