PROGRAMMES D'ÉTUDES OFFERTS À L'UL

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Recherche personnalisée

Explorez les programmes d’études selon différents critères de recherche combinés.

Modifiez vos critères de recherche

Niveau de formation
Sessions d'admission
Avantages UL
Tous
  • Tous
Facultés
Toutes
  • Toutes
Mots-clés
Lancer la recherche
Domaines d'études

Les principaux champs du savoir auxquels sont rattachés les différents programmes.

Avantages UL

Particularités d'un programme d'études donné à l'Université Laval qui le différencient avantageusement d'autres programmes d'études.

 
 
 
 

Doctorat en sciences de l'orientation (Ph. D.)

Présentation générale

Favoriser l'insertion socioprofessionnelle des personnes en leur permettant de mieux se connaître

Ce programme vous préparera à intervenir auprès de personnes et de groupes pour favoriser leur développement personnel, professionnel et social à différentes étapes de leur vie. De plus, la formation vous amène à œuvrer auprès des collectivités et des organisations.

Autres programmes dans cette discipline

Aperçu

En bref

Ce programme met l'accent sur l'acquisition de compétences en recherche dans les champs relatifs aux interventions éducatives visant à favoriser le développement d'individus, de groupes d'individus ainsi que celui d'organisations. Au terme de vos études et de la réalisation de votre thèse, vous adopterez une attitude critique à l'égard des pratiques et des recherches en sciences de l'orientation.

Tout au long de votre cheminement, vous profiterez de la plus grande source d'expertise professorale et de recherche en sciences de l'orientation au Québec.

  • Directeur à trouver avant l'admission: vous devrez trouver le professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche avant l'admission. Cette étape est obligatoire pour la poursuite de vos études. Comment trouver votre directeur et votre projet de recherche.
  • Temps complet ou temps partiel: c'est vous qui décidez de votre rythme de progression dans le programme.

Domaines d'expertise

  • Counseling personnel
  • Counseling de carrière
  • Développement social et communautaire
  • Éducation psychologique et adaptation
  • Évaluation et développement de programmes
  • Fonctionnement et processus identitaires
  • Formation des adultes et emploi
  • Insertion ou réinsertion socioprofessionnelle
  • Orientation scolaire et professionnelle
  • Transitions et développement professionnel

À qui s'adresse ce programme

Ce programme s'adresse principalement aux candidats issus des sciences de l'éducation et des sciences sociales ou humaines souhaitant travailler dans des organismes, institutions et entreprises.

Avenir

Les chances de décrocher un emploi stimulant, diversifié et correspondant à vos ambitions sont très prometteuses dans les milieux liés à l'éducation et au développement de la personne. Les emplois se situent dans 6 principaux secteurs d'intervention: réadaptation, consultation et développement de services, scolaire, social communautaire, organisationnel, ainsi que formation des adultes et emploi.

Selon une enquête réalisée par le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), c'est chez les récents titulaires d'un doctorat en sciences de l'éducation que l'on trouvait, en janvier 2010, le plus haut taux d'emploi, soit 90,9%, et le 2e meilleur salaire moyen parmi tous les récents titulaires d'un doctorat au Québec.

Parallèlement, une enquête de la Faculté des sciences de l'éducation réalisée en 2013 auprès des diplômés des années 2007 à 2012 à l'un ou l'autre de ses 5 programmes de doctorat démontre que les personnes diplômées d'un doctorat en sciences de l'éducation s'intègrent très bien au marché du travail. Six mois après la fin de leurs études, 92% des personnes détenaient un emploi en lien avec leurs études doctorales.

