Aller au contenu principal

Des questions?

Bureau de la vie étudiante
418 656-2765
etudiantsetrangers@bve.ulaval.ca

Veuillez prendre connaissance des impacts de la pandémie de la COVID-19 sur vos démarches d’immigration et sur l’assurance maladie et hospitalisation en consultant la page sur ce sujet. 

Les étudiants étrangers détenteur d’un permis d’études valide et inscrits à temps complet ont le droit de travailler sur et hors campus en vertu de certaines règles établies par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Pour recevoir un salaire, vous devez détenir un numéro d'assurance sociale (NAS). Consultez la section Obtenir un numéro d'assurance sociale pour connaître la marche à suivre.

Vous devez être inscrit à temps complet aux sessions d’automne et d’hiver pour avoir le droit de travailler en vertu de votre permis d’études. 

La seule exception à cette règle est pour les étudiants qui ont conservé leur statut d’étudiant à temps complet pendant leur programme d’études et qui doivent prendre une charge de cours à temps partiel seulement pendant leur dernière session d’études pour terminer leur programme. Ils peuvent alors être inscrits à temps partiel tout en conservant le même droit au travail que s’ils étaient inscrits à temps complet. 

Si, suite à un abandon d’un ou plusieurs cours avec ou sans remboursement, votre régime d’études passe à temps partiel, vous perdez immédiatement le droit au travail pour la session en cours et les congés qui la suivent. Votre droit de travailler reprendra à compter de la première journée de la session à laquelle vous serez inscrit à temps complet. 

Les nouveaux étudiants inscrits à l’Université Laval peuvent commencer à travailler à partir de la première journée de la session d’admission. Par conséquent, si vous arrivez quelques semaines avant le début des cours, vous ne pourrez pas occuper un emploi avant la date officielle de début de la première session de votre programme d’études.

Si vous bénéficiez du statut implicite d’étudiant, vous conservez le même droit au travail que les détenteurs de permis d’études valide.

Il n'y a pas de restrictions juridiques empêchant les étudiants de combiner le travail hors campus et sur le campus. En tant que détenteur d’un permis d’études, vous devez cependant faire de vos études votre activité principale.

Vous et votre employeur devez vérifier si vous êtes autorisé à travailler. Travailler sans en avoir l’autorisation peut mener à la perte du statut d’étudiant et du permis d’études et peut même vous amenez à devoir quitter le Canada. Cela peut aussi nuire à d’éventuelles demandes d’immigration et conduire, par exemple, à un refus d’une demande de permis d’études ou de travail.

Travail sur le campus

Tous les étudiants étrangers détenteurs d’un permis d’études et inscrits à temps complet durant les sessions d’automne et d’hiver peuvent travailler sur le campus.  Le droit au travail sur le campus ne comporte pas de limite d’heures. Toutefois, en tant que détenteur d’un permis d’études, vous devez faire de vos études votre activité principale.

Travail hors campus

La plupart des étudiants étrangers détenteurs d’un permis d’études et inscrits à temps complet durant les sessions d’automne et d’hiver peuvent travailler hors campus. Le travail hors campus est limité à 20 heures par semaine pendant les sessions d’études régulières. Il n’y a aucune limite d’heures pendant les congés prévus au calendrier scolaire (semaine de lecture, période des fêtes et session d’été, sauf si celle-ci est obligatoire dans votre programme d’études).

Étudiants non autorisés à travailler hors campus

Les étudiants suivants ne sont pas autorisés à travailler hors campus :

  • Inscrits aux études libres
  • Inscrits en formation pré-universitaire
  • Inscrits dans un programme d’apprentissage du français (FLE, FLS)
  • Inscrits à temps partiel

Session d’été

Si l’inscription à la session d’été n’est pas obligatoire dans votre programme d’études, deux conditions sont à respecter pour avoir le droit de travailler sur et hors campus sans limite d’heures :

  • Avoir été inscrit à la session d’hiver précédente à temps complet
  • Avoir l’intention de s’inscrire à la session d’automne à temps complet (ou temps partiel si l’automne est votre dernière session d’études et si vous avez toujours été inscrit à temps complet durant vos études)

Le fait de vous inscrire à temps partiel, à temps complet ou de ne pas vous inscrire durant la session d’été n’aura pas d’impact sur votre droit au travail.

Si l’inscription à la session d’été est obligatoire dans votre programme d’études (la session d’été n’est pas un congé scolaire), une condition est à respecter pour avoir le droit de travailler sur et hors campus avec une limite de 20 heures par semaine :

  • Être inscrit à la session d’été à temps complet

Si la session d’été est votre dernière session d’études et que vous diplômerez au terme de cette session, vous avez le droit de travailler hors campus uniquement jusqu’à 20 heures par semaine si l’une de ces situations s’appliquent :

  • vous êtes inscrit à temps complet
  • vous êtes inscrit à temps partiel et vous avez conservé votre statut d’étudiant à temps complet durant votre programme d’études

Pour les étudiants en échange, si vous n’avez pas l’intention de vous réinscrire à la session d’automne dans un établissement d’enseignement canadien, vous ne pouvez pas travailler durant l’été avec votre permis d’études. 

Droit au travail à la fin des études

Référez-vous à la section Droit au travail entre la fin des études et l’obtention du permis de travail postdiplôme.

Examens médicaux

Afin de pouvoir exercer certains types d’emplois (par exemple auprès d’enfants ou de personnes âgées, dans le domaine des services de santé, du travail agricole, etc.), vous devez passer un examen médical. D’ailleurs, si vous n’avez pas passé d’examen médical reconnu par IRCC, vous aurez probablement une remarque sur votre permis d’études vous interdisant d’exercer ces types d’emplois.

Si vous ne voulez pas avoir ces restrictions, vous devez passer un examen médical avant de soumettre votre demande de permis d’études ou faire une demande de modification à votre permis d’études (150 $) une fois ces examens complétés.

Ce site web a pour but de fournir de l'information générale sur les procédures actuelles, qui peuvent changer à tout moment et sans préavis. Les lois et les règlements en vigueur au Québec et au Canada de même que les sites web du ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration (MIFI), et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ont préséance sur ce site web.

Dernière mise à jour: 2020-03-12