PROGRAMMES D'ÉTUDES OFFERTS À L'UL

 
 
 
 
 
 

Recherche personnalisée

Explorez les programmes d’études selon différents critères de recherche combinés.

Modifiez vos critères de recherche

Niveau de formation
Sessions d'admission
Avantages UL
Tous
  • Tous
Facultés
Toutes
  • Toutes
Mots-clés
Lancer la recherche
Domaines d'études

Les principaux champs du savoir auxquels sont rattachés les différents programmes.

Avantages UL

Particularités d'un programme d'études donné à l'Université Laval qui le différencient avantageusement d'autres programmes d'études.

 
 
 
 

Présentation générale

Contribuer à l'avancement de la discipline infirmière et au développement de la profession

Opter pour ce programme, c'est acquérir des connaissances à la fine pointe des tendances actuelles en sciences infirmières concernant l'amélioration des soins et de la santé des personnes.

Autres programmes dans cette discipline

Aperçu

En bref

Le doctorat en sciences infirmières vous permettra d'acquérir une solide connaissance des assises théoriques en sciences infirmières et des méthodes de recherche appliquées au domaine. Au terme du programme, vous aurez l'autonomie nécessaire pour mener des recherches originales et pour en communiquer les résultats. 

Vous serez en mesure de concevoir et de mettre en œuvre des projets de recherche originaux, notamment sur:

  • Les savoirs infirmiers
  • Les processus de santé et d'adaptation à la maladie physique et mentale
  • Le processus de rétablissement
  • L'évaluation des contextes favorables ou non aux soins et à la santé
  • L'éducation à la santé
  • La fidélité aux traitements ou la perception de la santé et de la maladie
  • L'organisation et l'administration des services infirmiers
  • La contribution des soins à la santé des individus et des groupes marginalisés ou démunis
  • L'élaboration, la mise en œuvre et l'évaluation d'interventions en santé
  • L'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé

Vous serez en mesure de collaborer et d'influencer le développement de la profession infirmière et sa capacité à offrir des réponses aux nouveaux besoins de santé de la population. Vous pourrez également contribuer à l'administration des soins et des services infirmiers et influencer les décisions politiques au sujet des soins infirmiers.

  • Directeur à trouver avant l'admission: vous devrez trouver le professeur qui acceptera de superviser vos travaux de recherche avant l'admission. Cette étape est obligatoire pour la poursuite de vos études. Comment trouver votre directeur de recherche.
  • Temps complet ou temps partiel: c'est vous qui décidez de votre rythme de progression dans le programme.

Domaines d'expertise

  • Soins infirmiers
  • Administration des services infirmiers
  • Santé communautaire
  • Santé des femmes
  • Santé des familles
  • Santé mentale
  • Promotion de la santé
  • Prévention de la maladie
  • Qualité des soins et sécurité des patients
  • Rétablissement
  • Réadaptation
  • Transfert des connaissances
  • Soins palliatifs

À qui s'adresse ce programme

Cette formation s'adresse au titulaire d'une maîtrise en sciences infirmières ou d'une maîtrise dans un domaine connexe.

Avenir

En plus de devenir un leader et de contribuer de façon dynamique à générer des connaissances nécessaires au développement et à l'évolution des sciences infirmières, vous ferez des apprentissages qui vous permettront d'obtenir le titre de chercheur autonome ou de professeur, et d'occuper différents postes. Vous pourriez également former les nouvelles générations de scientifiques dans le domaine.

Professions

  • Professeur
  • Gestionnaire de haut niveau en soins infirmiers
  • Chercheur
  • Analyste de politiques
  • Consultant dans des réseaux de santé et de services sociaux
  • Expert-conseil
  • Agent de planification, de programmation et de recherche
  • Chargé de projets

Employeurs

  • Milieux d'enseignement universitaire
  • Instituts ou centres de recherche
  • Organismes nationaux
  • Regroupements internationaux
  • Facultés de sciences infirmières ou équivalent, au Québec et ailleurs
  • Établissements de santé
  • Centres de recherche dans les établissements de santé universitaires ou unités d'évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé (UETMIS)

Avantages UL

Particularités et attraits

Les études aux cycles supérieurs permettent d'approfondir les connaissances acquises et de développer l'autonomie requise pour devenir un acteur d'influence dans le domaine de la santé.

