Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Christian Lalive d'Épinay

 

Sociologue et directeur de recherche du Centre interfacultaire de gérontologie de l'Université de Genève

Docteur en sciences sociales honoris causa

Après des études de sociologie et de théologie protestante qui le mènent au doctorat en sociologie, Christian Lalive d'Épinay (qui est né à Lausanne en Suisse), entame sa carrière scientifique par un séjour de plus de cinq ans en Amérique du Sud qu'il consacre à l'étude des mouvements religieux et du changement social. Après son retour en Europe, il élargit son champ d'investigation à l'analyse des transformations du travail et du loisir et à la problématique du vieillissement.

Dès 1979 il est professeur ordinaire (soit le rang professoral le plus élevé) à l'Université de Genève où il fonde et dirige le Centre interfacultaire de gérontologie de la même université. Depuis l'automne dernier, atteint par la limite d'âge, il est nommé professeur honoraire émérite tout en poursuivant sa direction de recherche. M. Lalive d'Epinay est l'auteur d'une oeuvre scientifique impressionnante publiée en différentes langues, qui compte quelques 20 ouvrages et plus de 170 articles scientifiques dans des revues avec comité de lecture. Seul ou avec des collègues, il a dirigé trois collections savantes dont les noms illustrent à merveille ses préoccupations: "Regards sociologiques", "Vieillir ou la vie à inventer" et "Âge et société".

L'apport scientifique du professeur Lalive d'Épinay est avantageusement reconnu sur la scène internationale. Par exemple, sa typologie des églises et mouvements évangéliques en Amérique latine, comme sa pénétrante analyse du phénomène pentecôtiste, sont des références incontournables. Dans un autre domaine, son modèle d'analyse interdisciplinaire des parcours de vie est utilisé par des chercheurs de maintes disciplines, tant en Europe que dans les deux Amériques.

Ce professeur polyglotte - il parle le français, l'anglais, l'espagnol et l'allemand - a joué un rôle de premier plan au sein de différentes institutions savantes, notamment comme président de l'Association internationale des sociologues de langue française, ou comme membre du Conseil National Suisse de la Recherche et du Fonds National Belge de la Recherche Scientifique.

Les liens que le sociologue Lalive d'Épinay entretient avec l'Université Laval sont anciens, nombreux et constants, ce qui s'est traduit par des collaborations fécondes dans les domaines de la religion, du travail et du temps. A deux reprises, M. Lalive d'Épinay s'est fait le champion de l'Université Laval pour qu'elle devienne l'hôte de colloques internationaux.

Les années passées en Amérique latine ont suscité chez M. Lalive d'Épinay un engagement constant en faveur d'un développement solidaire, ce qui l'a amené à accepter la responsabilité de diverses missions internationales, en Afrique comme en Amérique latine dont il revient d'ailleurs actuellement. Dans son pays, il a présidé plusieurs commissions, cantonales et fédérales, concernant les personnes âgées et les relations entre les générations. Christian Lalive d'Épinay incarne bien ainsi la figure du "sociologue impliqué" chère à R. Bastide, l'un de ses maîtres.
 

www.ulaval.ca