Aller au contenu principal
homme qui dort

Rechargez vos batteries avec RecharjMe

Morphée s'installe au pavillon Jean-Charles-Bonenfant! Vous le trouverez au niveau 0, sous la forme d'une cabine de repos RecharjMe. Cette cabine insonorisée est conçue pour vous offrir plusieurs options de pause relaxante: la sieste, la médiation et la luminothérapie.

L'accès à cet espace intime pour un roupillon est gratuit et tout simple: vous devez simplement télécharger l'application et y réserver la plage horaire qui vous convient. Nous invitons l'ensemble de la communauté à venir se reposer et combattre le coup de barre de l'après-midi de manière saine et naturelle. Tous les détails du fonctionnement de la cabine se trouvent dans la section L'art (et la science) de la sieste.

Bonne sieste!

L'importance du sommeil

Chaque soir, vous prenez soin de recharger votre téléphone pour pouvoir l'utiliser au meilleur de ses capacités le lendemain. Faites-vous la même chose avec vos batteries, à vous?

Le sommeil est un pilier fondamental de votre santé et de votre bien-être. C’est un moment de régénération physique et mentale qui vous permet d'être la meilleure version de vous-même. L'heure du dodo fait d'ailleurs partie des 4 grandes directives canadiennes en matière de mouvement sur 24h. Ces directives, fondées sur un consensus d'experts, recommandent entre 7 et 9 heures de sommeil de bonne qualité de façon régulière, avec des heures de coucher et de lever régulières, pour les adultes entre 18 et 64 ans. 

Votre rencontre quotidienne avec Morphée est un moment actif dans votre corps malgré vos paupières closes. Voici quelques bienfaits que vous en tirez:

  • Meilleures capacités cognitives: meilleure mémoire, meilleure concentration et apprentissage plus rapide et efficace 
  • Augmentation de votre énergie et de votre motivation 
  • Meilleure humeur, meilleure gestion des émotions et prévention de la déprime
  • Meilleure performance du système immunitaire
  • Diminution du risque de maladies cardiovasculaires

Une bonne nuit de sommeil vous permet donc d'être au sommet de votre forme, sur tous les aspects de votre santé. Passer une nuit blanche pour étudier est donc une solution contre-productive. Le manque de sommeil entrave les mécanismes de mémoration et diminue la concentration. Nous suggérons ainsi de déposer vos livres, d'aller un lit et de reprendre le travail après avoir recharger vos batteries.

À cet effet, nous partageons un cas de figure fictif de la campagne canadienne de santé publique Dormez là-dessus. Vous vous y reconnaitrez sûrement:

« Vous devez passer plus de temps au travail – ou les examens approchent – et vous sentez le besoin de réduire vos heures de sommeil pour « gagner » du temps. L’endettement commence.

Au fil des longs jours et des courtes nuits, vous commencez à vous sentir de plus en plus fatigué et somnolent pendant la journée. Pour éviter cette somnolence au travail, au volant ou en classe et réussir à accomplir vos activités quotidiennes, vous augmentez votre consommation de caféine (café, thé, boissons énergisantes ou autres stimulants). Cette consommation vous aidera probablement jusqu’à un certain point pendant la journée, mais elle pourrait aussi nuire à la qualité de votre sommeil pendant la nuit. Bien qu’il existe des différences individuelles quant à la tolérance à la caféine, plus les doses consommées sont élevées et prises tard dans la journée, plus l’impact sur le sommeil risque d’être grand. À long terme, cela se traduira par une augmentation de la dette de sommeil.

Quand la fin de semaine arrive, vous voudrez dormir davantage. C’est généralement bien à court terme pour la récupération, mais la conséquence est que votre horaire sera perturbé. Des cycles de sommeil irréguliers risquent de vous déphaser, ce qui nuira à la qualité de votre sommeil et pourra entraîner des symptômes d’insomnie. Et voici la facture qui vient encore de s’allonger.

Avec le temps, la privation de sommeil aura des répercussions sur les autres domaines de la santé et pourrait notamment affecter votre capacité à maintenir une saine alimentation et/ou à pratiquer une activité physique régulière. Par exemple, la privation de sommeil perturbe la régulation de la glycémie, ce qui donne envie de consommer des glucides (aliments sucrés). À leur tour, les collations ou les repas tardifs ainsi que la consommation élevée de sucre troubleront davantage la qualité de votre sommeil. Comme la privation de sommeil a aussi un impact sur l’humeur et la motivation, il est possible que cela impacte la fréquence de vos entrainements physiques ou entrave le début de la pratique d’une activité. Cette diminution d’activité physique aura à son tour des effets néfastes sur la qualité de votre sommeil, ce qui augmentera encore la dette.

Tous ces effets cumulés ainsi que l’accumulation du stress et une moins bonne gestion de vos émotions, liée à cette dette de sommeil, pourraient éventuellement se traduire en problèmes d’insomnie tels que la difficulté à vous endormir le soir, la fragmentation de votre sommeil ou l’incapacité de dormir pendant une longue période de sommeil consolidé la nuit. »

Investissez dans votre santé, dormez!

Mythe ou réalité?

Tout le monde doit dormir au moins 8 heures par jour.

FAUX.

Il existe des recommandations sur la durée du sommeil, mais les besoins de chaque individu varient selon plusieurs facteurs, l'âge, la génétique et l'état de santé général par exemple. Certaines personnes se sentent reposées après 5 ou 6 heures de sommeil, alors que d'autres ont besoin de 8 ou 9 heures pour atteindre un repos optimal.

Il est possible de se conditionner à dormir moins longtemps.

FAUX.

Vous pouvez vous conditionner à vous réveiller plus tôt, mais cela ne change pas votre besoin en temps de sommeil. Diminuer fréquemment votre temps de sommeil aura des effets négatifs, à court, moyen et long terme.

La lumière des écrans peut vous empêcher de dormir.

VRAI.

Les lumières de type DEL des écrans émettent une lumière riche en courtes longueurs d’onde, appelée lumière bleue. L’exposition à cette lumière le soir ou la nuit, même minime, perturbe les rythmes biologiques et donc le sommeil. Déposez vos écrans et relaxez quelques heures avant le coucher pour une meilleure nuit!

Une sieste vous permet de récupérer les heures de sommeil perdues

FAUX.

Faire la sieste peut vous redonner de l'énergie après une nuit difficile et procure plusieurs bienfaits lorsqu’elle est faite de manière appropriée. Les siestes peuvent toutefois entraîner certaines perturbations du sommeil. Priorisez donc une longue nuit réparatrice, gardez la siesta lorsque vous en avez ponctuellement besoin.