Corps professoral

La Faculté compte plus d'une trentaine de professeurs hautement qualifiés provenant de diverses disciplines qui ont un intérêt commun pour les soins infirmiers. Les étudiants reconnaissent leur compétence, la qualité de leur encadrement et leur dynamisme.

Services aux étudiants

En évoluant à la Faculté des sciences infirmières, vous aurez le privilège d'étudier dans le Complexe intégré de formation en sciences de la santé (CIFSS). Vous aurez également accès au Centre de ressources d'apprentissage (CRA), où des documents pédagogiques et du matériel audiovisuel et informatique sont mis à votre disposition. Durant votre cheminement scolaire, vous côtoierez couramment les étudiants des programmes de pharmacie et de médecine.

Des locaux aménagés sont réservés aux étudiants des cycles supérieurs.

Vos travaux et activités de recherche sont facilités grâce à votre accès à une multitude d'ouvrages, de périodiques et de bases de données à la bibliothèque scientifique et au soutien du Centre de ressources d'apprentissage (CRA).

L'Université offre également plusieurs services aux étudiants comme:

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles pour le financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité. Effectuez une recherche de bourse d'études et posez votre candidature.

Les bourses de leadership et développement durable permettent de soutenir les étudiants démontrant des réalisations exceptionnelles dans différents secteurs d'activité. Ces bourses de 5000$ sont renouvelables 2 fois.

Les étudiants étrangers citoyens d'un pays africain ou européen (à l'exception de la France) pourraient bénéficier d'une bourse d'excellence à la maîtrise d'une valeur de 7000$. Cette bourse est renouvelable une fois. D'autres programmes de bourses internationaux sont disponibles pour les étudiants étrangers.

Des bourses d'études sont aussi offertes par la Faculté des sciences infirmières, grâce aux donateurs.

Aux programmes axés sur la recherche (maîtrise avec mémoire et doctorats), des organismes subventionnaires tels que le FRQS et les IRSC offrent plusieurs bourses afin de reconnaître l'excellence des dossiers universitaires, d'inciter à la recherche universitaire, et bien plus encore. La valeur varie de 14 250$ à 21 000$ par année.

Bourses de réussite

L'Université Laval consacre chaque année 4,6 M$ à la réussite de ses étudiants inscrits à un programme de maîtrise ou de doctorat. Les Bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales récompensent le franchissement des étapes de votre programme, de l'admission jusqu'à la diplomation. Vous pourriez, sous certaines réserves, obtenir une bourse pouvant aller jusqu'à 1100$.

Notez que les étudiants détenteurs de la  bourse d'intéressement du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ne sont pas admissibles à ces bourses.

Emplois

Les étudiants des cycles supérieurs peuvent être engagés à titre d'auxiliaire d'enseignement ou d'auxiliaire de recherche. Les tâches souvent demandées sont:

  • collaborer à l'encadrement d'étudiants;
  • corriger leurs travaux;
  • participer à un projet de recherche.

Informez-vous auprès de vos professeurs pour connaître les possibilités et démontrer votre intérêt.

Consultez également les offres d'emploi du Service de placement.

Coût des études

Plusieurs ressources sont à votre disposition pour vous permettre de planifier le coût de vos études:

Recherche dans le domaine

Recherche à la faculté

À la Faculté des sciences infirmières, les professeurs s'investissent dans diverses activités de développement et de diffusion des connaissances. Ils lancent de nombreux projets de recherche en sciences infirmières ou y participent.

Leurs projets concernent, entre autres:

  • les expériences de santé;
  • la qualité des soins;
  • la pratique infirmière basée sur des preuves et le développement de la compétence scientifique;
  • les technologies de l'information et des communications en santé;
  • le développement de nouveaux modes d'intervention et l'amélioration des résultats d'interventions courantes;
  • les comportements et les environnements favorables à la santé;
  • les enjeux éthiques et les pratiques infirmières;
  • le développement et la validation d'instruments de mesure;
  • les inégalités sociales de santé.

La FSI accueille la Chaire de recherche en transfert des connaissances et en évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé.

