PROGRAMMES D'ÉTUDES OFFERTS À L'UL

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche personnalisée

Explorez les programmes d’études selon différents critères de recherche combinés.

Modifiez vos critères de recherche

Niveau de formation
Sessions d'admission
Avantages UL
Tous
  • Tous
Facultés
Toutes
  • Toutes
Mots-clés
Lancer la recherche
Domaines d'études

Les principaux champs du savoir auxquels sont rattachés les différents programmes.

Avantages UL

Particularités d'un programme d'études donné à l'Université Laval qui le différencient avantageusement d'autres programmes d'études.

 
 
 
 

Maîtrise en physique - physique médicale - avec mémoire (M. Sc.)

Présentation générale

Appliquer les concepts de la physique à la médecine

Ce programme vous offre une formation axée sur la recherche où vous serez appelé à contribuer de façon importante aux innovations du domaine. L'Université représente un pôle d'intérêt pour des industries étrangères qui mettent au point de nouvelles technologies.

Autres programmes dans cette discipline

Aperçu

En bref

Ce programme vous prépara à une carrière excitante comme physicien médical en milieu hospitalier. Votre formation inclura des cours ainsi que la rédaction et la présentation orale d'un mémoire.

Vous évoluerez dans un environnement de recherche stimulant et côtoierez des professeurs qui mènent des travaux théoriques et appliqués. Le programme de physique médicale de l'Université Laval a reçu l'agrément de la Commission on Accreditation of Medical Physics Educational Programs en 2011. Cet agrément assure le respect des normes associées aux exigences quant à la formation des physiciens médicaux et la reconnaissance du programme vis-à-vis des programmes de résidence ainsi que des organismes de certification professionnelle.

  • Directeur à trouver avant l'admission: vous devrez trouver le professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche avant votre admission. Cette étape est obligatoire pour la poursuite de vos études. Comment trouver votre directeur et votre projet de recherche.
  • Temps complet: peut uniquement être suivi à temps complet.
  • Possibilité de rédiger en anglais: avec l'approbation de votre directeur de recherche, vous pourrez choisir de rédiger et de soutenir vos travaux de recherche en anglais.

Domaines d'expertise

  • Astrophysique
  • Optique
  • Photonique et laser
  • Physique atomique et moléculaire
  • Physique médicale
  • Physique des surfaces
  • Physique théorique
  • Physique de l'espace

À qui s'adresse ce programme

Ce programme s'adresse principalement au candidat titulaire d'un baccalauréat ès sciences en physique ou d'un diplôme jugé équivalent.

Avenir

À titre de physicien médical, vous serez appelé à contribuer de façon importante aux innovations du domaine de la physique. Des industries de partout dans le monde pensent à la ville de Québec lorsqu'elles ont besoin de nouvelles technologies et de ressources humaines nécessaires à leur développement.

Le programme permet aussi de poursuivre au doctorat en physique, avec activités de recherche en physique médicale.

Employeurs

  • Entreprises de haute technologie
  • Établissements d'enseignement
  • Laboratoires de recherche
  • Milieux hospitaliers

Avantages UL

Particularités et attraits

L'univers des sciences et des technologies évolue à un rythme exponentiel. La vie est en mutation, l'environnement est en transformation. Cette réalité engendre l'émergence de nombreux nouveaux défis qui devront être relevés par la communauté scientifique. La Faculté des sciences et de génie entend continuer à contribuer à l'avancement de la société par la formation de scientifiques et d'ingénieurs compétents.

Plus de 1200 étudiants à la maîtrise et au doctorat participent annuellement à la recherche dans les laboratoires de sciences et de génie. Leur contribution constitue le moteur et la raison d'être de la recherche à la Faculté.

Corps professoral

Les quelque 260 professeurs de la Faculté, tous experts dans leur discipline, sont pour la plupart réputés sur les scènes québécoise, canadienne et internationale. Grâce à l'excellence de son corps professoral et à la diversité de ses champs d'études, la Faculté se classe parmi les meilleures facultés universitaires de recherche au Canada.

