Aller au contenu principal

Chaire de recherche sur le développement durable du Nord

Chaires de recherche en partenariat

Domaine(s):

  • Recherche sur le Nord
  • Sciences de l’éducation, de l’économie, sociales et humaines
Thierry Rodon

Thierry Rodon

Professeur agrégé

Faculté des sciences sociales

Thierry Rodon est directeur du Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones de l’Université Laval (CIÉRA), de la revue Études Inuit Studies et est professeur associé à la School of Public Policy and Administration de l’Université Carleton. Il s’intéresse aux politiques nordiques et au développement communautaire, et possède une vaste expérience de travail avec les communautés autochtones et les institutions nordiques sur des thèmes variés. Thierry Rodon a également été un des éditeurs de la série Life Stories of Northern Leaderset est l’auteur de publications au sujet du Nunavut, du Nunatsiavut, du Nunavik et d’Eeyou Istchee. Il a participé au développement et à la mise en œuvre d’un programme de certificat en service public pour le gouvernement du Nunavut.

Expertises du titulaire

Politiques nordiques
Développement communautaire
Impacts sociaux et économiques des projets de développement
Gestion des ressources renouvelables
Adaptation aux changements climatiques
Accès à l’éducation supérieure dans l’Arctique
Participation au processus d’évaluation environnementale

Objectifs

  • Faire un inventaire du capital naturel, humain, social et financier du Nord et analyser les facteurs structurels faisant obstacle à son développement durable
  • Documenter et analyser les facteurs qui favorisent un développement durable du Nord et produire des scénarios permettant un développement harmonieux des ressources naturelles, humaines, sociales et financières du Nord
  • Comprendre et analyser les facteurs qui contribuent à la viabilité et à la pérennité des communautés nordiques
  • Améliorer la capacité de recherche en sciences sociales en favorisant la création d’un centre de recherche en sciences sociales au Nunavik
  • Encourager la participation et la formation de chercheurs inuits en offrant des formations et des bourses d’études

Le Nord possède un potentiel économique, culturel et symbolique immense, et son développement est, depuis les années 1950, un des moteurs de l’économie du Canada. Cependant, si les ressources du Nord ont clairement profité au Sud du pays, les retombées ont été plus limitées pour les habitants du Nord : les communautés autochtones et les nouvelles communautés nées de l’exploitation des ressources étaient à la merci des modèles de développement trop souvent conçus dans une perspective à court terme. Ces communautés sont caractérisées par leur position périphérique par rapport aux prises de décisions, par l’absence de contrôle sur le développement des ressources et par leur dépendance aux transferts gouvernementaux. En fait, le Nord est une région sous-développée qui fait face à des défis importants. Dans le cas des populations autochtones, on assiste à une importante croissance démographique accompagnée de nombreux problèmes sociaux. 

La Chaire de recherche sur le développement durable du Nord propose une vision globale du développement pour amener une réelle prospérité à long terme.

Mission

  • Améliorer la connaissance des enjeux du Nord et repenser les modèles de développement pour éclairer la prise de décisions en termes de développement durable pour les gouvernements provincial et fédéral, les municipalités et les organisations inuites

Partenaires

Société Makivik
ArcelorMittal
Mines Canada
ArticNet

Retombées

La Chaire de recherche permet de mieux documenter les enjeux sociaux, environnementaux et économiques touchant le Nord. Par ses recherches, la Chaire entend créer les retombées suivantes:

  • Fournir des données essentielles sur les facteurs faisant obstacle au développement des communautés nordiques ou le favorisant
  • Aider les communautés, les gouvernements, les organisations inuites et les partenaires dans la prise de décisions et la gestion des projets de développement
  • Contribuer à la formation d’étudiants et de chercheurs universitaires
  • Contribuer à la formation de chercheurs inuits

Chaire de recherche sur le développement durable du Nord

Pavillon Charles-De Koninck, bureau 4433
Université Laval
1030, avenue des Sciences-Humaines
Québec (Québec) G1V 0A6

418 656-2131, poste 5244