Mon équilibre UL

 
 

Exigences DD

 
  • Tout café servi par le prestataire de services sur les lieux de l’Université doit faire l’objet d’une certification équitable.
  • Toute serviette de table jetable fournie par le prestataire de services doit être entièrement composée de matières recyclées et à 90 % de matières postconsommation.
  • L’utilisation des pailles et bâtonnets à café en plastique est proscrite. Le remplacement de ces éléments par des pâtes alimentaires est également proscrit. 
  • L’utilisation de condiments emballés individuellement (crème, lait, sucre, beurre, etc.) est à restreindre. Plus particulièrement, lorsque le volume de la commande s’y prête bien, il est attendu que les condiments soient offerts en vrac, et ce, dans l’optique de diminuer la quantité de déchet. Par exemple, il peut s’agir de fournir un contenant de lait de 250 ml plutôt que quinze portions individuelles.
  • Lorsque le prestataire de services n’assure pas un service durant l’évènement et quitte les lieux après la livraison, et ne s’engage pas à revenir chercher des éléments à la fin de l’événement :
    • il doit obligatoirement fournir à l’organisateur d’un évènement la liste des composantes recyclables et/ou compostables, afin d’assurer le meilleur tri possible;
    • la vaisselle (assiettes et contenants pour les boîtes à lunch, excluant les ustensiles et les verres) mono-usage doit obligatoirement être compostable. Seuls les items de bois, de fibre ou de pulpe (carton, bambou) qui se déchirent et ne sont pas plastifiés peuvent être déposés dans les bacs de matières compostables. En effet, en raison du mode de compostage utilisé, aucun bioplastique (incluant le PLA) ou contenant oxobiodégradable, même certifié compostable par le Bureau de normalisation du Québec, n’est accepté à l’Université;
    • les contenants (canettes, bouteilles, etc.) pour les boissons doivent obligatoirement être recyclables;
    • en plus des limitations à l’égard du contenant principal de la boîte à lunch qui doit être compostable, les boîtes à lunch doivent obligatoirement exclure de leur contenu tout emballage non compostable pour des items secs. Sans limiter la généralité de ce qui précède, la présente disposition interdit notamment l’inclusion dans les boîtes à lunch de pains ou biscuits emballés dans un sac de plastique et de sandwiches ou desserts emballés dans de la pellicule plastique ou du papier d’aluminium.
  • Lorsque le prestataire de services assure le service durant l’évènement : 
    • tout ustensile et toute vaisselle doivent être réutilisables;
    • les bouteilles d’eau jetables (incluant recyclables) sont proscrites;
    • durant la préparation alimentaire sur les lieux de l’Université et au moment de desservir, tout rebut compostable ou recyclable doit être jeté dans des sacs séparés et transparents spécifiques à cette fin, ces derniers devant être acheminés vers la salle des matières résiduelles.
  • De manière générale, le prestataire de services doit :
    • privilégier des fournisseurs eux-mêmes engagés envers le développement durable en instaurant une politique d’approvisionnement responsable;
    • privilégier les produits de production ou de transformation locales;
    • privilégier les poissons et crustacés issus de pêche certifiée durable ou d’aquaculture certifiée durable, notamment par les certifications Pêche durable MSC et SeaChoice, ou d’un milieu terrestre en circuit fermé provenant du Canada;
    • privilégier les produits certifiés équitables (café, thé, chocolat, sucre, etc.);
    • privilégier les produits certifiés responsables sur le plan environnemental et en matière de santé et de bien-être animal;
    • retirer complètement du menu toute espèce de poissons ou de crustacés placés sur les listes d’espèces menacées;
    • identifier clairement les produits et les mets préparés avec des aliments locaux et certifiés écoresponsables (biologique, équitable ou autre) afin d’en informer la clientèle;
    • acheter en vrac, dans la mesure du possible, afin de réduire les emballages;
    • recycler et composter durant la préparation et le service de nourriture et de boissons;
    • utiliser des produits et des fournitures écologiques.
  • Le prestataire de services doit mettre en place un système d’identification visuelle permettant au client de connaître, au moment de sa sélection alimentaire, de nombreux paramètres relatifs au développement durable. Notamment, il sera nécessaire d’identifier les produits biologiques, locaux et équitables. La précédente liste n’est pas exclusive.
  • Le prestataire de services s’engage à collaborer avec l’Université à diverses initiatives de développement durable.

 

 

www.ulaval.ca