Mobilité internationale

La Faculté maintient une présence active sur la scène internationale grâce à la signature d'accords-cadres, de programmes et de partenariats internationaux. Ces actions favorisent la mobilité des étudiants et des professeurs, le financement de projets spéciaux, la création de réseaux internationaux de recherche et le recrutement à l'international.

Services aux étudiants

La Faculté prend grand soin de mettre à jour périodiquement tous ses programmes afin de s'assurer qu'ils suivent l'évolution des différents domaines du savoir et qu'ils répondent aux besoins de la société. Au fil des ans, plusieurs services et ressources de toute nature ont été mis sur pied pour vous aider à atteindre vos objectifs de formation, à vous intégrer plus facilement dans la communauté facultaire et à vous préparer adéquatement au marché du travail.

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

La majorité des projets de recherche menés à la Faculté reçoivent des subventions généreuses qui permettent aux étudiants d'intégrer les équipes de recherche et de recevoir une rémunération sous forme de bourse ou de salaire dont les montants peuvent atteindre 15000$ à la maîtrise et 19000$ au doctorat.

Grâce à de généreux donateurs et au soutien de partenaires de l'industrie, plus de 3 M$ en bourses sont offerts aux étudiants des cycles supérieurs, s'ajoutant aux autres sommes reçues.

Consultez l'ensemble des sources de financement aux cycles supérieurs de la Faculté.

Bourses de réussite

L'Université Laval consacre chaque année 4,6 M$ à la réussite de ses étudiants inscrits à un programme de maîtrise ou de doctorat. Les Bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales récompensent le franchissement des étapes de votre programme, de l'admission jusqu'à la diplomation.

Coût des études

Plusieurs ressources sont à votre disposition pour vous permettre de planifier le coût de vos études:

Recherche dans le domaine

Recherche à la faculté

Plusieurs projets de recherche sont effectués par les professeurs de la Faculté dans différents domaines des sciences et du génie. La Faculté des sciences et génie a un budget annuel de plus de 80 M$ en recherche. Les professeurs reçoivent du financement de diverses sources, notamment des plus importants organismes subventionnaires au pays (CRSNG, FQRNT). Durant vos études, il vous sera possible de participer et de collaborer à leurs travaux de recherche pour parfaire votre formation.

La Faculté compte:

  • 22 chaires de recherche du Canada
  • 10 chaires de recherche industrielle du CRSNG
  • 12 chaires de leadership en enseignement
  • 2 chaires d'excellence de recherche du Canada
  • 14 centres et instituts de recherche reconnus par le Conseil universitaire
  • 1 réseau de centres d'excellence du Canada
  • 1 réseau stratégique du CRSNG

Les domaines d'excellence à la Faculté sont nombreux et variés:

  • Les matériaux
  • L'eau douce et l'océanographie
  • L'eau
  • L'astrophysique
  • Les nanosciences et les nanotechnologies
  • L'optique et la photonique
  • Les changements climatiques
  • Les technologies de l'information et des communications
  • La vision numérique et la robotique
  • Les sciences de la vie

Département de physique, de génie physique et d'optique

Le Département de physique, de génie physique et d'optique contribue de façon remarquable à l'avancement des connaissances fondamentales à toutes les échelles de l'Univers, allant de la structure des atomes jusqu'aux galaxies les plus distantes, en passant par l'interaction entre la lumière et la matière. Il est aussi un contributeur de premier plan au développement technologique à l'échelle québécoise et internationale en travaillant à la conception et à la construction d'instruments de haute précision, souvent en collaboration avec les compagnies de haute technologie de la région de Québec. Le réseau de contact des professeurs, très étendu, permet aux étudiants d'interagir avec des chercheurs de nombreux pays et d'avoir accès à des infrastructures de recherche exceptionnelles à travers la planète et même au-delà (télescopes spatiaux).

Les activités de recherche sont par ailleurs pilotées par plusieurs chaires d'excellence. L'envergure du programme scientifique du Centre d'optique,photonique et laser (COPL), ses installations de pointe et la renommée des chercheurs qui y travaillent placent ce dernier parmi le grands centres de recherche et de formation dans le domaine de l'optique-photonique.

