Aller au contenu principal

Chaire de recherche sur les écosystèmes côtiers et les activités portuaires, industrielles et maritimes

Chaires de recherche en partenariat

Faculté d'appartenance: Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique

Faculté d'appartenance: Faculté des sciences et de génie

Direction:

  • Titulaire à nommer

Domaine(s):

  • Recherche sur le Nord
  • Sciences de l’administration, sciences appliquées et sciences pures

Objectifs

La Chaire propose une approche holistique pour étudier les écosystèmes en zones industrielles et portuaires ainsi que dans les voies navigables qui y sont associées afin d’optimiser les activités qui s’y déroulent.

Ses objectifs spécifiques sont:

  • Caractériser l’empreinte écologique des activités anthropiques associées aux zones industrielles et portuaires.
  • Décrire et quantifier les effets spatiotemporels des relations entre ces activités et leurs conséquences sur les différents secteurs environnementaux.
  • Concevoir des méthodes et des outils novateurs (comme l’approche sédimentaire géochimique et moléculaire ou le modèle quantitatif d’inférence) permettant de distinguer les principaux changements environnementaux naturels de ceux associés aux activités anthropiques en zone côtière.
  • Conseiller et accompagner les organisations dans la planification et la mise en place de solutions durables d’adaptation aux problématiques rencontrées.
  • Soutenir la protection du territoire maritime côtier et des écosystèmes.

L’écotone côtier, situé à l’intersection des zones terrestres et marines, est un environnement dynamique où la connectivité entre différents milieux est complexe, particulièrement dans le Saint-Laurent, où l’augmentation soutenue des activités maritimes exerce des pressions grandissantes sur les écosystèmes. Les zones côtières sont des régions naturellement dynamiques abritant une forte diversité, tant en ce qui a trait à la physionomie des paysages qu’à la richesse spécifique des différents écosystèmes.

Historiquement, les écosystèmes côtiers furent essentiels au développement des sociétés humaines. En effet, ils donnent accès à de nombreuses ressources et permettent l’échange par voie maritime. Par conséquent, plusieurs zones côtières abritent aujourd’hui une forte densité de population humaine, ce qui s’est traduit au cours des dernières décennies par une accélération de leur utilisation. Les zones côtières sont aussi aux premières lignes des effets du dérèglement climatique actuel et font face, entre autres, à l’augmentation du niveau des mers, à l’érosion des berges et à l’acidification des océans. Par conséquent, d’importants changements socioéconomiques et environnementaux sont à prévoir dans un avenir rapproché pour ces milieux qui sont déjà parmi les plus sévèrement dégradés sur la planète.

Le programme de recherche de cette chaire est multidisciplinaire. Il intègre des méthodes de pointe en science environnementale qui offriront une vision d’ensemble des enjeux entourant les changements planétaires en milieu côtier dans un contexte d’activités portuaires, industrielles et maritimes.

Mission

Améliorer les connaissances fondamentales sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers afin de guider les pratiques qui assureront une gestion durable des systèmes socioécologiques en milieux côtiers soumis à des activités portuaires, industrielles et maritimes.

Retombées

Le programme de recherche proposé s’articule autour de trois champs d’expertise.

Recherche

Le programme de recherche permettra de développer les connaissances fondamentales sur le fonctionnement des écosystèmes côtiers, pour lesquels il existe encore peu de données. La Chaire veillera à approfondir de façon exhaustive les connaissances sur le fonctionnement d’écosystèmes qui sont parmi les plus importants systèmes hydrographiques au monde et qui représentent une grande richesse biologique.

Formation

Les étudiantes et étudiants qui participeront aux activités de la Chaire bénéficieront de multiples occasions d’interagir avec des membres de groupes de recherche s’intéressant aux répercussions des changements planétaires sur les systèmes aquatiques, en particulier Québec-Océan. Au terme de leurs études, ces personnes seront pourvues d’un savoir-faire pratique qui pourra leur être utile tant à l’échelle provinciale que nationale ou internationale.

Transfert de connaissances

La Chaire de recherche sur les écosystèmes côtiers et les activités portuaires, industrielles et maritimes positionnera l’Université Laval à l’avant-garde de la recherche sur les milieux côtiers. Les décisions prises à la lumière des résultats obtenus auront une influence considérable et durable sur la saine gestion de l’environnement.

Chaire de recherche sur les écosystèmes côtiers et les activités portuaires, industrielles et maritimes

Pavillon Alexandre-Vachon
Université Laval
1045, avenue de la Médecine
Québec (Québec) G1V 0A6

418 656-2131, poste 405967