Professions

  • Conseiller d'orientation
  • Consultant en counseling
  • Conseiller d'orientation organisationnel
  • Conseiller en développement organisationnel
  • Conseiller en évaluation et développement de compétences
  • Conseiller en transition de carrière
  • Conseiller à la réussite scolaire
  • Conseiller en insertion socioprofessionnelle
  • Recherche et développement de services
  • Recherche et enseignement universitaire

Employeurs

  • Universités
  • Fonction publique provinciale et fédérale
  • Milieu scolaire
  • Milieu organisationnel
  • Organismes communautaires
  • Entreprises privées

Avantages UL

Particularités et attraits

Un milieu d'enseignement riche

  • Étudiez au sein d'un établissement réputé et chef de file dans le domaine du counseling et de l'orientation.
  • Développez votre capacité à oeuvrer dans une diversité de milieux de pratiques ayant des perspectives d'emploi favorables.
  • Joignez-vous au CRIEVAT, un centre de recherche qui se consacre à l'étude des relations individu-formation et des pratiques qui y sont associées. Réunissant une équipe interuniversitaire et multidisciplinaire, ce centre regroupe plus de cinquante chercheuses et chercheurs que vous aurez l'occasion de côtoyer en poursuivant des recherches à titre d'étudiante ou d'étudiant à la maîtrise et au doctorat ou de stagiaires postdoctoraux. Les membres du CRIEVAT sont aussi en mesure de profiter d'une diversité de ressources facultaires destinées à les soutenir financièrement durant leur parcours ou à reconnaître la qualité de leur dossier (bourses d'excellence, concours, etc.).

Un corps professoral renommé

  • Bénéficiez de la plus grande source d'expertise professorale et de recherche en sciences de l'orientation au Canada.

Un contact avec la réalité du milieu

  • Optez pour une supervision orientée vers la pratique professionnelle dont les stages peuvent être réalisés à la Clinique de counseling et d'orientation ou dans différents milieux de pratique (scolaire, communautaire, organisationnel, réadaptation, développement de services, etc.).

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière (BBAF), vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

Pour connaître le financement destiné aux étudiants internationaux, consultez le site du BBAF.

La Faculté des sciences de l'éducation ainsi que des donateurs externes à l'Université accordent différentes bourses aux étudiants afin de faciliter l'accès aux études universitaires et de favoriser la poursuite aux cycles supérieurs. Pour en connaître davantage sur ces bourses, consultez le site de la Faculté des sciences de l'éducation.

Bourses de réussite

L'Université Laval consacre chaque année 4,6 M$ à la réussite de ses étudiants inscrits à un programme de maîtrise ou de doctorat. Les Bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales récompensent le franchissement des étapes de votre programme, de l'admission jusqu'à la diplomation.

Coût des études

Plusieurs ressources sont à votre disposition pour vous permettre de planifier le coût de vos études:

Recherche dans le domaine

Recherche à la faculté

Les domaines d'excellence à la Faculté des sciences de l'éducation sont nombreux et variés. Il suffit de penser à l'enseignement de la petite enfance à l'université, à l'activité physique, au counseling psychologique, aux difficultés langagières, à l'éducation au développement durable, à la mesure et l'évaluation en éducation, à la gestion scolaire, à la prévention de la violence en milieu scolaire, à la psychoéducation, à la psychométrie, aux troubles d'apprentissage, à la technologie éducative, etc.

La Faculté compte plusieurs centres et groupes de recherche renommés qui sont des milieux très stimulants, non seulement de recherche, mais également de formation à la recherche:

Leur dynamisme et leur rayonnement sont confirmés par l'octroi continu d'importantes subventions de recherche.

Champs de recherche des professeurs

Pour connaître les champs de recherche des professeurs, référez-vous aux fiches des professeurs disponibles sur le site de la Faculté des sciences de l'éducation.

Construction identitaire. Analyse des phénomènes observables à l'occasion des interactions de conseil et les processus identitaires en jeu. Processus de construction, déconstruction et reconstruction de soi face aux situations de transition. Développement de stratégies de valorisation des compétences et processus réflexifs. Réflexivité dialogique. Construction des anticipations professionnelles de soi.
Marcelline Bangali

Gestion et supervision (scolaire et pédagogique). Éducation interculturelle. Communauté d'apprentissage professionnelle. Leadership pédagogique. Minorités linguistiques et culturelles. Réussite scolaire.
Yamina Bouchamma

