Aller au contenu principal

Chaire de recherche sur le vieillissement

Chaires de recherche en partenariat

Domaine(s):

  • Sciences de la santé et de l’alimentation
Caroline Sirois

Caroline Sirois

Professeure agrégée

Faculté de médecine

Mme Caroline Sirois est pharmacienne, pharmaco-épidémiologiste, professeure agrégée au Département de médecine sociale et préventive de la Faculté de médecine de l’Université Laval, chercheuse au Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec et chercheuse associée à l’Institut national de santé publique du Québec. Ses intérêts de recherche portent sur l’usage optimal de médicaments chez les aînés, sur la polymédication et la déprescription de médicaments inappropriés ainsi que sur l’épidémiologie des maladies chroniques et de la multimorbidité dans la population.

Objectifs

  • Soutenir les efforts en vue de l’amélioration de la qualité de vie des aînés ainsi que de la qualité des soins et des services offerts
  • Soutenir et promouvoir le perfectionnement des chercheurs et des cliniciens-chercheurs
  • Privilégier une approche multidisciplinaire en gériatrie et en gérontologie avec une ouverture sur les dimensions psychologique et sociale des aînés

Depuis les 10 dernières années, la recherche sur le vieillissement vise particulièrement les maladies fréquemment associées au grand âge, telle la maladie d’Alzheimer et les démences apparentées. Elle est aussi préoccupée par la prévention et la prise en charge de la perte d’autonomie. La qualité des soins en fin de vie ainsi que le soutien aux professionnels et aux aidants qui y sont engagés s’imposent également comme des objectifs importants de nombreux chercheurs et cliniciens.Ce sont les dons de fondations privées et les fonds attribués par la Faculté de médecine de l’Université Laval qui ont permis la création de la Chaire de de recherche sur le vieillissement. Les fondateurs souhaitaient canaliser et consolider les initiatives lancées autour de la gériatrie. La Chaire veut aussi soutenir un enseignement de qualité de la gériatrie afin de préparer les jeunes médecins à une intervention efficace et adaptée à la condition des aînés. Elle entend promouvoir le perfectionnement des chercheurs de diverses disciplines et des cliniciens-chercheurs appelés à travailler avec une clientèle âgée et leurs proches.

Mission

  • Apporter une contribution significative aux besoins de la population vieillissante en soutenant les efforts de recherche et de formation visant l’innovation et l’efficacité
  • Favoriser une approche globale et multidisciplinaire dans la reconnaissance des réalités familiales, sociales et culturelles des aînés
  • Soutenir la recherche et la formation avec un intérêt particulier pour les déterminants sociaux et commu-nautaires d’une bonne qualité de vie des aînés

Retombées

Des enjeux importants sont ciblés:

  • Démences : identification de facteurs de risque modifiables, effets à long terme des traitements pharmacologiques, déclin cognitif, soins de longue durée et de fin de vie
  • Organisation des services et évaluation des pratiques: modèles novateurs de services et d’interventions cliniques en établissement ou à domicile
  • Mobilité et conduite automobile: évaluation des effets du vieillissement sur les méca-nismes cognitifs nécessaires à la mobilité; développement et évaluation de programmes de formation et de suivi de la conduite automobile pour les conducteurs âgés
  • Participation sociale des aînés: meilleures connaissances théoriques et pratiques sur les façons de participer; stratégies novatrices pour favoriser la participation; partage des connaissances entre milieux de recherche, de pratique et de décision

Chaire de recherche sur le vieillissement

Centre d'excellence sur le vieillissement de Québec
Hôpital du Saint-Sacrement, bureau L2-28
1050, chemin Ste-Foy
Québec (Québec) G1S 4L8

418 682-7511, poste 84712