Découvrez aussi les autres centres, groupes et laboratoires de recherche associés au Département de physique, de génie physique et d'optique.

Champs de recherche des professeurs

Pour connaître les champs de recherche des professeurs, référez-vous aux fiches des professeurs disponibles sur le site du Département de physique, de génie physique et d'optique.

Physique médicale

Les activités du groupe de recherche en physique des radiations portent sur tous les aspects susceptibles de contribuer à l'augmentation de la précision et de l'efficacité des traitements de radiothérapie, ainsi qu'à leur automatisation. Les grands axes de recherche déterminés pour atteindre cet objectif sont les suivants :

  • développement de nouveaux algorithmes d'optimisation de la dose : cet axe se concentre sur la codification sous forme mathématique des objectifs de traitements donnés par le radio-oncologue, c'est-à-dire la distribution de dose à la tumeur et la protection des organes à risque, pour ensuite l'intégrer à un algorithme qui trouvera les meilleures configurations des faisceaux ou la meilleure disposition des sources radioactives lors d'implants permanents ou temporaires;
     
  • instrumentation en physique médicale : concevoir de nouveaux outils de détection de la radiation basée sur la scintillation de matériaux organiques. Élaborer un prototype de détecteur tridimensionnel pour la caractérisation complète et quasi instantanée de patron de dose complexe (Luc Beaulieu, Louis Archambault);
     
  • simulations Monte Carlo : les simulations numériques de type Monte Carlo du passage de la radiation dans la matière permettent aux physiciens, d'une part de calculer des distributions de dose avec une précision qui est bien au-delà des outils disponibles commercialement. D'autre part, des situations complexes peuvent être modélisées et testées avant l'implémentation. Finalement, les simulations Monte Carlo donnent accès à des informations non disponibles expérimentalement. Notre groupe est à la fine pointe de ce domaine pour la curiethérapie;
     
  • imagerie quadridimensionnelle : étudier l'impact des mouvements internes tels que ceux induits par la respiration en radiothérapie. Développer des outils et méthodes pour prévenir la détérioration d'un plan de traitement de radiothérapie par ces mouvements. Implémenter de nouvelles modalités de traitement telle que la synchronisation (gating) pour faciliter le traitement de cibles tumorales en mouvement;
     
  • le calcul à haute performance (CHP) sur plateforme graphique : cette thématique est devenue un élément important dans le développement d'applications médicales innovantes, en permettant d'effectuer des processus numériques intenses tout en conservant des temps de calcul compatibles avec les activités cliniques. Ainsi, des algorithmes complexes mais plus exacts peuvent être déployés pour améliorer la qualité des traitements, augmenter la puissance des diagnostics et assurer une sécurité accrue pour le patient. Le programme de recherche en CHP pour applications médicales mené au Département de physique, de génie physique et d'optique de l'Université Laval s'articule autour de l'imagerie moléculaire quantitative, de la reconstruction tomographique et du calcul de dose dans un contexte de thérapie (Philippe Després).

En raison de sa nature multidisciplinaire, les projets gravitent autour de deux composantes importantes de l'Université Laval : le Département de physique, de génie physique et d'optique de la Faculté des sciences et de génie, plus particulièrement le groupe de recherche en physique nucléaire expérimentale, et le Département de radio-oncologie du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ), pour l'accès aux équipements spécialisés comme les accélérateurs et les autres instruments, dans le cadre des projets de recherche. L'étudiant est donc en contact étroit avec des radio-oncologues et des technologues en radiothérapie.
René Roy, Luc Beaulieu (et les professeurs associés Louis Archambault, Luc Gingras, Daniel Tremblay et Nicolas Varfalvy)

Autres thèmes de recherche possible (avec l'accord du responsable du programme en physique médicale)

Développement de nouvelles techniques d'imagerie optiques en biologie. Application de l'imagerie vidéo multimodale pour l'étude de l'évolution de conditions chez les animaux vivants telles la sclérose en plaques ou les blessures aux nerfs, ou pour l'étude de l'activité électrique et chimique des neurones. Spectroscopie Raman cohérente des tissus. Endoscopie. Développement de techniques d'analyse d'image. Étude et modélisation de la propagation de la lumière dans les tissus.
Daniel Côté

