Aller au contenu principal

Chaire Religion, spiritualité et santé

Chaires de recherche en partenariat

Domaine(s):

Guy Jobin

Guy Jobin

Professeur titulaire

Faculté de théologie et de sciences religieuses

Titulaire de la Chaire en 2007, Guy Jobin enseigne la théologie morale et l’éthique depuis 2002. Son enseignement et sa recherche s’articulent autour de deux grands thèmes : l’éthique théologique dans une société plurielle, démocratique et sécularisée et l’intégration de la spiritualité dans les soins de santé. De façon plus précise, il s’intéresse aux questions éthiques et épistémologiques que suscite la présence des groupes ou communautés de foi dans l’espace public. Son travail gravite également autour des enjeux théoriques et cliniques de la prise en compte, pour les soins de santé, de l’expérience spirituelle des personnes malades, de leurs proches et des professionnels qui les soignent.

Expertises du titulaire

Biomédecine et spiritualité
Soins spirituels

Objectifs

  • Clarifier l’état des rapports entre religion, spiritualité et santé
  • Développer de nouveaux aspects du savoir et préciser les concepts qui leur sont liés
  • Sensibiliser le public aux questions sur l’articulation de la spiritualité et de la santé
  • Contribuer, par l’enseignement et par un programme de bourses, à la formation de chercheurs dans le domaine d’intérêt de la Chaire et d’intervenants compétents en accompagnement spirituel en milieu de santé

Soucieuse de l’humanisation des soins, la Chaire Religion, spiritualité et santé s’intéresse à l’intégration des dimensions religieuse et spirituelle dans le domaine de la santé, en particulier dans les expériences de souffrance, de maladie et de mort. Ses recherches privilégient les approches interdisciplinaires, notamment anthropologiques et théologiques.

C’est au cœur des sociétés occidentales sécularisées que la biomédecine s’intéresse à l’intégration de la spiritualité dans les soins. Ce phénomène à la fois nouveau et paradoxal marque 2 mouvements observables: 
1-la biomédecine se transforme, reconnaissant ses limites à ne traiter que le corps
2- la question du sens de la maladie, de la vie et de la mort se déplace des religions traditionnelles vers les spiritualités.

C’est dans ce contexte que la Chaire, 1ere instance de ce type dans le monde francophone, inscrit ses travaux de recherche et ses activités de diffusion et de formation.

Mission

  • Collaborant avec de nombreux partenaires, elle favorise la formation d’intervenants en milieu clinique et l’articulation de la recherche et de la pratique en rapport avec son objet d’intérêt

Retombées

Depuis sa création en 2001, la Chaire religion, spiritualité et santé fait figure de leader dans la recherche sur l’intégration des dimensions religieuse et spirituelle dans le monde de la santé. Subventionnée 2 fois par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), elle a su fédérer un solide réseau de chercheurs et de praticiens, tant au Canada francophone qu’à l’international.

Elle favorise le rayonnement optimal du fruit de ses travaux par:

  • la publication d’articles et d’ouvrages scientifiques
  • l’organisation d’événements réunissant des acteurs du milieu de la recherche et de la clinique
  • l’offre de formation universitaire aux 3 cycles, y compris dans des programmes professionnels au Québec et au Nouveau-Brunswick
  • la prise de parole sur les enjeux sociaux reliés à ses objets de recherche
  • le cycle des Conférences publiques de la Chaire
  • la diffusion de ses activités sur www.crss.ulaval.ca

Chaire Religion, spiritualité et santé

Pavillon Félix-Antoine-Savard, Bureau 810
Université Laval
2325, rue des Bibliothèques
Québec (Québec) G1V 0A6

418 656-2131, poste 3944