PROGRAMMES D'ÉTUDES OFFERTS À L'UL

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche personnalisée

Explorez les programmes d’études selon différents critères de recherche combinés.

Modifiez vos critères de recherche

Niveau de formation
Sessions d'admission
Avantages UL
Tous
  • Tous
Facultés
Toutes
  • Toutes
Mots-clés
Lancer la recherche
Domaines d'études

Les principaux champs du savoir auxquels sont rattachés les différents programmes.

Avantages UL

Particularités d'un programme d'études donné à l'Université Laval qui le différencient avantageusement d'autres programmes d'études.

 
 
 
 

Maîtrise en anthropologie - avec mémoire (M.A.)

Présentation générale

Analyser la diversité des sociétés et des cultures

Cette formation en anthropologie sociale et culturelle favorise les études de terrain afin que vous soyez en contact direct avec les phénomènes socioculturels complexes du monde contemporain. Vous serez outillé adéquatement pour l'analyse. Vous aurez une meilleure compréhension des réalités et des enjeux qui touchent les sociétés et les cultures d'ici et d'ailleurs.

Autres programmes dans cette discipline

Aperçu

En bref

La maîtrise en anthropologie de l'Université Laval vous permettra de réaliser un programme de recherche dans le seul département francophone spécialisé en anthropologie sociale et culturelle au Canada. Le Département d'anthropologie possède une solide réputation, entre autres, en études autochtones. Le programme, tout en étant structuré et rigoureux, permet de réaliser un parcours personnalisé, sous la supervision de votre direction de recherche.

La maîtrise est la première étape d'une formation professionnelle en recherche, que l'expérience s'accomplisse sur le terrain, en milieu de travail ou en bibliothèque. Cette initiation à la recherche se fait par l'entremise d'une spécialisation thématique et vous prépare à entrer sur le marché du travail ou à approfondir davantage vos connaissances en anthropologie en poursuivant vos études vers le programme de troisième cycle (doctorat).

L'anthropologie s'est constamment déployée dans les interstices des sciences humaines et sociales. Elle s'y permet ainsi des interventions fines en produisant un savoir sur les institutions, sur les idéologies, sur les rapports sociaux, sur les systèmes de pensée et sur les systèmes de valeurs de sociétés et de collectivités aux trajectoires historiques différentes. La démarche comparative y occupe en cela une place importante. L'anthropologie favorise une réflexion critique et s'intéresse aux domaines du politique et de la justice sociale, de la santé et du mieux-être, de la nature et de l'environnement, de l'éthique et des droits de la personne, de la socialisation et de l'éducation, de la communication, du développement international, de la ruralité et de l'urbanité, de l'économie, des mobilités ou encore des nouvelles technologies.

  • Directeur à trouver avant l'admission: vous devrez trouver le professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche avant l'admission. Cette étape est obligatoire pour la poursuite de vos études. Comment trouver votre directeur et votre projet de recherche.
  • Temps complet ou temps partiel: c'est vous qui décidez de votre rythme de progression dans le programme.

Domaines d'expertise

  • Anthropologie de la santé
  • Anthropologie de l'environnement
  • Anthropologie sociale et culturelle
  • Anthropologie visuelle
  • Appartenance identitaire linguistique, religieuse ou territoriale
  • Études autochtones
  • Minorités ethniques
  • Rapports au corps, au divin ou au non-humain
  • Rapports de genre
  • Rapports de pouvoir
  • Savoir-faire et savoir-être

À qui s'adresse ce programme

Ce programme s'adresse principalement, mais pas exclusivement, au candidat titulaire d'un grade de premier cycle issu des sciences sociales et humaines intéressé par la richesse des cultures et des sociétés du monde.

Avenir

Le diplômé de la maîtrise en anthropologie dispose de différentes possibilités d'emplois, que ce soit au Québec ou à l'international. Ce professionnel est appelé à accomplir des travaux de recherche ou accompagner et soutenir une équipe de chercheurs. Il décrit les comportements culturels des humains et analyse les données recueillies. Il est en mesure de décider des méthodes de collecte et d'analyse de données, analyser, puis présenter et organiser des résultats. Le diplômé peut jouer un rôle dans la diffusion des résultats sous différentes formes (rapports périodiques, publications, consultations auprès d'organismes divers, animer des rencontres de suivi de projet, etc.). Il peut se servir des conclusions pour faciliter une intervention sociale, comprendre certains problèmes, aider à exécuter un programme de développement, monter des guides de recommandations, évaluer les besoins d'un groupe ou mettre en valeur un patrimoine. Il peut également poursuivre ses études d'anthropologie au doctorat.

