Aller au contenu principal

Travailler ou réaliser un stage au Canada après votre échange étudiant

Des questions?

Bureau de la vie étudiante
418 656-2765
etudiantsetrangers@bve.ulaval.ca

Pour travailler ou réaliser un stage au Canada après un séjour d’échange, un permis de travail est requis.

Malgré que votre permis d’études soit toujours valide durant l’été qui suit votre séjour d’échange, si vous n’avez pas l’intention de vous réinscrire à la session d’automne dans un établissement d’enseignement canadien, vous ne pouvez pas travailler durant l’été avec le droit de travail lié à votre permis d’études. 

Les étudiants originaires de pays ayant conclu un accord avec le Canada peuvent demander un permis de travail par le biais d’Expérience international Canada (EIC).

EIC offre 3 bassins d’expérience :

  • Vacances-travail
  • Jeunes professionnels
  • Stage coop international

Vérifiez si vous êtes admissibles à l’un ou l’autre de ces bassins. Selon le bassin dans lequel vous participerez, il est possible que vous deviez déjà avoir trouvé votre emploi ou votre milieu de stage pour pouvoir appliquer. Prévoyez faire vos démarches à l’avance, car le processus pour obtenir un permis de travail peut prendre plusieurs mois.

Si votre pays de nationalité ne figure pas dans la liste d’EIC, vous pouvez faire appel à une organisation reconnue. La plupart des organisations reconnues offrent de services payants et les critères d’admissibilité sont différents pour chaque organisation. 

Pour connaître d’autres possibilités pour obtenir un permis de travail, visitez le site d'IRCC.

Ce site web a pour but de fournir de l'information générale sur les procédures actuelles, qui peuvent changer à tout moment et sans préavis. Les lois et les règlements en vigueur au Québec et au Canada de même que les sites web du ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration (MIFI), et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ont préséance sur ce site web.

Dernière mise à jour: 2020-03-12