Neuro-imagerie. Les recherches se déroulent au Laboratoire de traitement de données, informations et connaissances médicales (MEDICS) au sein du Centre de recherche Université Laval Robert-Giffard. Elles portent essentiellement à mettre au point des techniques novatrices d'analyses morphométriques automatisées d'images médicales pour l'aide au diagnostic et la prédiction de l'état clinique futur dans les maladies neuropsychiatriques. Le champ applicatif principal de ces travaux est l'étude des démences (par ex. Alzheimer, vasculaire) et des psychoses (schizophrénie, bipolaire). L'hypothèse centrale qui sous-tend ces contributions est que l'exploitation des neuro-images grâce à des techniques d'apprentissage machine, en combinaison avec d'autres sources de connaissances, permet d'extraire le plus de valeur possible des données pour l'aide au diagnostic clinique.
Simon Duchesne

Le laboratoire de biomatériaux pour l'imagerie médicale (BIM) du CHUQ est spécialisé dans le développement d'agents de contraste et de traceurs pour l'IRM, les techniques d'imagerie nucléaire et la caractérisation physicochimique des nanomatériaux. L'équipe, dirigée par Marc-André Fortin, est constituée de professionnels et d'étudiants dont la formation va de la physique, à la chimie, à la biologie. Le laboratoire comporte un ensemble d'instruments d'analyse physicochimique et nanotechnologique, en plus d'une plate-forme d'imagerie par résonance magnétique du petit animal. Pour plus d'information : www.bim.ulaval.ca.
Marc-André Fortin

Le Département de physique, de génie physique et d'optique offre aussi un programme en physique plus traditionnelle (astrophysique, physique atomique et moléculaire, physique des surfaces, physique nucléaire expérimentale, physique théorique et optique, photonique et laser) dont le programme est décrit sous le lien « Maîtrise en physique - avec mémoire ».

Description officielle

Cette page présente la version officielle de ce programme pour de futurs étudiants. L'Université Laval se réserve le droit d'en modifier le contenu sans préavis.

Les étudiants qui fréquentent déjà le programme doivent plutôt se référer à leur rapport de cheminement.

Imprimer la fiche du programme
Grade

Maître ès sciences (M. Sc.)

45crédits
Reconnaissance d'acquis maximale:
6 crédits

Renseignements et directives

Objectifs

L'objectif de ce programme est de recruter des étudiants dans le domaine de la physique médicale, de leur proposer une formation adaptée au domaine et de les préparer à une carrière excitante comme physicien médical en milieu hospitalier. Le programme permet aussi de poursuivre au doctorat en physique,  avec activités de recherche en physique médicale.

Durée et régime d'études

L'étudiant doit s'inscrire à temps complet à ce programme durant au moins deux sessions consécutives, excluant la session d'été. Cette exigence peut être satisfaite en tout temps en cours d'études. L'exigence de résidence suppose la présence régulière de l'étudiant au Département de physique, de génie physique et d'optique pendant au moins une session.

Responsable

Directeur du programme
Laurent Drissen
Pour information
Carole Germain
Faculté de rattachement

Compétences linguistiques à atteindre

Normalement, toutes les activités sont en français à moins de situations particulières. Le candidat doit posséder une connaissance pratique du français oral et écrit et une bonne compréhension de l'anglais écrit. Celui qui ne satisfait pas à ces exigences peut se voir imposer par la direction de programme une scolarité d'appoint en langues.

Remarques sur les cours

Avec l'accord de la direction de programme et en lien avec le projet de recherche, un cours de premier cycle peut être autorisé.

Avec l'accord de la direction de programme, certains cours de deuxième et de troisième cycles offerts à l'intérieur d'autres programmes peuvent être inclus dans le programme d'études de l'étudiant.