Selon l'enquête La relance à l'université du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, les diplômés à la maîtrise en anthropologie de 2013 connaissent un taux de placement de 86,7% en janvier 2015 (45 répondants pour un taux de réponse de 71,1%).

Pour en connaître davantage sur le marché de l'emploi, vous pouvez consulter l'analyse de marché en anthropologie.

Professions

  • Agent de planification et de programmes, agent de recherche
  • Anthropologue
  • Chargé de cours, enseignant au collégial
  • Chargé ou coordonnateur de projets, gestionnaire
  • Conseiller en consultations publiques, en développement touristique, en immigration, en relations internationales
  • Consultant
  • Expert en culture amérindienne
  • Guide-interprète
  • Intervenant, organisateur communautaire
  • Professionnel de recherche
  • Responsable aux activités éducatives muséologiques, conservateur
  • Travailleur autonome

Employeurs

  • Centres et instituts de recherche
  • Établissements d'enseignement collégial et universitaire
  • Firmes de consultants
  • Fonction publique municipale, provinciale ou fédérale
  • Musées
  • Organismes communautaires, culturels, locaux, publics, parapublics et internationaux

Avantages UL

Particularités et attraits

La Faculté des sciences sociales est une institution novatrice et ouverte sur le monde. Plus de 5000 étudiants ont choisi un de ses 61 programmes de formation dont 7 peuvent mener à une profession reconnue par un ordre professionnel au Québec. Les écoles de travail social et criminologie et de psychologie font partie intégrante de la Faculté, de même que les départements en anthropologie, en économique, en science politique, en sociologie et en relations industrielles.

La Faculté, lieu d'échanges et de débats sur les grands enjeux sociaux et humains de notre époque, vous donnera l'occasion de participer à des événements, à des congrès et à des colloques. Vous aurez aussi la possibilité de faire partie d'un projet de recherche passionnant et de parfaire vos connaissances avec des professeurs reconnus sur les scènes nationale et internationale. Un milieu de vie dynamique vous attend!

Corps professoral

La Faculté compte plus de 200 professeurs réguliers, professeurs associés et chargés de cours, dont plusieurs sont reconnus mondialement. Vous aurez l'occasion de collaborer avec eux et d'évoluer dans leurs domaines de compétence tout en profitant de l'expertise d'équipes de chercheurs multidisciplinaires.

Mobilité internationale

Ouverte sur le monde, la Faculté encourage ses étudiants à effectuer un séjour à l'extérieur de la province ou du pays pendant leurs études supérieures. La Faculté compte plus de 64 universités partenaires dans plus de 15 pays différents. Elle valorise la coopération scientifique internationale en encourageant la mobilité de ses étudiants et enseignants ainsi qu'en favorisant l'accueil d'étudiants étrangers. Pour connaître les ententes de mobilité offertes par le programme d'étude qui vous intéresse, consultez le publicateur moveOn.

Services aux étudiants

En étant admis dans un programme de cycles supérieurs de la Faculté, vous pourrez réserver un espace de travail, emprunter du matériel informatique ou multimédia pour réaliser vos travaux et accéder au laboratoire informatique mettant à votre disposition des logiciels usuels et spécialisés, notamment en statistiques. Vous aurez accès à une salle de montage pour réaliser des documents audiovisuels à teneur ethnographique.

L'Université offre également plusieurs services aux étudiants (accueil des étudiants étrangers, bibliothèque, Bureau des bourses et de l'aide financière, Centre d'aide aux étudiants, garderies, résidences, Service de placement, Service des activités sportives, et plusieurs autres encore).

Département d'anthropologie

Vous aurez la chance d'étudier dans le seul département francophone spécialisé en anthropologie sociale et culturelle au Canada. Ses programmes sont axés sur les enjeux des mondes contemporains. Les études autochtones au Canada ou ailleurs dans le monde font la renommée du Département. Vous pourrez participer aux projets des professeurs ou élaborer une recherche personnelle. L'accompagnement est fortement personnalisé et l'encadrement, de grande qualité. De plus, les étudiants du doctorat seront fortement encouragés à communiquer le résultat de leurs recherches dans des colloques et à publier des articles scientifiques et de vulgarisation.

