Aller au contenu principal
Marqueurs et biomarqueurs au service de la santé durable
Les données massives au service de la santé durable

Marqueurs et biomarqueurs au service de la santé durable

Ce projet vise la collecte, le traitement et l’interprétation de données massives afin d’agir concrètement sur les trajectoires de santé et la santé durable.

Biomarqueurs

Description du projet

La révolution du monde numérique offre un potentiel de gain immense en matière de contextualisation de la santé durable des individus et d’utilisation de marqueurs et biomarqueurs numériques (qualité du sommeil, fréquence d’activité physique, fréquence cardiaque, etc.)

Le projet Marqueurs et biomarqueurs au service de la santé durable vise dans un premier temps à collecter, à l’aide de technologies numériques, un grand volume de données sur l’activité physique et sur les habitudes de vie afin d’identifier de plus en plus tôt les trajectoires de santé et les individus les plus à risque.

La population choisie, c’est-à-dire les étudiants d’université, représente un sous-groupe dont les trajectoires de santé et les habitudes de vie sont susceptibles de changer sous l’effet de la réorganisation de la charge de travail chaque session, ou du stress lors des examens.

Objectifs et retombées

  • Développer des outils et indicateurs permettant d’identifier les individus à risque.
  • Collecter, stocker, traiter et interpréter des données massives (big data) pour développer et valider des algorithmes de trajectoires de santé.
  • Améliorer les services et la prise en charge de la santé des individus et contribuer à la diminution des coûts liés au système de santé.
  • Contribuer à la réussite académique, à la santé et au bien-être des étudiants

Structure de la maîtrise sur mesure en intelligence urbaine

Axe de recherche: Éducation 4.0

Session d’admission: automne 2019

Tous les étudiants de toutes les disciplines de 1er, 2e et 3e cycles ont accès à la maîtrise sur mesure en intelligence urbaine. Celle-ci est d’une durée d’un an à temps complet, soit 45 crédits.

Structure du programme par session (PDF)

24 crédits Projet d’intervention
6 crédits Intelligence urbaine appliquée
9 crédits

Compétences

  • Créativité et résolution de problèmes
  • Gestion de projet
  • Jeux sérieux
6 crédits Savoir expert

Type de diplôme

MAÎTRISE SUR MESURE
EN INTELLIGENCE URBAINE
45 crédits

Profils recherchés

Données massives (big data)
Éducation
Éducation physique
Génie logiciel
Kinésiologie
Nutrition
Psychologie

Financement disponible

Des bourses pouvant aller jusqu’à 41 000$ sont offertes aux étudiants inscrits à la maîtrise sur mesure en intelligence urbaine. Ce financement est obtenu grâce à la contribution de Mitacs et de l’Université Laval.

INSCRIPTION

Ce projet vous inspire? Faites-nous parvenir votre candidature accompagnée d'une lettre de motivation, de votre cv et de votre plus récent relevé de notes.

Pensee_complexe

Pensée complexe


Développer une compréhension riche, nuancée et dynamique de la réalité

Démontrer une ouverture aux points de vue divergents

Adopter une posture transdisciplinaire

Poser un regard critique sur les contenus et processus et envisager d’autres manières de penser

Resolution_probleme_creative

Résolution de problèmes de manière créative


Reconnaître les multiples dimensions d’un problème

Recourir aux sciences, aux technologies et aux données accessibles pour réfléchir et prendre des décisions

Proposer des solutions hors des cadres établis

Adaptabilite

Adaptabilité


Tolérer l’ambiguïté et s’adapter aux changements

Transférer ses apprentissages à d’autres contextes

Bien composer avec les différentes personnalités formant une équipe de travail et les exigences du travail collaboratif

Communication

Communication


Tant à l’oral qu’à l’écrit, transmettre un message adapté au contexte, de manière claire et efficace

Partager l’information par l’utilisation de diverses stratégies, dont le numérique

Porteur du Chantier d’avenir

Sébastien Tremblay
Professeur titulaire, Faculté des sciences sociales

Professeur à l’Université Laval, fondateur du laboratoire Co-DOT et directeur de l’Unité mixte de recherche en sciences urbaines. Sébastien Tremblay concentre principalement ses recherches sur les enjeux de la relation humain et technologie. Il agit comme directeur du programme sur mesure et sera responsable du cours «Jeu sérieux et compétences du 21e siècle». 

Fiche complète