La FSI se distingue par la vitalité de ses activités de recherche et par le large spectre couvert par les différents travaux dans les centres et les unités de recherche avec lesquels elle a établi des partenariats:

  • Unité de recherche en sciences infirmières (URSI)
  • Centre d'excellence sur le vieillissement de Québec (CEVQ)
  • Centre de recherche en cancérologie (CRC)
  • Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (CRIUCPQ)
  • Centre de recherche du CHU de Québec
  • Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF)
  • Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne (CERSSPL-UL)
  • Centre hospitalier affilié Alphonse-Desjardins
  • Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)
  • Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones (CIÉRA)
  • Institut d'éthique appliquée (IDÉA)
  • Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés (IVPSA)
  • Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS)
  • Unité de recherche en santé des populations (URESP)
  • Regroupement des infirmières et infirmiers en soins intensifs du Québec (RIISIQ)
  • Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales et les discriminations (CREMIS)

Champs de recherche des professeurs

La santé des familles dans les situations de maladie mentale sévère, la méthodologie de recherche d'intervention, les interventions lors de maladies chroniques comme la maladie de Parkinson, les personnes atteintes de troubles cognitifs, etc. Les approches centrées sur les forces et les ressources, la santé positive, le rétablissement dans une perspective familiale.
Suzanne Bouchard

Éducation pour la santé, soins de première ligne, suicide, santé des populations autochtones.
Louise Bujold

Fonctions infirmières, organisation des services, administration des services infirmiers. Savoirs infirmiers. Politiques infirmières, politiques favorables à la santé.
Clémence Dallaire

Soins infirmiers en oncologie et soins palliatifs. Gestion des symptômes et soins de soutien dans le cadre de maladies graves ou chroniques. Formation continue.
Jean-François Desbiens

Maladies chroniques. Changement de pratique des infirmières. Développement, implantation et évaluation d'interventions ou d'outils de mesure auprès des infirmières dans le suivi des maladies chroniques. Participation des patients et des familles dans les soins. Prestation sécuritaire des soins infirmiers. Pratique infirmière avancée dans le suivi des maladies chroniques. Transfert et échange des connaissances.
Frédéric Douville

Promotion de la santé. Inégalités sociales de santé. Pauvreté. Pratiques professionnelles auprès de groupes et personnes en situation de pauvreté et d'exclusion. Genre. Recherche participative.
Sophie Dupéré

Pratiques infirmières en oncologie psychosociale. Soins de soutien et soins palliatifs. Stress et processus d'adaptation. Interventions pour faciliter le processus d'adaptation et la gestion de stress. Pleine conscience. Soutien aux soignants en soins palliatifs.
Lise Fillion

Élaboration, implantation et évaluation d'interventions en promotion de la santé. Compréhension des comportements liés à la santé. Application à divers comportements, dont l'activité physique. Mesure, élaboration et validation des scores aux instruments de mesure.
Camille Gagné

Transfert et utilisation des résultats de recherche dans la pratique professionnelle et dans des contextes interculturels. Évaluation des nouvelles pratiques éducatives, cliniques et organisationnelles, notamment la pratique infirmière avancée, le développement de la compétence scientifique, la formation par compétences, la pratique infirmière informée par des résultats probants et les technologies de l'information et des communications en santé et en pédagogie. Étude de cas. Développement international, culture et société.
Johanne Gagnon

Technologies de l'information et des communications en santé. Comportements des individus et des professionnels de la santé. Introduction d'innovations dans les pratiques et les organisations. Synthèse, diffusion et application des connaissances. Évaluation des technologies et des modes d'intervention en santé. Méthodes quantitatives, qualitatives et mixtes.
Marie-Pierre Gagnon

Soins infirmiers chez les patients souffrant de maladies cardiovasculaires : relation entre le profil clinique, les comportements de santé (auto-soins, nutrition, activité physique et adhésion thérapeutique) et la qualité de vie. Planification des interventions multidisciplinaires en santé : de l'approche diagnostique à l'implantation et l'évaluation des interventions. Adaptation culturelle et validation d'outils de mesure. Soins infirmiers en soins critiques.
Maria-Cecilia Gallani

Étude des facteurs de risque associés aux maladies cardiovasculaires et interventions infirmières visant la prévention de ces maladies.
Jean-François Giguère

Déterminants sociaux de la santé et inégalités sociales de santé. Transfert des connaissances et méthodologie de projet centrés sur les problématiques d'équité. Usage de drogues par voie intraveineuse, risque infectieux et réduction des dommages.
Anne Guichard

