Aller au contenu principal

L'Université Laval apportera son expertise de pointe dans l'élaboration d'un protocole de recherche d'un événement-test à grand déploiement

Québec, le 19 juillet 2021 – Leader en recherche en santé durable, l'Université Laval est fière de contribuer par des données probantes et des expertises de pointe à la conception d'un protocole de recherche pour un éventuel événement-test à grand déploiement en septembre 2021. La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a confirmé l'octroi de cet important mandat à l'Université Laval cet après-midi.  

L'Université Laval compte sur des équipes de recherche de premier plan en santé publique, en épidémiologie, en virologie, en santé mentale, en infectiologie, en génétique microbienne et en valorisation des données. Depuis le début de la pandémie de COVID-19, ses professeures et professeurs ont participé à de nombreuses études et recherches pour faciliter la prise de décision par les autorités sanitaires et politiques.

«La relance des activités culturelles à grand déploiement est un enjeu incontournable pour la société québécoise. Le gouvernement, la santé publique et les acteurs du secteur culturel et touristique auront besoin de données probantes et d'un éclairage scientifique novateur pour prendre les décisions optimales en vue de cette relance. À l'Université Laval, nous sommes très fiers de notre expertise en la matière et nous sommes heureux de participer à l'effort collectif», a déclaré la rectrice de l'Université Laval, Sophie D'Amours.  

 «Notre plateforme Pulsar a fait ses preuves dans des projets d'envergure au cours des dernières années en gérant des données en santé durable, en tout respect du citoyen, de son consentement et des principes de confidentialité. Pulsar jouera un rôle incontournable pour assurer une gestion et une valorisation de haut niveau des données de recherche générées lors d'un éventuel événement-test», a renchéri la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation, Eugénie Brouillet.

Le directeur scientifique de Pulsar, clinicien urgentologue-intensiviste et professeur-médecin à la Faculté de médecine de l'Université Laval, Patrick Archambault, a mobilisé plusieurs équipes pour concevoirle protocole de recherche, qui sera analysé et qui devra recevoir l'approbation d'un comité d'éthique de la recherche pour pouvoir être mis en œuvre.  

À propos de l'Université Laval

Animée par un esprit d'innovation et la recherche de l'excellence, l'Université Laval fait partie des principales universités de recherche au Canada, se classant au 7e rang avec des fonds de plus de 400 M$ alloués à la recherche l'an dernier. Leader en formation à distance, elle compte plus de 1 650 professeurs, plus de 2 300 chargés de cours et autres membres du personnel enseignant et de recherche qui partagent leur savoir avec quelque 45 000 étudiants, dont 27% sont inscrits aux cycles supérieurs. L'Université valorise la diversité et est fière des membres de sa communauté, qui proviennent de 135 pays. Plus ancienne université francophone d'Amérique du Nord, l'Université Laval a formé à ce jour plus de 319 000 personnes qui participent, chacune à leur façon, au progrès des sociétés. ulaval.ca 

Simon La Terreur
Relations médias
Université Laval
T.: 418 656-2131, poste 404159
C.: 418 803-8814
simon.laterreur@dc.ulaval.ca