Expérience pratique en recherche

Vous aurez la possibilité de mettre en pratique vos compétences fondamentales de recherche en anthropologie en réalisant votre projet d'études ici ou à l'étranger sur un sujet qui vous passionne. Le Bureau international peut vous offrir un soutien financier si vous effectuez un séjour à l'étranger.

Deux options se présentent à vous. Vous pouvez réaliser une recherche de manière autonome sur un terrain de votre choix ou en vous joignant à une équipe de recherche déjà constituée à l'Université Laval. L'autre option consiste à réaliser une recherche dans un milieu de travail.

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Chaque année, plus de 1000000$ est remis aux étudiants de la Faculté des sciences sociales en bourses afin de les appuyer dans la réussite de leurs projets d'études. Pour connaître l'éventail des différentes bourses offertes ainsi que des autres moyens de financement disponibles, visitez le site web de la Faculté des sciences sociales.

Sachez également que le Bureau des bourses et de l'aide financière (BBAF) est disponible pour vous renseigner sur les différentes formes d'aide financière dont vous pourriez bénéficier et pour vous accompagner dans vos démarches de financement. Il offre services et conseils relativement aux bourses d'études (admission, excellence académique, mobilité internationale, leadership, étudiants étrangers, situation financière précaire, etc.), à l'aide financière des gouvernements canadiens et américains ainsi qu'à la planification de votre budget. N'hésitez pas à les contacter et à prendre rendez-vous!

Financement spécifiquement destiné aux étudiants étrangers

Soucieuse de la réalité financière des étudiants étrangers, l'Université Laval offre différentes bourses et autres possibilités de financement qui leur sont spécifiquement destinées. À cet effet, le bureau des bourses et de l'aide financière a justement conçu un résumé du financement offert aux étudiants étrangers, lequel comprend des renseignements sur les bourses d'admission, les programmes d'exemptions des frais de scolarité, les possibilités d'emplois, et bien plus encore. N'hésitez pas à en prendre connaissance!

 

 

Bourses de réussite

Le programme de bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales, en collaboration avec la Faculté des sciences sociales, offre un montant de 1400$ (maîtrise) à 14000$ (doctorat) à chaque nouvel étudiant admis à un programme de cycles supérieurs et satisfaisants les conditions d'admissibilités. Ces bourses récompensent le franchissement des étapes du programme, de l'admission à l'obtention de votre diplôme.

Emplois

Les étudiants des cycles supérieurs peuvent être engagés à titre d'auxiliaire d'enseignement ou d'auxiliaire de recherche. Leurs principales tâches sont:

  • collaborer à l'encadrement d'étudiants;
  • corriger les travaux d'étudiants;
  • participer à un projet de recherche.

Informez-vous auprès de vos professeurs pour connaître les possibilités et démontrer votre intérêt.

Consultez également les offres d'emploi du Service de placement.

Coût des études

Plusieurs ressources sont à votre disposition pour vous permettre de planifier le coût de vos études:

Recherche dans le domaine

Recherche à la faculté

Les professeurs de la Faculté des sciences sociales réalisent des projets de recherche en se fondant sur la perspective du développement humain et social. Ils contribuent à l'avancement de la société au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Pluridisciplinarité et innovations sociales sont les principes de base de nos chercheurs. Un effort concerté des chercheurs établis assure l'intégration et l'encadrement des étudiants des 2e et 3e cycles.

La Faculté compte 50 centres, chaires, instituts et équipes de recherche.

Département d'anthropologie

Les professeurs du Département d'anthropologie mènent des recherches sur des problématiques variées, dans diverses régions du monde: Amérique du Nord et du Sud, Caraïbe, Océanie, Inde, Chine, Asie du Sud-Est, Afrique du Nord et Europe.

Selon vos champs d'intérêt en anthropologie, vous pourrez choisir de traiter les enjeux liés aux pratiques et aux discours politiques, économiques, religieux et artistiques, aux dimensions socioculturelles de la santé physique, sexuelle et mentale, aux dynamiques langagières, au rapport à l'environnement et à la construction de la nature, aux personnes réfugiées et migrantes, aux conflits et à la violence, aux nouvelles technologies ainsi qu'à l'autochtonie dans toute sa diversité.

Voici des exemples de centres et de groupes de recherche où vous pourrez collaborer avec les professeurs du Département d'anthropologie:

Champs de recherche des professeurs

Pour connaître les champs de recherche des professeurs, référez-vous aux fiches des professeurs disponibles sur le site du Département d'anthropologie.