Analyse réflexive et transformation des pratiques professionnelles. Intégration socioprofessionnelle. Intervention éducative et apprentissage expérientiel. Supervision et formation. Recherche participative. Intégration, accompagnement et maintien en emploi. Santé mentale au travail. Recherche-action.
Bruno Bourassa

Développement et choix professionnel. Psychologie sociale et organisationnelle. Psychologie interculturelle. Identité, stratégies identitaires et insertion socioprofessionnelle.
Hélène Cardu

Counseling psychologique et orientation de vie. Adaptation, insertion sociale et projets de vie. Développement de l'adulte et cheminement existentiel.
Jean-Louis Drolet

Perspectives humanistes et existentielles en orientation et psychologie. Problématiques d'insertion socioprofessionnelle. Réadaptation. Transitions et processus d'adaptation. Dimensions paradoxales de l'existence. Enjeux développementaux tout au long de la vie. Identité. Intervention individuelle en orientation. Interrelations entre l'orientation, le counseling et la psychothérapie. Supervision et développement de la compétence.  Apports de la présence attentive (mindfulness) en relation d'aide. Méthodes qualitatives de recherche (dont étude de cas, phénoménologie).
Alain Dubois

Trajectoires professionnelles atypiques. Transitions socioprofessionnelles. Identité et rapport au travail. Dimensions historiques, psychologiques et sociales du travail. Insertion socioprofessionnelle. Développement personnel et professionnel. Supervision en counseling.
Geneviève Fournier

Développement des dispositifs en orientation et en insertion sur le marché du travail. Applications des fondements d'orientation et d'insertion. Modalités d'accompagnement (éco, hétéro, co et auto) et de supervision en counseling et orientation. Mobilités, transitions, expériences éducatives de diverses populations (étudiants internationaux, adultes, etc.). Reconnaissance des acquis et développement des compétences (RAC). Pratiques individuelles et organisationnelles de bilans. Évaluation des processus (programmes, outils en ligne) et des résultats.
Liette Goyer

Motivation, réussite et persévérance scolaires. Dimensions psychosociales associées à l'orientation scolaire et professionnelle des adolescents et des jeunes adultes.
Frédéric Guay

Analyse et évaluation des politiques et systèmes éducatifs. Genre et éducation. Histoire de l'éducation. Politique et éducation. Sociologie de l'éducation. Organisations et institutions.
Thérèse Hamel

Planification et gestion de l'éducation. Analyse des systèmes d'enseignement supérieur (collégial et universitaire). Étude du travail des gestionnaires dans les organisations d'enseignement. Gestion des personnes et des organisations. Étude du changement en éducation.
Lucie Héon

Développement de carrière. Psychométrie. Évaluation institutionnelle et évaluation de programmes. Méthodologie de la recherche. Organisations et institutions.
Chantale Jeanrie

Intervention psychoéducative. Déficience intellectuelle. Troubles envahissants du développement. Développement et éducation des jeunes enfants qui ont des incapacités.
Francine Julien-Gauthier

Leadership éducationnel et réussite scolaire. Analyse féministe de l'éducation. Leadership et éducation en milieu linguistique minoritaire. Leadership éthique et culture organisationnelle.
Claire Lapointe

Psychologie communautaire. Psychosociologie des pratiques sociales et éducatives. Processus fondamentaux et appliqués du Développement du Pouvoir d'Agir (empowerment) des personnes et des collectivités. Psychologie de l'adulte au travail. Psychologie du développement. Évaluation de programmes.
Yann Le Bossé

Psychosociologie des groupes. Intervention et recherche en groupe. Santé psychologique au travail. Travail professoral. Analyse et transformation des pratiques professionnelles dans les services liés à l'emploi. Pratiques réflexives et savoirs d'expérience. Élaboration et évaluation de programmes.
Chantal Leclerc

Pratiques éducatives parentales. Collaboration parent/enseignant ou parent/éducatrice. Trouble du déficit d'attention avec hyperactivité (TDAH).
Julie Lessard

Prévention de l'inadaptation psychosociale. Petite enfance autochtone et allochtone. Recherche appliquée en psychoéducation.
Suzanne Manningham

