Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Michel Paradis

 

Spécialiste de la géomatique et directeur général de GéoQuébec

Docteur en géomatique honoris causa

Né en 1944, monsieur Michel Paradis est considéré par plusieurs comme le père de la géomatique.

Titulaire d'un baccalauréat en sciences géodésiques de l'Université Laval, Michel Paradis commence une carrière dans la fonction publique québécoise en 1967. Il obtient parallèlement une maîtrise en administration publique de l'École nationale d'administration publique.

De 1967 à 1977, il travaille au ministère des Terres et Forêts, où il occupe entre autres le poste de directeur du service de la cartographie. En 1977, il est nommé directeur des relevés techniques au ministère de l'Énergie et des Ressources, puis sous-ministre associé aux Terres.

Parmi les réalisations de cette époque, mentionnons la Loi favorisant la réforme du cadastre québécois, la Loi sur les terres du domaine public, le Fonds spécial pour le financement de la réforme du cadastre, la création du Centre québécois de télédétection et le Programme de connaissance géographique du territoire.

En 1987, le Conseil exécutif lui confie la responsabilité de préparer le premier plan géomatique du gouvernement. Après une expérience de deux ans dans le secteur privé de la géomatique, avec le groupe Lavalin, monsieur Paradis est de retour au gouvernement du Québec.

Au ministère de l'Environnement et de la Faune, il assume les fonctions de sous-ministre adjoint aux Milieux agricole et naturel, de 1990 à 1994, et à la Connaissance des écosystèmes, de 1994 à 1997. Durant cette période, il met en œuvre une stratégie pour le développement durable des ressources du milieu agricole.

En 1997, le ministère de la Culture et des Communications lui confie la rédaction de la Politique de l'inforoute gouvernementale, puis il est nommé secrétaire adjoint au Conseil du Trésor et prend en charge le dossier de l'inforoute gouvernementale et de la gestion des ressources informationnelles.

Depuis 2001, il assume la direction générale du consortium privé GéoIntégra et de l'organisme sans but lucratif GéoQuébec, deux organisations dédiées à la promotion et à l'exportation du savoir-faire et des grandes réalisations du Québec en matière de géomatique appliquée à la gouvernance territoriale.

L'excellent travail accompli par Michel Paradis lui a valu le prix Gaïa. Remis par l'Association canadienne des sciences géomatiques, ce prix vise à souligner un apport exceptionnel à la géomatique. Par son leadership et sa solide expertise, il joue un rôle clé dans son milieu.

En plus de participer à la promotion de l'industrie géomatique du Québec sur la scène internationale, il défend l'importance de la recherche et du développement dans le secteur de la géomatique. Il collabore notamment à divers projets de la Faculté de foresterie et de géomatique. Dans ses temps libres, il travaille à un traité d'administration publique qui porte sur l'information, ses technologies et la gestion des affaires publiques.

C'est un privilège pour l'Université Laval de rendre hommage à monsieur Michel Paradis, qui a contribué de façon remarquable à l'avancement de la géomatique au Québec.

www.ulaval.ca