Anthropologie économique et de la consommation, parenté et famille contemporaines; urbanisation dans le Tiers-Monde; agriculture urbaine; mouvements sociaux; économie solidaire et développement; approvisionnement alternatif; systèmes alimentaires; régimes de valeur; économie morale; Québec, Mexique.
Manon Boulianne

Dynamiques langagières; Inuits; Franco-mobiles; Nord de l'Alberta (Fort McMurray, Edmonton); monde circumpolaire; Brésil.
Michelle Daveluy

Anthropologie de l'environnement; écologie politique; études critiques du développement; gestion des ressources naturelles; anthropologie maritime; socialisme et postsocialisme; Amérique latine; Mexique; Cuba; Québec; Espagne.
Sabrina Doyon

Anthropologie politique, anthropologie urbaine, anthropologie du droit, questions autochtones, colonialisme et décolonisation, nationalisme et mouvements d'autonomie politique, Océanie, Nouvelle-Zélande, Polynésie française, Nouvelle-Calédonie.
Natacha Gagné

Anthropologie des conflits, des violences et de la paix; imaginaires sociaux; foresterie autochtone; mouvements autochtones des Amériques; Mexique, Guatemala, Québec.
Martin Hébert

Anthropologie des pratiques artistiques; théâtre; performance et rituel; UNESCO et patrimonialisation de la culture; tradition-modernité; pratique de l'autobiographie; politiques culturelles et minorités ethniques; télévision satellite et nouveaux médias; Tibet; Himalaya; Chine.
Isabelle Henrion-Dourcy

Anthropologie politique, anthropologie du genre, anthropologie réflexive, anthropologie historique, histoire politique, pouvoir, leadership, gouvernance, revendications politiques, coopération, justice, habitat, souffrance sociale, femmes autochtones, peuples autochtones, Inuit, Nunavik, Alaska.
Caroline Hervé

Anthropologie sociale; anthropologie historique; anthropologie des religions; anthropologie des systèmes symboliques; anthropologie visuelle et filmique; Inuits; Amérindiens; peuples autochtones des Philippines.
Frédéric Laugrand

Anthropologie médicale; anthropologie de la psychiatrie; études sociales de la science; épigénétique; neurosciences; génétique; suicide; trauma; violence structurelle; théories d'évolution; ethnographie; changement social; troubles de l'anxiété et de l'humeur; France; Québec.
Stéphanie Lloyd

Traditions ethnomédicales et ethnopsychiatriques; migrations transsahariennes et sécurisation des frontières; «post-11 septembre» et tensions intercommunautaires; théorie/pratique spirituelle et «vivre ensemble»; herméneutique et anthropologie interprétative-critique; recherche-intervention-évaluation; Canada; Inde et Maroc.
Abdelwahed Mekki-Berrada

Anthropologie critique; minorités et mondialisation; sociétés du Massif sud-est asiatique; anthropologie économique; Hmong; résistance; anthropologie historique.
Jean Michaud

Études autochtones; théories de la culture; sémiotique de la culture; anthropologie ontologique; anthropologie du rêve; cosmologies; postcolonialisme; savoirs et territorialités autochtones; décolonisation de la recherche; Aborigènes australiens; Amérindiens (Amérique du Nord); Océanie.
Sylvie Poirier

Description officielle

Cette page présente la version officielle de ce programme pour de futurs étudiants. L'Université Laval se réserve le droit d'en modifier le contenu sans préavis.

Les étudiants qui fréquentent déjà le programme doivent plutôt se référer à leur rapport de cheminement.

Imprimer la fiche du programme
Grade

Maître ès arts (M.A.)

45crédits
Reconnaissance d'acquis maximale:
7 crédits

Renseignements et directives

Objectifs

Quel que soit le domaine d'études choisi, ce programme permet d'apprendre :

  • comment situer un problème de recherche dans la discipline;
  • quelles sont les démarches appropriées et les techniques qui en découlent.

Il favorise aussi l'apprentissage du traitement d'un matériel concret (les données) pour en tirer des énoncés généraux liés à la littérature dans le domaine. De plus, il permet d'approfondir les règles de l'écriture scientifique telle que pratiquée par les pairs.

Le mémoire, qui clôt le processus, est d'abord et avant tout un exercice méthodologique d'une centaine de pages. Il doit faire la preuve que l'étudiant sait réaliser une recherche en sciences sociales. À l'issue de cet exercice, l'étudiant est en mesure de comprendre, voire de collaborer avec n'importe quel spécialiste des sciences sociales, tout en se situant dans sa propre discipline.