Psychologie de l'orientation. Transition école travail. Identité professionnelle. Rapport au travail. Formation professionnelle. Décrochage scolaire et professionnel. Efficacité de l'orientation. Alliance de travail.
Jonas Masdonati

Phénomènes de groupes. Relations parents-enfants. Développement de l'enfant. Éducation psychologique.
Marcel Monette

Psychométrie. Troubles de comportement des enfants et résilience. Conséquences liées aux sévices sexuels ou aux autres formes d'abus. Évaluation des enfants dans les cas de garde d'enfants, d'abus et de négligence et recherche sur l'adaptation de ces enfants. Évaluation de programmes. Élaboration d'instruments de mesure.
Nathalie Parent

Pratiques de l'orientation. Transition à l'enseignement supérieur. Parcours scolaire et résilience. Développement des pratiques de l'orientation dans le domaine scolaire. Problématiques d'orientation scolaire. Analyse critique des déterminants structurels de l'orientation scolaire. Cheminement des étudiantes et étudiants et transitions à l'enseignement supérieur. Analyse critique des retombées des expériences de formation internationale sur le cheminement scolaire et professionnel.
France Picard

Sociologie de l'éducation. Construction identitaire. Sociologie de la jeunesse. Rapports d'altérité et éducation interculturelle. Minorités linguistiques et culturelles. Parcours éducatifs. Mobilité géographique.
Annie Pilote

Psychologie de la motivation et des relations interpersonnelles appliquée à l'éducation et à l'orientation. Contribution des parents au développement motivationnel et vocationnel. Déterminants des comportements parentaux.
Catherine Ratelle

Psychologie de la personnalité et son évaluation. Processus adaptatif. Psychopathologies du développement et problématiques psychosociales (ex. : toxicomanie, délinquance, troubles mentaux graves). Counseling en vue de la réadaptation. Fondements de l'accompagnement en counseling et en psychothérapie. Méthodes qualitatives en recherche : ethnographie, phénoménologie, herméneutique, méthode coopérative expérientielle.
Jimmy Ratté

Évaluation institutionnelle, évaluation de programme. Élaboration de programmes. Prévision et suivi des clientèles scolaires. Tableaux de bord de gestion. Études comparatives. Méthodes quantitatives. Méthodologie de la recherche.
Denis Savard

Psychodynamique du travail. Santé mentale au travail. Intégration professionnelle et maintien en emploi. Programme d'aide aux employés. Clinique du travail. Intégration professionnelle et environnement de travail. Santé mentale et retour au travail.
Louise St-Arnaud

Évaluation des apprentissages. Mesure des attitudes. Éducation pour la santé.
Pierre Valois

Cliniques du travail (psychosociologie du travail, psychodynamique du travail, clinique de l'activité, sociologie clinique du travail). Santé mentale au travail et pratiques de prévention. Identités professionnelles. Travail interprofessionnel en milieu scolaire. Pratiques de l'orientation en milieu scolaire. Pratiques d'intervention en groupe.
Simon Viviers

Centre de recherche et d'intervention sur l'éducation et la vie au travail

Chef de file scientifique au Québec et au Canada, le CRIEVAT se consacre particulièrement à l'étude des relations individu/formation/vie au travail et des pratiques qui y sont associées. La programmation du CRIEVAT cherche à éclairer la façon dont se fait le pont entre l'école et le monde du travail, de même que les diverses discontinuités et ruptures dans la vie au travail qui peuvent survenir par la suite. L'équipe du CRIEVAT compte 43 chercheurs réguliers et associés qui œuvrent dans divers milieux tels que les institutions scolaires, les organismes communautaires, les entreprises, les services d'aide à l'employabilité, etc.

Le CRIEVAT est la seule instance québécoise, et une des rares instances canadiennes, à regrouper toute l'expertise scientifique pertinente pour construire des savoirs théoriques et pratiques qui visent globalement à :

  • analyser et comprendre les nouveaux enjeux liés à la préparation, à l'insertion et à l'intégration socioprofessionnelle de la main-d'œuvre;
  • évaluer, adapter et créer des outils de recherche et d'intervention en lien avec ces nouvelles connaissances.