Pratiques infirmières en éducation pour la santé et counseling. Promotion des saines habitudes de vie. Soutien à l'autogestion. Élaboration, implantation et évaluation d'interventions infirmières. Méthodologie de l'intervention en consultation individuelle et animation de groupes. Élaboration de manuels d'interventionet d'outils pédagogiques. Approches complémentaires en éducation pour la santé (approches corps-esprit, pleine conscience, soins énergétiques). Méthodes de recherche quantitatives, qualitatives et mixtes.
Laurence Guillaumie

Santé de l'enfant, des jeunes et de la famille. Aspects socioculturels de la santé. Organisation des soins.
Louise Hamelin-Brabant

Étude de la condition infirmière, des patients et des systèmes sanitaires modernes selon des approches philosophiques, critiques, qualitatives ou descriptives. Questionnement et démarches dialectiques, herméneutiques et praxéologiques portant sur le soin et l'«être» soigné sur le plan ontique, épistémique et éthique. Étude des expériences en santé mentale chez l'adulte, aux soins intensifs psychiatriques et aux soins infirmiers d'urgences. Analyse critique et action émancipatoire dans les conditions sanitaires et les narratifs néolibéraux instillant la précarité, l'abus et l'aliénation ou la réification instrumentale de la santé et de la vie. Démarche rhétorique et psychoanalytique dans la préparation, la production et la présentation novatrice de travaux scolaires.
Pawel Krol

Promotion de la santé. Environnements favorables aux saines habitudes de vie (politiques, économiques, sociaux et physiques). Prévention de l'obésité. Soins de proximité: Santé urbaine et de quartiers. Pourvoir d'agir en milieux isolés (Nunavik), fragilisés (pauvreté) ou interculturels. Équité. Pratiques préventives professionnelles et naturelles (pairs, familles, cercles préventifs Hans Kai). Évaluation d'implantation et d'impact. Épistémologie constructiviste et pragmatique. Approche de recherche action participative et intersectorielle.
Judith Lapierre

Soins palliatifs, expérience de la fin de vie, respect de l'autonomie et pratiques soignantes, philosophie du soin, approche existentielle-humaniste, éthique appliquée, fondements théoriques de la discipline infirmière.
Mireille Lavoie

Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) au préscolaire: nature, évaluation et intervention. Troubles comportementaux chez les enfants d'âge préscolaire: rôle infirmier dans l'évaluation, l'intervention et le suivi. Santé mentale de l'enfant et de sa famille: chronicité, qualité de vie, rôle parental, groupes de soutien à la fratrie, etc. Développement de l'enfant (0-5 ans): évaluation des indices de retard de développement. Approches complémentaires et alternatives en soins infirmiers pédiatriques: relaxation, humour, zoothérapie, neurofeedback, etc.
Nancy Leblanc

Pensée critique et sa contribution dans la mobilisation des savoirs infirmiers. Pratique réflexive. Stratégies pédagogiques et d'évaluation des apprentissages. Développement des compétences. Approches de recherche qualitative. Entretien d'explication dans l'analyse de pratique professionnelle ou comme méthode de collecte de données de recherche. Discipline et pratique infirmière. Supervision clinique. Soins de l'enfant.
Kathleen Lechasseur

Politiques publiques du secteur de la santé. Analyse politique des réformes et des systèmes de santé. Évolution sociohistorique du système de santé québécois. Organisation des services. Services de première ligne. Gouvernance du système et des établissements de santé. Intégration et fusions. Régionalisation et décentralisation. Participation publique et délibération.
Elisabeth Martin

Transformations contemporaines du rapport au soin et déprofessionnalisation. Rapports sociaux et structures de pouvoir dans lesquels s'enracine le vécu des infirmières. Organisation du travail et conditions de l'exercice infirmier. Gouvernance globale et hospitalière. Démocratisation des processus décisionnels. Critique du statu quo sociopolitique, des ordres du discours et des ordres hiérarchiques, du contrôle social et de la surveillance exercée par les institutions. Stratégie de l'action non-violente, solidarité, résistance et émancipation infirmière. Éviction de l'éthique par les pouvoirs de l'argent. Subordination de la vie aux impératifs du marché et privatisation. Soins critiques, chirurgie cardiaque, psychiatrie et pratique infirmière avancée. Approches qualitatives : approche généalogique, aporétique, dialectique et praxéologique. Ethnographie et phénoménologie critiques. Analyse de discours. Développement et implantation d'interventions misant sur le groupe de discussion. Philosophie politique et continentale. Utilisation de théories poststructuraliste, postmoderniste, postcolonialiste, féministe et queer. Cinéma, communication et image de l'infirmière véhiculée par les médias.
Patrick Martin