Deux parcours sont possibles dans ce programme. L'un comporte une recherche sur le terrain découlant d'une initiative personnelle ou d'une insertion dans une équipe de recherche déjà constituée dans le milieu universitaire. L'autre comporte une recherche qui se déroule dans un milieu de travail. Dans ce cas, un organisme d'accueil doit être déterminé, de même qu'une personne-ressource qui servira de relais avec le comité universitaire. Cette option est originale, dans la mesure où c'est l'organisme qui propose le sujet sur lequel portera la recherche. L'étudiant apprend alors à composer avec les contraintes d'un environnement externe tout en se conformant aux exigences universitaires. Par ailleurs, l'ensemble du processus de formation demeure le même et, dans les deux cas, il s'agit d'une maîtrise avec mémoire.

Durée et régime d'études

La période de résidence obligatoire au Département d'anthropologie est de deux sessions consécutives. La suspension de l'inscription pour plus de trois sessions entraîne l'obligation de refaire une demande d'admission au programme. Après une telle interruption, le sujet de recherche n'est plus protégé.

Responsable

Directrice du programme
Isabelle Henrion-Dourcy
418 656-2131 poste 8667
Pour information
Bureau de la gestion des études
418 656-2500
Faculté de rattachement

Passage accéléré au doctorat

Le candidat inscrit à la maîtrise avec recherche peut, s'il le désire et si les conditions suivantes sont remplies, accéder au programme de doctorat sans franchir toutes les étapes menant au dépôt du mémoire. Dans de telles circonstances, le grade de maîtrise est tout de même accordé lorsque 45 crédits d'activités de formation (y compris la scolarité de maîtrise et de doctorat, de même que l'examen de doctorat) ont été obtenus.

Au Département d'anthropologie, la procédure pour effectuer un tel passage est la suivante :

  • avoir suivi avec succès tous les cours du programme de maîtrise, sauf le cours ANT-6004 Projet de mémoire II (qui sera noté de manière définitive par la direction de recherche et la codirection, le cas échéant, une fois terminé l'examen élargi pour le passage accéléré au doctorat). C'est le document Projet de mémoire II qui doit être considéré par la direction de recherche et la codirection, le cas échéant, pour recommander au candidat de faire les démarches pour un examen de passage accéléré au doctorat;
  • faire l'objet d'une recommandation favorable de la direction de recherche auprès de la direction de programme qui doit donner son approbation et prévoir un examen de passage;
  • avoir l'intention de poursuivre la même recherche (ou une recherche analogue) avec la même direction de recherche;
  • aux fins de cet examen, il faut soumettre à la direction de programme le document intitulé Projet de mémoire II et le fichier annexe intitulé Intentions de recherche dans lequel on fait notamment la preuve que le thème de recherche a suffisamment d'ampleur et d'originalité pour mener à une thèse de doctorat;
  • la direction de programme forme alors un comité élargi qui comprend, en plus de la direction du mémoire et, le cas échéant, de la codirection, deux professeurs qui en feront une évaluation écrite sur la base de l'information consignée dans le fichier Intentions de recherche en se référant, au besoin, au Projet de mémoire II;
  • le candidat doit faire une présentation orale de ses intentions de recherche. Un entretien suit cette présentation pendant lequel les membres du jury peuvent interroger le candidat. C'est sur la base de l'évaluation écrite, de la présentation orale et des réponses apportées aux interrogations du jury que le passage est accepté ou refusé. Ces différents éléments doivent en effet permettre d'apprécier si le candidat a les aptitudes nécessaires aux études de troisième cycle;
  • lorsque l'issue est positive, la personne doit faire une demande d'admission au programme de doctorat puis s'inscrire à la scolarité prévue au programme.

Travail de recherche

Prélecture

La prélecture est une étape obligatoire de l'évaluation du mémoire ou de la thèse dans ce programme. Elle consiste à faire lire la version originale du mémoire ou de la thèse par un professeur étranger au travail de l'étudiant. Cette étape précède l'autorisation de déposer la version qui sera soumise à l'évaluation par un jury.

Conditions d'admission

Sessions d'admission

AUTOMNEHIVER

Admissibilité

Exigences générales

Pour être admissible au programme, le candidat doit faire la preuve de ses capacités à poursuivre des études universitaires et être titulaire d'un baccalauréat en anthropologie. La personne ayant conservé une moyenne de cycle de 3,2 sur 4,33 au premier cycle peut faire une demande d'admission en précisant son champ d'intérêt. Si elle possède un baccalauréat en anthropologie ou un baccalauréat avec une majeure dans cette discipline, elle sera admise au programme sans condition, pour autant que son projet puisse être supervisé par l'un des professeurs.