Les travaux du CRIEVAT apportent des éléments de solution à au moins quatre problématiques sociales majeures qui exigent des interventions immédiates :

  • les difficultés à préparer les jeunes aux réalités du travail;
  • le décrochage socioprofessionnel;
  • les inégalités et les difficultés vécues au travail;
  • le besoin de solutions novatrices pour soutenir les travailleurs en difficulté.

La programmation scientifique s'organise autour de trois volets de recherche distincts et complémentaires, regroupant cinq axes de recherche étroitement liés :

Volet 1 Préparation à la vie au travail, expériences éducatives et transition vers le marché du travail
             Axe 1. Choix professionnels, parcours scolaires et insertion socioprofessionnelle

Volet 2. Diversité des trajectoires professionnelles et dynamiques de maintien durable en emploi
             Axe 2. Développement psychosocial des personnes au travail
             Axe 3. Santé psychologique au travail et environnement psychosocial de travail

Volet 3. Développement des pratiques d'accompagnement individuel et collectif
             Axe 4. Analyse et transformation des pratiques professionnelles et de soutien organisationnel
             Axe 5. Développement, implantation et évaluation d'outils d'orientation scolaire et professionnelle

Description officielle

Cette page présente la version officielle de ce programme pour de futurs étudiants. L'Université Laval se réserve le droit d'en modifier le contenu sans préavis.

Les étudiants qui fréquentent déjà le programme doivent plutôt se référer à leur rapport de cheminement.

Imprimer la fiche du programme
Grade

Philosophiæ doctor (Ph. D.)

90crédits
Reconnaissance d'acquis maximale:
10 crédits

Renseignements et directives

Objectifs

Ce programme a pour objectif de former un spécialiste capable d'enrichir le savoir scientifique dans les champs relatifs au développement personnel, vocationnel et social d'individus et de groupes.

Au terme de ses études, la personne qui obtient son doctorat devrait :

  • faire la preuve d'une connaissance approfondie en sciences de l'orientation;

  • avoir acquis une grande capacité d'analyse critique des savoirs et des interventions en sciences de l'orientation;

  • connaître et appliquer au champ de spécialisation choisi les méthodes et modèles d'analyse appropriés;

  • être capable de mener des recherches originales de façon autonome;

  • pouvoir contribuer à l'avancement des connaissances en sciences de l'orientation.

Durée et régime d'études

L'étudiant doit s'inscrire à temps complet à ce programme durant au moins trois sessions, dont deux doivent être consécutives. Cette exigence peut être satisfaite à tout moment en cours d'études, après entente avec le directeur de recherche et la direction de programme. Afin de satisfaire à cette exigence, une seule session d'été peut être admise comme scolarité continue. Tout en tenant compte des exigences de temps complet qu'il comporte, le programme de doctorat peut être poursuivi à temps partiel.

Responsable

Directrice du programme
Liette Goyer
Pour information
Martine Boucher
Agente de gestion des études
Faculté de rattachement

Remarques sur les cours

Le plus tôt possible après son admission et au plus tard au début de la deuxième session d'inscription, l'étudiant inscrit au doctorat élabore son programme d'études. Ce programme d'études, précisant et justifiant tous les cours ou séminaires prévus en fonction du projet de recherche, doit être approuvé par le directeur de recherche et être soumis à la direction de programme.

Comité d'éthique

Tout étudiant inscrit à un programme de maîtrise avec mémoire ou de doctorat est tenu de faire une déclaration au Comité d'éthique de l'Université Laval (CERUL) précisant si son projet fera appel à des sujets humains. Il remplit cette déclaration le plus tôt possible et s'assure qu'une copie de cette déclaration sera déposée à son dossier en remettant une copie au secrétariat de son programme. S'il fait appel à des sujets humains, il doit transmettre copie de la déclaration au CERUL et, au moment où, de l'avis de son directeur de recherche, son projet de recherche est suffisamment précis, soumet ce projet pour approbation au CERUL au moyen du formulaire prévu à cette fin. Dans tous les cas, l'approbation du CERUL doit précéder le recrutement de sujets humains. L'étudiant qui réalise sa recherche dans le cadre d'une recherche subventionnée pour laquelle une approbation du CERUL a déjà été obtenue doit déposer une demande d'exemption au CERUL.