Scolarité préparatoire ou complémentaire

L'étudiant qui n'a pas suivi le cours GPH-2002 Physique atomique et nucléaire ou PHY-3400 Physique nucléaire et médicale dans le cadre de ses études de premier cycle devra le réussir (avec une note supérieure à B+) en scolarité préparatoire avant ou au début du programme de maîtrise.

Le cours BIO-2909 Éléments de physiologie humaine devra être suivi en scolarité préparatoire ou complémentaire durant le programme de maîtrise. Avec l'accord du directeur de programme, ce cours de premier cycle pourrait être autorisé dans le cadre des crédits de cours.

Passage accéléré au doctorat

Un étudiant inscrit au programme de maîtrise en physique peut faire un passage au doctorat en physique, sans franchir toutes les étapes de la maîtrise, après avoir satisfait aux exigences suivantes :

  • avoir réussi tous les cours du programme de maîtrise en ayant obtenu une note égale ou supérieure à 3,33 sur 4,33;
  • avoir présenté son séminaire de maîtrise;
  • poursuivre un projet de recherche identique ou analogue avec les mêmes codirecteurs de recherche;
  • présenter au comité d'encadrement, conformément aux directives de la direction de programme, l'état des travaux de recherche dans un rapport faisant la preuve de ses aptitudes en recherche et la démonstration que le projet a suffisamment d'ampleur et d'originalité pour constituer une thèse de doctorat;
  • faire l'objet d'une recommandation favorable du comité d'encadrement à la direction de programme.

Travail de recherche

Le mode de présentation des résultats de recherche est le mémoire. Le mémoire est évalué par trois examinateurs ou quatre, s'il y a un codirecteur. Il n'y a pas de soutenance. Cependant, tout étudiant est tenu de présenter un séminaire, d'une durée approximative de 30 minutes, au cours duquel il expose le sujet de son mémoire et son intérêt, sa méthode de recherche et les résultats obtenus. Ce séminaire doit avoir lieu avant le dépôt initial du mémoire à la Faculté des études supérieures et postdoctorales ou avant d'être admis au doctorat à la suite d'un passage accéléré.

Renseignements additionnels

Agrément

Le programme de physique médicale de l'Université Laval a reçu l'agrément de la Commission on Accreditation of Medical Physics Educational Programs (CAMPEP, www.campep.org) en 2011. Cet agrément assure le respect des normes associées aux exigences quant à la formation des physiciens médicaux et la reconnaissance du programme vis-à-vis des programmes de résidence ainsi que des organismes de certifications professionnelles.

Conditions d'admission

Sessions d'admission

AUTOMNEHIVERÉTÉ

Cependant, l'automne est la session normale pour la première inscription.

Admissibilité

Le baccalauréat ès sciences (physique), ou un diplôme jugé équivalent, constitue une exigence minimale d'admission à ce programme. Le candidat doit avoir conservé une moyenne de diplomation ou de cheminement, le cas échéant, de 3 sur 4,33, ou l'équivalent. Un candidat peut se voir imposer une scolarité complémentaire de premier cycle et obtenir une note égale ou supérieure à  B ou être admis à une session d'essai. À la fin de la session d'essai, la direction de programme se prononcera sur la poursuite du programme.

Pour que sa demande soit étudiée, le candidat doit présenter les documents suivants en appui à son dossier d'admission : son dernier relevé de notes, trois rapports d'appréciation (sauf si le candidat est actuellement étudiant au département de physique, de génie physique et d'optique de l'Université Laval), un curriculum vitæ détaillé et une lettre de motivation.

Un cours de physique nucléaire (GPH-2002 Physique atomique et nucléaire, PHY-3400 Physique nucléaire et médicale ou jugé équivalent par la direction de programme) est préalable aux cours de deuxième cycle de ce programme (voir scolarité préparatoire).

Sélection

Chaque demande d'admission est étudiée par la direction de programme qui tient compte, dans son évaluation, de la préparation antérieure du candidat, de son dossier scolaire, de son aptitude à la recherche, des rapports d'appréciation et de l'ensemble du dossier, ainsi que des ressources du département d'accueil. Lorsque la direction de programme ne peut évaluer un dossier d'admission comparativement au système en vigueur à l'Université Laval, elle peut exiger que le candidat subisse un examen d'admission (« Graduate Record Examination » ou un examen équivalent dans le système français) et que le résultat de cet examen fasse partie de ce dossier.