Adaptation individuelle et familiale aux troubles mentaux sévères, expérience du rétablissement, organisation de services orientés vers le rétablissement.
Hélène Provencher

Administration des services infirmiers et de santé. Rôle infirmier et développement professionnel continu. Innovations dans les pratiques, les organisations de santé et les milieux communautaires. Prise de décision partagée. Aspects sociopolitiques de la santé. Climat organisationnel et satisfaction au travail. Transfert et échange des connaissances. Méthodes quantitatives, qualitatives et mixtes.
Geneviève Roch

Santé des Premières Nations (Autochtones). Soins et éthique de la sollicitude (dégenrisation du soin). Problématiques de santé (diabète, obésité) tributaires de l'acte alimentaire dans ses dimensions sociales et culturelles.
Bernard Roy

Qualité des soins. Sécurité des patients. Gestion des risques. Bénéfices organisationnels de l'implantation d'une philosophie de soins humanistes telle que le caring. Collaboration interprofessionnelle et interdisciplinaire. Définition du soin infirmier de réadaptation. Méthodes de recherches qualitatives.
Daphney St-Germain

Soins palliatifs incluant l'intégration des soins de fin de vie dans les soins courants (soins intensifs, oncologie, santé mentale, etc.), transition des soins curatifs vers les soins palliatifs, gestion de la douleur et des symptômes, enjeux cliniques et éthiques liés à certaines pratiques en contexte de fin de vie (ex. sédation palliative, aide médicale à mourir), rapprochement des sphères clinique et théorique, méthodes de recherche qualitative.
Diane Tapp

Approche compréhensive des expériences de santé et de maladie. Expérience vécue des maladies graves et chroniques. Approche interculturelle dans les soins. Rapports entre santé, maladie, religion et spiritualité. Soins spirituels. Médecines et pratiques alternatives et complémentaires. Genre et santé. Méthodologie de recherche qualitative. Anthropologie du soin. Humanisation des soins. Approches fondées sur les sujets-patients.
Nicolas Vonarx

Psychogériatrie, particulièrement le delirium et les soins à l'aîné atteint de déficits cognitifs présentant des symptômes comportementaux et psychologiques de démence (agitation, hallucinations, errance, etc.). Usage de médicaments, particulièrement les psychotropes.
Philippe Voyer

Description officielle

Cette page présente la version officielle de ce programme. L'Université Laval se réserve le droit d'en modifier le contenu sans préavis.

Imprimer la fiche du programme
Grade

Philosophiæ doctor (Ph. D.)

90crédits
Reconnaissance d'acquis maximale:
12 crédits

Renseignements et directives

Objectifs

Le programme de doctorat en sciences infirmières (Ph. D.) prépare l'étudiant à œuvrer comme chercheur autonome ou comme professeur-chercheur au sein d'un corps professoral dans des milieux d'enseignement universitaire, des instituts ou centres de recherche, des établissements de santé et des organismes nationaux ou internationaux qui ont besoin d'experts-conseils et de chefs de file en sciences infirmières. La thèse contribue à l'avancement des connaissances liées à la discipline infirmière tant par son originalité, sa rigueur scientifique et sa pertinence sur le plan théorique que par ses retombées sur le plan des pratiques infirmières.