Il est important de noter que, comme le prévoit le Règlement des études (article 319f), l'étudiant qui réalise une recherche (mémoire ou thèse) pour laquelle il n'aura pas obtenu l'approbation du Comité d'éthique, ne pourra recevoir son diplôme (maîtrise ou doctorat).

Travail de recherche

Comité de thèse

L'étudiant doit former son comité de thèse, composé d'au moins deux membres du corps professoral, en plus du directeur de recherche. Ce comité, présidé par son directeur de recherche, le conseillera dans la réalisation de son projet de recherche et participera au séminaire de recherche obligatoire pour tout étudiant au doctorat. La composition du comité doit être approuvée dès que possible par la direction de programme.

Examen de doctorat

L'Examen de doctorat permet à l'étudiant de démontrer qu'il maîtrise le domaine de connaissances et de recherche (volet rétrospectif) dans lequel s'inscrit son projet de recherche (volet prospectif) et qu'il est en mesure de situer son projet de recherche à l'intérieur de ce domaine de connaissances et de recherche. Avant de s'y inscrire, l'étudiant doit avoir acquis un minimum de 9 crédits de cours, mais il ne doit pas avoir dépassé 36 crédits (cours et recherche).

Projet de recherche doctorale

Le projet de recherche doctorale est une étape décisive du cheminement doctoral. Il permet à l'étudiant de cerner sa problématique de recherche, de préciser la ou les questions générales et particulières de recherche qui l'intéressent et d'en justifier la portée en s'appuyant sur une recension exhaustive de la littérature pertinente. L'étudiant doit également préciser le cadre théorique et esquisser les outils méthodologiques privilégiés. Il doit être capable d'exposer publiquement son projet de recherche doctorale de manière articulée et compétente. Avant de s'y inscrire, l'étudiant doit avoir réussi l'ensemble des cours de sa scolarité, y compris les cours Examen de doctorat et Séminaire doctoral : réflexions critiques sur la recherche (EDC-8002).

Thèse

Le mode de présentation des résultats du projet de recherche est la thèse. La prélecture est une étape obligatoire de l'évaluation de la thèse dans ce programme. Elle consiste à faire lire la version originale du mémoire ou de la thèse par un professeur étranger au travail de l'étudiant. Cette étape précède l'autorisation de déposer la version qui sera soumise à l'évaluation par un jury composé d'au moins quatre examinateurs, dont l'un est un spécialiste de l'extérieur. La soutenance est publique et ne peut avoir lieu qu'en présence d'au moins trois examinateurs.

Conditions d'admission

Sessions d'admission

AUTOMNEHIVER

Admissibilité

Grade et discipline

Le candidat détient une maîtrise en sciences de l'orientation, en sciences de l'éducation (orientation), ou un diplôme équivalent.

Moyenne

Aucune

Scolarité préparatoire

Selon sa préparation antérieure, le candidat pourra se voir imposer une scolarité préparatoire.

La scolarité préparatoire n'est pas contributoire au programme et sera déterminée lors de l'analyse du dossier d'admission, s'il y a lieu.

Directeur de recherche

Le candidat devra, au cours de sa première session d'inscription, trouver un professeur qui acceptera d'agir à titre de directeur de recherche.

Avant la fin de cette période, l'étudiant avise la direction de programme de son choix de directeur.

Si ces conditions ne sont pas respectées, l'étudiant n'est pas autorisé à poursuivre ses études dans le programme.

Exigences linguistiques

Connaissance du français

Une excellente maîtrise de la langue française est exigée pour la poursuite du programme. Afin de s'assurer de cette maîtrise, la direction de programme applique la politique sur les exigences du français de la Faculté des sciences de l'éducation.

