Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Claude Geffré

 

Théologien

Docteur en théologie honoris causa

Natif de Niort, en France, Claude Geffré entre au noviciat des dominicains de la province de France en 1948. Après des études de philosophie, il obtient son doctorat en théologie à Rome. Il entame alors une carrière pédagogique qui le mènera dans les universités de plusieurs pays, en Afrique, aux États-Unis, au Japon, en Europe et au Canada, notamment à l'Université Laval. En outre, pendant trois ans, il préside aux destinées de l'École biblique de Jérusalem.

Au cours des 30 dernières années, monsieur Geffré a dirigé des étudiants qui occupent des postes de professeur dans les plus importantes facultés théologiques du monde, si bien que l'on peut dire que ce célèbre dominicain a fait école. Recteur durant trois ans des Facultés dominicaines du Saulchoir, Claude Geffré enseigne longtemps la théologie fondamentale, l'herméneutique théologique et la théologie des religions à l'Institut catholique de Paris.

L'oeuvre du professeur Geffré constitue la preuve éloquente que la science théologique occupe une place justifiée au sein de la vie intellectuelle universitaire de même que dans les débats les plus importants de notre société. En effet, monsieur Geffré est un chercheur reconnu et écouté, ce qui donne un rayonnement social d'envergure à son travail théologique.

La production écrite de Claude Geffré comporte notamment certains titres qui illustrent fort bien les préoccupations de l'auteur. Ainsi, il a publié Le nouvel âge de la théologie, Le christianisme au risque de l'interprétation, Passion de l'homme et passion de Dieu, de même que Profession théologien, Quelle pensée chrétienne pour le XXIe siècle? Entretiens avec Gwendoline Jarczyk, Croire et interpréter, Le tournant herméneutique de la théologie. Grâce à ses ouvrages et à son engagement au sein de diverses maisons d'édition, il a grandement contribué à l'essor de la théologie sur le plan international.

L'ouverture d'esprit de monsieur Geffré trouve également son expression dans les champs d'intérêt qu'il affectionne particulièrement. D'abord désireux de présenter la science théologique comme une relecture des Écritures et de la tradition, il travaille sans relâche au dialogue constructif entre les diverses religions, notamment le christianisme, le judaïsme et l'islam. Auteur de nombreux livres, articles de dictionnaires et de revues, de chapitres d'ouvrages collectifs, Claude Geffré prend place au coeur d'entreprises d'édition qui participent à la diffusion de la théologie. Membre de comités de rédaction de plusieurs périodiques scientifiques, en Europe et au Canada, en particulier la revue Concilium, éditée en sept langues, il dirige aussi la collection "Cogitatio fidei", aux Éditions du Cerf, certainement la plus prestigieuse collection d'ouvrages théologiques en langue française.

Parmi les théologiens occidentaux qui ont entrepris leur carrière après le concile Vatican II, Claude Geffré s'est surtout distingué en développant le champ de la théologie des religions. C'est ainsi que la contribution du père Geffré est exceptionnelle en ce qui a trait au renouvellement de la théologie contemporaine qui doit désormais prendre en compte le pluralisme religieux et la mondialisation.

Le professeur Geffré occupe une place prépondérante, à l'échelle internationale, dans le champ très vaste de la discipline théologique. À ce titre, la France l'a fait chevalier, tant de la Légion d'honneur que de l'Ordre national du mérite.

www.ulaval.ca