Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Philippe Piétacho

 

Sage et ancien chef innu d'Ekuanitshit (Mingan)

Docteur d'université honoris causa

Reconnu comme un leader innu de première valeur et un sage très respecté par l'ensemble des Amérindiens du Québec et du Labrador, Philippe Piétacho est sans contredit un homme exceptionnel, tant grâce à ses qualités personnelles que par son engagement politique envers les siens.

Chef de la communauté d'Ekuanitshit (Mingan) pendant une vingtaine d'années, Philippe Piétacho a su aider son peuple à franchir le difficile passage entre le nomadisme et la sédentarité. Ce grand rassembleur a notamment mené le mouvement de réappropriation de la rivière Mingan par la communauté locale, pour permettre à la rivière de mieux se régénérer. Par la suite, il a favorisé le développement économique de sa communauté grâce à l'implantation d'une usine de transformation des produits de la mer et d'une pourvoirie de pêche sportive au saumon.

Du temps où il menait la destinée des Innus québécois, M. Piétacho s'est toujours montré favorable aux travaux de recherche que plusieurs professeurs et étudiants de l'Université Laval voulaient réaliser auprès des siens. En contrepartie, certains membres de la communauté de Mingan ont pu acquérir une formation de base en recherche sociale et culturelle.

Selon un sociologue de l'Université Laval, l'histoire du Québec ne commence pas avec l'arrivée de Champlain, mais bien avec la rencontre et l'alliance de ce dernier avec les chefs amérindiens d'alors. Philippe Piétacho est devenu, à titre de chef innu, l'interlocuteur des gouvernements établis, rôle qu'il a joué avec pour seule arme sa confiance inébranlable dans la culture et la langue innues. Par principe, il n'a jamais hésité non plus à soutenir les autres communautés autochtones aux prises avec des difficultés importantes.

Représentant de sa communauté et de sa nation auprès de l'assemblée des chefs du Conseil des Attikameks et des Montagnais, M. Piétacho s'est également illustré au sein de l'assemblée des Premières Nations du Canada.

Le territoire familial des Piétacho est situé au lac Brûlé, à la frontière du Québec et du Labrador, zone particulièrement propice à la chasse au caribou. Désormais retraité du monde politique auquel il a consacré près de trente ans de sa vie, ce grand admirateur de la nature y retourne chaque année pour s'adonner aux activités traditionnelles de chasse, de pêche et de piégeage.

Gardien des valeurs ancestrales et porteur de la tradition orale, Philippe Piétacho est un conteur et un joueur de tambour renommé. En outre, il partage avec les siens un grand sens de l'humour, trait typique de la culture innue. L'aspiration légitime de ce grand Innu est d'obtenir, pour son peuple, une plus grande reconnaissance culturelle. C'est dans ce but qu'il tente de transmettre aux jeunes qui le suivent un savoir millénaire, tissé par ses ancêtres avec amour et fierté. 

www.ulaval.ca