Le candidat qui ne possède pas un baccalauréat spécialisé en anthropologie doit avoir réussi les cours suivants ou faire reconnaître leur équivalent par la direction des programmes de deuxième et troisième cycle :

  • ANT-1002 Techniques d'enquête et ethnographie (3 crédits)
  • ANT-1004 Méthodes d'analyse de données qualitatives (3 crédits)
  • ANT-2000 Théories de la culture (3 crédits)
  • ANT-2001 Histoire et théories de l'anthropologie II (3 crédits)
  • ANT-3003 Débats contemporains en anthropologie (3 crédits)

Le candidat qui n'a pas de formation en anthropologie peut être appelé à démontrer ses aptitudes à la recherche au cours d'une entrevue avec la direction de programme. Dans tous les cas, une brève esquisse du projet doit être jointe à la demande d'admission, de même que le nom d'une personne du département d'accueil qui a accepté de diriger les travaux.

La moyenne exigée ne constitue pas un critère absolu dans l'étude d'une demande d'admission; il appartient au candidat de demander à la direction de programme de prendre en considération d'autres aspects tels que, par exemple, une expérience de travail, la production de textes, etc.

Au moment où la demande d'admission est faite, un directeur de recherche doit avoir accepté de diriger les travaux du candidat.

Exigences particulières

En plus de présenter ses relevés de notes et ses diplômes, le candidat doit obtenir trois rapports d'appréciation et joindre une ébauche du projet de recherche. Une candidature de l'étranger est soumise à des conditions particulières tant sur le plan de l'admission, des droits de scolarité que du séjour.

La demande d'admission est examinée par la direction de programme qui sollicite, au besoin, l'avis des membres du comité de programme.

 

En savoir plus sur les études universitaires au Québec.
Pour connaître la liste des équivalences généralement accordées aux différents diplômes internationaux, consulter le Tableau d'équivalences.

Date limite de dépôt

La date à respecter pour le dépôt d'une demande d'admission varie selon le profil des candidats. Toute l'information se trouve dans la section Admission.

Information complémentaire

Documents et outils

Simulation et rapport de cheminement

monPortail vous permet de visualiser l'état d'avancement de votre programme d'études. L'outil «rapport de cheminement» affiche les cours suivis, indique la session de réalisation et précise le résultat obtenu ou à venir. Il indique également les cours à réussir pour obtenir le diplôme visé. Plus encore, vous pouvez simuler des modifications à votre programme d'études (choix d'une concentration ou d'un profil) ou découvrir quels cours pourraient vous être reconnus si vous étiez admis dans un nouveau programme.

Guide de cheminement aux cycles supérieurs

Le Guide de cheminement aux cycles supérieurs présente des points de repère sur la formation à la recherche: choix du directeur de recherche, rédaction du mémoire ou de la thèse. Il propose également des outils et des façons d'interagir qui rendent la communication plus efficace: formulation des attentes, plan de collaboration. Il précise enfin différents aspects de la réalisation de la recherche, comme le carnet de recherche, et fait le lien avec les services de l'Université Laval susceptibles d'aider les étudiants en cours de route.

Règlement des études

Les études à l'Université Laval sont régies par le Règlement des études.

Ressources

Joindre un responsable d'information sur les études

Des questions sur les exigences d'admission et les programmes d'études à l'UL? Communiquez avec le Bureau du recrutement étudiant ou rencontrez-nous en privé, aux Portes ouvertes ou lors de nos tournées sur la route au Canada et à l'étranger.

418 656-2764
1 877 606-5566
info@ulaval.ca
Heures d'ouverture

Joindre une personne-ressource de la faculté

Faculté des sciences sociales
www.fss.ulaval.ca

Département d'anthropologie
ant.ulaval.ca

418 656-2764, poste 2500
1 877 606-5566, poste 2500
gestionetudes@fss.ulaval.ca

Version: 2018-12-10 08:22:13 / 2019-03-04 12:00:40 Version simplifiée Version archivée
Indique que le cours est à l'horaire à l'été 2019
Indique que le cours peut être offert en formule hybride
Indique que le cours peut être offert à distance
Indique que le cours est en développement durable
Indique que le cours peut être offert en formule comodale
www.ulaval.ca