Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Michel Rocard

 

Homme politique français et écrivain

Docteur d'université honoris causa

Monsieur Michel Rocard est un homme d’État, par sa formation politique, en plus d’être un précurseur et un défricheur d’avenir par sa capacité à dépasser les tabous et les dogmes.

Premier ministre entre juin 1988 et mai 1991, monsieur Rocard a été, plus particulièrement, le promoteur d’une réforme capitale avec l’institution du revenu minimum d’insertion (RMI), allocation versée en France aux personnes ayant des ressources inférieures à un plafond fixé par décret. Cette réforme, fait rare en France, a été adoptée par le Parlement à l’unanimité. C’est aussi lui qui a su, avec les accords de Matignon, pacifier la situation en Nouvelle‐Calédonie en permettant à la population de décider par référendum de son avenir.

Député européen pendant 15 ans, de 1994 à 2009, monsieur Rocard a joué, par son influence intellectuelle, un rôle décisif dans la construction européenne. Il a participé entre autres à l’adoption du pacte budgétaire européen par les États membres, ce qui constitue un engagement de retour à l’équilibre des finances publiques, de même qu’un engagement de solidarité entre les États.

Monsieur Rocard est aussi un acteur engagé du développement durable ayant été nommé à la présidence de la conférence sur la Contribution climat‐énergie en 2009 et ambassadeur, chargé des négociations internationales relatives aux pôles. Il a donc œuvré à consolider le protocole international faisant de l’Antarctique une réserve naturelle consacrée à la paix et à la recherche. Il fut très actif dans les difficiles négociations relatives à l’amélioration de la gouvernance dans l’Arctique en vue de protéger l’environnement, d’exploiter les richesses du sous‐sol, de sécuriser les routes maritimes ouvertes par l’effet du réchauffement climatique et de permettre l’extension des droits de pêche. C’est d’ailleurs dans le cadre de ses fonctions comme ambassadeur qu’il a renoué avec le Québec et l’Université Laval qui s’illustre dans ce secteur de recherche qu’est l’Arctique.

Il est venu au Québec à plusieurs reprises dans les années 80 et 90 et a toujours cru à une relation solide entre le Québec et la France. Ainsi, dans son livre Le cœur à l’ouvrage, il conseillait aux entreprises françaises en 1987, de se servir de ce merveilleux relais sur le continent nord‐américain qu’est le Québec, afin de conquérir le marché des États‐Unis; la France est ainsi devenue l’un des premiers fournisseurs d’investissements directs étrangers sur notre territoire.

Monsieur Michel Rocard est aussi un homme de grande culture et un intellectuel qui a beaucoup publié, surtout des livres, portant sur la politique bien sûr, mais aussi des articles économiques plus savants pour les grands médias français.

www.ulaval.ca