Connaissance de l'anglais

Même si la connaissance de l'anglais n'est pas une condition d'admission, la réussite dans ce programme d'études est liée à la capacité de l'étudiant à comprendre des textes en anglais. Compte tenu du nombre considérable d'ouvrages publiés en anglais, l'étudiant qui ne comprend pas suffisamment l'anglais pourrait éprouver des difficultés dans ses études. L'étudiant doit s'informer, au moment de son inscription, des exigences linguistiques liées à ses cours et à ses travaux de recherche, s'assurer d'avoir une bonne compréhension de l'anglais et, si nécessaire, prendre des mesures pour développer ses compétences en anglais en cours de formation.

Documents à présenter dans la demande d'admission en plus des documents exigés par le Bureau du registraire

  • un curriculum vitae;
  • une lettre de motivation/intentions (environ deux pages) exposant les raisons pour lesquelles le candidat veut suivre ce programme, en lien avec ses études antérieures et ses intérêts professionnels;
  • un projet d'études doctorales (environ 10 à 12 pages), qui présente le thème et la problématique que le candidat se propose de traiter dans sa thèse, un bref état des connaissances dans ce domaine, les objectifs poursuivis et la méthodologie envisagée. La liste des références bibliographiques consultées est présentée en annexe.

Sélection

Le fait de satisfaire aux exigences d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission. La direction de programme prend en considération la préparation antérieure du candidat, l'ensemble de son dossier ainsi que les ressources disponibles.

La direction de programme étudie chaque demande et peut prononcer une offre d'admission définitive, conditionnelle ou encore refuser la candidature. Dans ce dernier cas, elle informe le candidat des raisons de son refus.

En savoir plus sur les études universitaires au Québec.
Pour connaître la liste des équivalences généralement accordées aux différents diplômes internationaux, consulter le Tableau d'équivalences.

Date limite de dépôt

La date à respecter pour le dépôt d'une demande d'admission varie selon le profil des candidats. Toute l'information se trouve dans la section Admission.

Information complémentaire

Documents et outils

Simulation et rapport de cheminement

monPortail vous permet de visualiser l'état d'avancement de votre programme d'études. L'outil «rapport de cheminement» affiche les cours suivis, indique la session de réalisation et précise le résultat obtenu ou à venir. Il indique également les cours à réussir pour obtenir le diplôme visé. Plus encore, vous pouvez simuler des modifications à votre programme d'études (choix d'une concentration ou d'un profil) ou découvrir quels cours pourraient vous être reconnus si vous étiez admis dans un nouveau programme.

Guide de cheminement aux cycles supérieurs

Le Guide de cheminement aux cycles supérieurs présente des points de repère sur la formation à la recherche: choix du directeur de recherche, rédaction du mémoire ou de la thèse. Il propose également des outils et des façons d'interagir qui rendent la communication plus efficace: formulation des attentes, plan de collaboration. Il précise enfin différents aspects de la réalisation de la recherche, comme le carnet de recherche, et fait le lien avec les services de l'Université Laval susceptibles d'aider les étudiants en cours de route.

Règlement des études

Les études à l'Université Laval sont régies par le Règlement des études.

Ressources

Joindre un responsable d'information sur les études

Des questions sur les exigences d'admission et les programmes d'études à l'UL? Communiquez avec le Bureau du recrutement étudiant ou rencontrez-nous en privé, aux Portes ouvertes ou lors de nos tournées sur la route au Canada et à l'étranger.

418 656-2764
1 877 606-5566
info@ulaval.ca
Heures d'ouverture

Joindre une personne-ressource de la faculté

Faculté des sciences de l'éducation
www.fse.ulaval.ca

418 656-2764, poste 405685
1 877 606-5566, poste 405685
gestion.etudes@fse.ulaval.ca

Version: 2019-06-05 07:40:18 / 2019-08-20 13:30:23 Version simplifiée Version archivée
Indique que le cours est à l'horaire à l'automne 2019
Indique que le cours peut être offert en formule hybride
Indique que le cours peut être offert à distance
Indique que le cours est en développement durable
Indique que le cours peut être offert en formule comodale
www.ulaval.ca