Aller au contenu principal

Institut d’études anciennes et médiévales (IÉAM)

Instituts

Domaine(s):

  • Sciences de l’éducation, de l’économie, sociales et humaines

Langues et littérature
Histoire
Archéologie
Théologie

Anne-France Morand

Anne-France Morand

Directrice de l'IÉAM

Faculté des lettres et des sciences humaines

L'Institut d'études anciennes et médiévales (IÉAM) vise à favoriser le développement des connaissances et la formation des personnes dans le champ des études anciennes.

Les membres de l'Institut œuvrent dans des domaines variés:

  • la langue et la littérature grecques et latines
  • l'histoire grecque et romaine
  • l'archéologie proche-orientale et gréco-romaine
  • le christianisme ancien
  • la gnose et le manichéisme
  • les langues et les littératures de l'Orient chrétien (syriaque, copte, éthiopien)
  • la philosophie ancienne et son prolongement médiéval
  • la littérature, l’histoire et l’histoire de l’art médiévales
  • l'égyptien pharaonique
  • la langue et la littérature sanskrites

L'IÉAM offre aux chercheurs et étudiants un environnement humain et scientifique unique caractérisé par la variété des recherches qui y sont menées et la proximité entre les chercheurs et les étudiants. Il rassemble toutes les ressources de l'Université Laval dans la poursuite de travaux de recherche originaux en fonction des compétences, des affinités des professeurs et des intérêts manifestés par les étudiants.

Mission de l'Institut

  • Assurer le développement concerté de l'enseignement et de la recherche et une meilleure visibilité au champ des études anciennes
  • Favoriser la coopération entre les professeurs œuvrant dans le champ des études anciennes en créant un lieu de rassemblement pour les ressources en études anciennes

Être membre de l'IÉAM

Les étudiants membres de l’IÉAM bénéficient d'un environnement exceptionnel caractérisé par la collaboration entre les chercheurs des diverses disciplines qui relèvent du domaine des études anciennes.

Par le biais de l'Institut, les étudiants sont étroitement associés aux recherches menées par les professeurs membres de l'Institut. Les étudiants des cycles supérieurs ont accès à des espaces de travail individuels, et ceux de 1er cycle à une salle d'étude et de documentation.

L'Institut peut offrir un soutien financier aux étudiants, dont une bourse pour des séjours de recherche en Grèce, ou encore une aide pour participer à des colloques au Canada ou à l'étranger. Des ententes avec des universités étrangères permettent de profiter de profils internationaux. Les étudiants peuvent également travailler comme assistants de recherche ou d’enseignement.

L'Institut présente annuellement un riche programme de conférences données par des chercheurs canadiens et étrangers, ce qui permet d'être en contact avec l'actualité scientifique.

Retombées de la recherche

Formation

Seule université au Québec à offrir les 3 cycles de programmes en études anciennes, l’Université Laval permet en outre d’étudier des langues rares comme le copte et l’éthiopien.

Recherche

En recherche, les réalisations les plus marquantes de l'Institut sont les publications de ses membres. Mentionnons:

  • Julius Victor, L’art rhétorique, traduit et annoté par P. Fleury, suivi de Pseudo-Augustin, Sur la rhétorique, Paris, La Roue à Livres, Les Belles Lettres, 2016.
  • J.‑M. Narbonne, Antiquité critique et modernité. Essai sur le rôle de la pensée critique en Occident, Paris, Les Belles Lettres, 2016.
  • Ch. Freu, S. Janniard et A. Ripoll, Libera Curiositas. Mélanges d’histoire romaine et d’Antiquité tardive en l’honneur de Jean-Michel Carrié, Paris, Bibliothèque de l’Antiquité tardive, Brepols, Paris-Turnhout, 2016.
  • C. Lafleur (éd.), Le Sujet « archéologique » et boécien. Hommage institutionnel et amical à Alain de Libera, Paris : Vrin, Québec : PUL (collection « Zêtêsis »), 2016.
  • Sébastien Mamerot, Traictié des Neuf Preues, édition critique par A. Salamon, Genève, Droz, 2016.

Transfert de connaissances

À l'occasion des 80 ans de la FLSH (2017), l’IÉAM organise ainsi 2 événements regroupés sous le titre « Actualité de l’Antiquité : migrations et destructions de sites archéologiques ». Il s’agira de réfléchir à la destruction de biens culturels avec des professeurs en sciences politiques, en droit et en communication, et de faire une lecture collective d’œuvres anciennes portant sur ce thème.

Institut d’études anciennes et médiévales (IÉAM)

Pavillon Charles-De Koninck, bureau 5307
Université Laval
1030, avenue des Sciences Humaines
Québec (Québec) G1V 0A6