Au terme de sa formation doctorale, l'étudiant inscrit à ce programme sera en mesure :

  • de porter un regard critique sur le statut épistémologique du savoir infirmier;
  • de contribuer à l'effort d'organisation, de conceptualisation et de systématisation nécessaire à l'avancement des connaissances théoriques, méthodologiques et empiriques de la discipline infirmière;
  • d'interpréter de façon critique des résultats de recherche issus de modèles conceptuels ou de théories propres à la discipline infirmière ou empruntés à d'autres disciplines;
  • de mener de façon autonome des recherches originales en ayant recours à des méthodes connues et appropriées ou en développant de nouvelles méthodes, ces travaux conduisant à l'avancement des connaissances et des pratiques liées à la discipline infirmière;
  • de transmettre et de partager les résultats de ses travaux de recherche à différents auditoires, comme les pairs, les praticiens et la population, et ce, au moyen de publications, de présentations orales et d'autres formes d'échanges.

Ordre professionnel

Si le projet d’études doctorales en sciences infirmières amène un candidat à effectuer des activités cliniques en milieu de soins, celui-ci doit faire la preuve de son inscription au tableau de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) ou obtenir une autorisation avant le début de son projet.

Durée et régime d'études

L'étudiant est tenu de fréquenter le campus universitaire pendant au moins une session du programme, de préférence la première session d'inscription, l'objectif étant d'avoir des échanges directs avec son directeur de recherche et avec la communauté universitaire.

Responsable

Directeur du programme
Jean-François Desbiens
418 656-2131 poste 3505
Pour information
Claire Belzile
Conseillère à la gestion des études
418 656-2131 poste 6712
Pour information
Cindy Asselin
Agente de gestion des études
418 656-2131 poste 6374
Faculté de rattachement

Conditions d'admission

Sessions d'admission

AUTOMNEHIVER

Admissibilité

Exigences générales

Est admissible au programme de doctorat le titulaire d'un diplôme de maîtrise en sciences infirmières avec mémoire, ou d'un diplôme équivalent, qui a obtenu une moyenne d'au moins 3,33 sur 4,33 (B+), ou l'équivalent, à la maîtrise.

Les candidats titulaires d'une maîtrise en sciences infirmières sans mémoire (stage, essai, projet d'intervention) sont aussi admissibles au programme de doctorat en sciences infirmières, de même que ceux qui détiennent une maîtrise dans un domaine connexe : sciences cliniques, santé communautaire, sciences de l'éducation, épidémiologie, anthropologie et sociologie, par exemple.

Documents à présenter dans la demande d'admission en plus des pièces exigées par le Bureau du registraire

  • trois rapports d'appréciation confidentiels (dont l'un doit provenir de la personne qui a dirigé les travaux de maîtrise du candidat);
  • une lettre d'un maximum de 1500 mots qui expose :
    • l'intérêt personnel et professionnel d'obtenir un doctorat; 
    • l'articulation entre la formation universitaire antérieure et les études doctorales;
    • l'articulation entre l'expérience professionnelle antérieure et les études doctorales;
    • les atouts, les forces et la capacité du candidat de réussir des études doctorales;
    • les raisons qui motivent le choix du directeur de thèse et les démarches entreprises auprès de celui-ci;
    • la précision du champ d'étude et de l'objet de la thèse;
    • l'apport anticipé du projet de thèse à la discipline infirmière (contribution théorique et retombées sur la pratique).
  • un curriculum vitæ détaillé;
  • une version préliminaire de 1500 mots d'un projet d'études exposant les éléments de la problématique, une brève recension des écrits, les objectifs de l'étude, sa pertinence théorique et clinique dans le cadre de la discipline infirmière ainsi qu'un aperçu de la méthodologie et des considérations éthiques;
  • une confirmation écrite de la part du professeur qui accepte de diriger les travaux du candidat (courriel à etudessuperieures@fsi.ulaval.ca).

Il est à noter que les dossiers incomplets ne seront pas analysés.

Compétences linguistiques

La maîtrise du français écrit et oral est essentielle. Le candidat qui a fait ses études primaires et secondaires dans une autre langue que le français doit fournir, avec sa demande d'admission, un document officiel attestant d'un résultat d'au moins 860 sur 990 au Test de français international (TFI). Ce test, qui est disponible partout dans le monde, doit avoir été réussi au cours des 12 mois précédant la demande d'admission.

La compréhension de l'anglais écrit est également nécessaire puisque, dans plusieurs cours, la documentation spécialisée disponible est largement, sinon exclusivement, dans cette langue. La maîtrise de l'anglais écrit et oral est donc fortement encouragée. La rédaction de la thèse peut exceptionnellement se faire dans une langue autre que le français, selon les règles en vigueur à cet effet à l'Université Laval.

