Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Jean-Pierre Mahé

 

Membre de l'Institut de France, Académie des inscriptions et belles-lettres, directeur d'études à la section des sciences historiques et philologiques, École pratique des hautes études (Paris)

Docteur en sciences des religions honoris causa

Né à Paris en 1944, monsieur Jean-Pierre Mahé est un spécialiste mondialement reconnu des langues et des littératures coptes, arméniennes et géorgiennes.

Fidèle collaborateur de la Faculté de théologie et de sciences religieuses, il participe depuis plus de 30 ans à l'important projet de la Bibliothèque copte de Nag Hammadi.

Agrégé de grammaire, Jean-Pierre Mahé est titulaire d'un diplôme de l'École de langues orientales anciennes de l'Institut catholique de Paris ainsi que d'un doctorat en études latines et d'un doctorat ès lettres de l'Université de Strasbourg II.

Au fil des années, il a occupé de nombreuses fonctions en enseignement et en recherche, notamment en tant que professeur d'arménien à l'Institut national des langues et civilisations orientales de Paris (1977-1987), professeur d'arménien et de géorgien classiques à l'École des langues et des civilisations anciennes de l'Institut catholique de Paris (1977-2004), responsable de l'équipe Caucase du laboratoire Histoire et civilisation de Byzance du Collège de France (de 1979 à 2005), puis membre du laboratoire " Proche Orient, Caucase " du Collège de France (depuis 2005) et directeur d'études à la section des sciences historiques et philologiques de l'École pratique des hautes études à Paris (depuis 1988).

Parallèlement à ces responsabilités, Jean-Pierre Mahé a publié, seul ou en collaboration, plus de 15 ouvrages et près de 125 articles en linguistique, en philologie et en histoire des religions.

Dans la collection de la Bibliothèque copte de Nag Hammadi, il est l'auteur de cinq volumes, dont un est présentement sous presse. Il codirige, avec Paul-Hubert Poirier, l'édition des Écrits gnostiques, qui sortiront en septembre 2007 dans la prestigieuse Bibliothèque de la Pléiade de Gallimard.

Son soutien exemplaire à ce programme comprend également des activités d'enseignement et d'encadrement d'étudiants aux cycles supérieurs ainsi que des conférences. Mentionnons aussi qu'il apporte son concours à l'Institut d'études anciennes de l'Université Laval.

Cet engagement de tous les instants ne se limite pas à ses travaux d'érudition. En effet, il fournit une aide précieuse aux chercheurs arméniens et géorgiens, qui manquent souvent de moyens pour mener leurs activités de recherche.

Ce rayonnement international et ces réalisations lui ont valu plusieurs hautes distinctions : officier de l'Ordre des palmes académiques en 1999, chevalier de la Légion d'honneur en 2003 et de l'Ordre pontifical de saint Grégoire le Grand en 2005. Il est également membre de l'Institut de France (Académie des inscriptions et belles-lettres) ainsi que de l'Académie des sciences des républiques d'Arménie et de Géorgie.

L'attribution d'un doctorat honorifique à monsieur Jean-Pierre Mahé vient reconnaître la contribution remarquable de cet humaniste à l'étude du patrimoine chrétien proche-oriental et au développement de la recherche en sciences des religions à l'Université Laval.

www.ulaval.ca