Le fait de satisfaire aux exigences générales d'admission à ce programme n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat. L'admission dépend aussi de la capacité des professeurs à recevoir de nouveaux candidats. Aucun candidat n'est admis sans directeur de recherche. La direction de programme peut diriger le candidat vers un éventuel directeur de recherche à partir des indications fournies avec la demande d'admission. Le candidat peut lui-même faire des suggestions.

Choix du directeur de recherche et du projet de recherche

La direction de programme ne peut admettre un candidat que si un professeur a accepté de diriger ses travaux de recherche. Avant de faire sa demande d'admission, il est donc recommandé que le candidat prenne contact avec l'un des professeurs qui peuvent diriger les étudiants, dont les noms figurent sous la rubrique « Recherche », ou qu'il communique avec la direction de programme en précisant le champ de recherche dans lequel il entend se spécialiser.

Lors de la première inscription, l'étudiant doit fournir à la direction de programme le titre provisoire de son projet de recherche et une description sommaire des activités de recherche de cette première session. Avant la fin de la première session d'inscription, l'étudiant doit présenter à la direction, pour approbation, un projet de recherche comportant le titre, la problématique, les objectifs et le calendrier de réalisation. Lors des inscriptions subséquentes, l'étudiant doit fournir à la direction une mise à jour de son projet de recherche (état de l'avancement des travaux de recherche, modifications et calendrier).

En savoir plus sur les études universitaires au Québec.
Pour connaître la liste des équivalences généralement accordées aux différents diplômes internationaux, consulter le Tableau d'équivalences.

Date limite de dépôt

La date à respecter pour le dépôt d'une demande d'admission varie selon le profil des candidats. Toute l'information se trouve dans la section Admission.

Information complémentaire

Documents et outils

Simulation et rapport de cheminement

monPortail vous permet de visualiser l'état d'avancement de votre programme d'études. L'outil «rapport de cheminement» affiche les cours suivis, indique la session de réalisation et précise le résultat obtenu ou à venir. Il indique également les cours à réussir pour obtenir le diplôme visé. Plus encore, vous pouvez simuler des modifications à votre programme d'études (choix d'une concentration ou d'un profil) ou découvrir quels cours pourraient vous être reconnus si vous étiez admis dans un nouveau programme.

Guide de cheminement aux cycles supérieurs

Le Guide de cheminement aux cycles supérieurs présente des points de repère sur la formation à la recherche: choix du directeur de recherche, rédaction du mémoire ou de la thèse. Il propose également des outils et des façons d'interagir qui rendent la communication plus efficace: formulation des attentes, plan de collaboration. Il précise enfin différents aspects de la réalisation de la recherche, comme le carnet de recherche, et fait le lien avec les services de l'Université Laval susceptibles d'aider les étudiants en cours de route.

Règlement des études

Les études à l'Université Laval sont régies par le Règlement des études.

Ressources

Joindre un responsable d'information sur les études

Des questions sur les exigences d'admission et les programmes d'études à l'UL? Communiquez avec le Bureau du recrutement étudiant ou rencontrez-nous en privé, aux Portes ouvertes ou lors de nos tournées sur la route au Canada et à l'étranger.

418 656-2764
1 877 606-5566
info@ulaval.ca
Heures d'ouverture

Joindre une personne-ressource de la faculté

Faculté des sciences et de génie
www.fsg.ulaval.ca

Département de physique, de génie physique et d'optique
www.phy.ulaval.ca

fsg@fsg.ulaval.ca

Version: 2018-09-04 10:25:18 / 2018-12-03 11:43:41 Version simplifiée Version archivée
Indique que le cours est à l'horaire à l'hiver 2019
Indique que le cours peut être offert en formule hybride
Indique que le cours peut être offert à distance
Indique que le cours est en développement durable
Indique que le cours peut être offert en formule comodale
www.ulaval.ca