La connaissance de l'anglais peut être évaluée au moyen du Test of English for International Communication (TOEIC), dont le résultat doit être égal ou supérieur à 350/495 pour la partie lecture, ou par l'obtention de la note minimale C au cours d'anglais ANL-3202 Reading II. L'École de langues de l'Université Laval (ELUL) prévoit des séances de passation du TOEIC au début des sessions d'automne et d'hiver. Ce test est aussi offert dans plus de 50 pays.

L'étudiant qui n'obtient pas le résultat requis doit faire le nécessaire pour satisfaire à l'exigence minimale avant le début de la troisième session d'inscription. Le cas échéant, l'ELUL pourra lui recommander des cours d'appoint.

Il est à noter que les cours de langues sont non contributoires aux programmes de troisième cycle.

Critères de sélection

Le fait de satisfaire aux exigences d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission d'un candidat. Chaque demande est étudiée par la direction de programme, qui tient compte, dans son évaluation, de la préparation antérieure du candidat, de son dossier scolaire, de son aptitude à la recherche et de l'ensemble de son dossier, ainsi que des ressources disponibles.

Passage accéléré au doctorat

Pour faire une demande de passage accéléré au doctorat en sciences infirmières, l'étudiant doit répondre aux exigences suivantes :

  • être inscrit au programme de maîtrise en sciences infirmières avec mémoire;
  • avoir suivi tous les cours du programme de maîtrise en sciences infirmières et avoir une moyenne cumulative d'au moins A- (3,67/4,33);
  • avoir l'intention de poursuivre la même recherche, ou une recherche similaire, avec le même directeur de recherche;
  • avoir l'accord du directeur de recherche (confirmé par un formulaire d'entente);
  • être bien préparé à entreprendre une thèse et pouvoir le démontrer dans l'avant-projet de thèse ou par une expérience antérieure en tant que professionnel de recherche.

Date limite de dépôt

La date à respecter pour le dépôt d'une demande d'admission varie selon le profil des candidats. Toute l'information se trouve dans la section Admission.

Structure du programme

Activités de formation communes
CoursTitreCrédits exigés

Information complémentaire

Documents et outils

Simulation et rapport de cheminement

monPortail vous permet de visualiser l'état d'avancement de votre programme d'études. L'outil «rapport de cheminement» affiche les cours suivis, indique la session de réalisation et précise le résultat obtenu ou à venir. Il indique également les cours à réussir pour obtenir le diplôme visé. Plus encore, vous pouvez simuler des modifications à votre programme d'études (choix d'une concentration ou d'un profil) ou découvrir quels cours pourraient vous être reconnus si vous étiez admis dans un nouveau programme.

Guide de cheminement aux cycles supérieurs

Le Guide de cheminement aux cycles supérieurs présente des points de repère sur la formation à la recherche: choix du directeur de recherche, rédaction du mémoire ou de la thèse. Il propose également des outils et des façons d'interagir qui rendent la communication plus efficace: formulation des attentes, plan de collaboration. Il précise enfin différents aspects de la réalisation de la recherche, comme le carnet de recherche, et fait le lien avec les services de l'Université Laval susceptibles d'aider les étudiants en cours de route.

Règlement des études

Les études à l'Université Laval sont régies par le Règlement des études.

Ressources

Joindre un responsable d'information sur les études

Des questions sur les exigences d'admission et les programmes d'études à l'UL? Communiquez avec le Bureau du recrutement étudiant ou rencontrez-nous en privé, aux Portes ouvertes ou lors de nos tournées sur la route au Canada et à l'étranger.

418 656-2764
1 877 606-5566
info@ulaval.ca
Heures d'ouverture

Joindre une personne-ressource de la faculté

Faculté des sciences infirmières
www.fsi.ulaval.ca

Cindy Asselin
418 656-2764, poste 6374
1 877 606-5566, poste 6374
etudessuperieures@fsi.ulaval.ca

Version: 2017-02-06 08:30:31 / 2017-08-14 13:05:28 Version simplifiée Version archivée
Indique que le cours est à l'horaire à l'automne 2017
Indique que le cours peut être offert en formule hybride
Indique que le cours peut être offert à distance
Indique que le cours est en développement durable
www.ulaval.ca