Aller au contenu principal

Doctorat en communication publique

Philosophiæ doctor (Ph. D.)

Ce programme vous permettra de vous spécialiser dans l'un ou l'autre des domaines d'expertise et de recherche de la communication publique que sont les pratiques professionnelles, l'intervention sociale ainsi que les représentations et les discours publics.

90 Crédits

Reconnaissance d'acquis maximale: 7 crédits

4 ans Durée estimée à temps complet

Sessions d'admission

  • Automne

En bref

En réalisant ce doctorat, vous deviendrez une chercheuse ou un chercheur capable d'étudier et d'apprécier les pratiques et les discours, institutionnalisés ou non, qui animent le débat public, notamment en journalisme, en publicité et en relations publiques. Plus spécifiquement, ce programme est structuré par trois axes de recherche:

Axe 1 – Les pratiques professionnelles

L'examen des pratiques déjà bien institutionnalisées du journalisme, des relations publiques et de la publicité, mais aussi des pratiques en émergence notamment en communication de plaidoyer, en communication participative et en communication politique. Les questions, entre autres, de l'évolution des pratiques, des processus de médiatisation de l'espace public, des transformations de l'industrie des médias et des modes de communication institutionnelle des organisations et des entreprises.

Axe 2 – L'intervention sociale

L'étude des opérations de communication explicitement destinées à provoquer des changements individuels ou sociaux. La communication en matière de santé, de sécurité, de droits de la personne, de développement et d'environnement. La rédaction professionnelle et technique.

Axe 3 – Les représentations et discours publics

L'analyse des contenus de communication publique. La teneur sémantique des messages, leur contenu discursif, les représentations cognitives sociales et individuelles ainsi que les significations sociales. Les stratégies de mise en scène de l'information, l'argumentation en communication publique, la réception des messages, la communication publique comme lieu de construction de la réalité sociale. 

  • Directrice ou directeur à trouver après l'admission: vous pourrez trouver après votre admission au programme la personne qui acceptera de superviser vos travaux de recherche. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire pour l'admission, cette étape est nécessaire pour la poursuite de vos études et il vous est conseillé de commencer dès maintenant cette démarche. Comment trouver votre directrice ou directeur et choisir votre projet.
  • Temps complet ou temps partiel: c'est vous qui décidez de votre rythme de progression dans le programme. Il est conseillé de consacrer la 1re année à la réalisation de la scolarité et à la préparation des 2 examens.

Domaines d'expertise

  • Communication et culture
  • Communication et intervention sociale
  • Communication et politique
  • Pratiques professionnelles de la communication
  • Rédaction professionnelle et technique
  • Représentation et discours publics
  • Communication numérique

À qui s'adresse le programme

Ce programme s'adresse principalement à la personne titulaire d'un diplôme de 2e cycle en communication ou en sciences sociales ou humaines intéressée par l'analyse des phénomènes de communication publique.

Avenir

Les diplômées et les diplômés sont susceptibles de trouver des emplois dans des domaines aussi variés que l'analyse et la recherche dans les services de communication, l'analyse, la planification et la gestion des communications ainsi que l'enseignement et la recherche en milieux éducatifs.

Employeurs

  • Agences de marketing, de publicité ou de relations publiques
  • Associations et ONGs
  • Centres de recherche
  • Entreprises de veille électronique (sites Web)
  • Établissements d'enseignement
  • Firmes de consultants
  • Gouvernements
  • Groupes d'intérêt public
  • Hôpitaux
  • Laboratoires
  • Maisons d'édition
  • Maisons de sondage
  • Médias (journaux, magazines, revues, télévision, radio)
  • Multinationales
  • Musées
  • Organismes culturels
  • Organismes sociaux (Croix-Rouge canadienne, Opération Enfant Soleil, etc.)
  • Organisations internationales

Cette page présente la version officielle de ce programme pour de futurs étudiants et étudiantes. L'Université Laval se réserve le droit d'en modifier le contenu sans préavis. Les personnes déjà admises doivent plutôt se référer à leur rapport de cheminement.

Structure du programme

Liste des cours

Admissibilité

Grade et discipline

Le candidat détient une maîtrise en communication ou un diplôme équivalent.

Le titulaire d'une maîtrise dans une autre discipline est également admissible si le sujet du mémoire porte sur quelque aspect de la communication publique et dans la mesure où la formation antérieure comporte au moins 30 crédits de cours en communication.

Moyenne

Le candidat a obtenu une moyenne de cheminement dans le programme ou de diplomation égale ou supérieure à 3,33 sur 4,33, ou l'équivalent.

Scolarité préparatoire

Si la formation antérieure du candidat ne comporte pas 30 crédits de cours en communication, la direction de programme peut, si elle le juge nécessaire, imposer une scolarité préparatoire, non contributoire.

Le candidat devra avoir suivi avec succès une formation méthodologique et théorique, équivalente aux quatre cours de deuxième cycle en communication publique suivants :

À défaut, une scolarité préparatoire pourra lui être imposée lors de l'analyse du dossier par la direction de programme.

Les cours suivis en scolarité préparatoire ne sont pas contributoires au programme et doivent être réussis avec une moyenne de cheminement de 3,33 sur 4,33 (B+), sous peine d'exclusion du programme.

Directeur de recherche

Avant la fin de la première session d'inscription, l'étudiant doit être fixé sur le choix de son directeur de recherche et son projet de recherche doit être approuvé par la direction de programme. Si ces conditions ne sont pas respectées, le candidat n'est pas autorisé à poursuivre ses études dans le programme.

Exigences linguistiques

Connaissance du français

Le candidat doit posséder une excellente maîtrise du français. La direction de programme se réserve le droit de soumettre le candidat à une épreuve de français et de lui imposer, si nécessaire, des cours d'appoint.

Connaissance de l'anglais

Le candidat non francophone (qui n'a pas fait ses études primaires et ses études secondaires en français) doit, pour être admissible, faire la preuve au moment du dépôt de la demande d'admission d'un niveau minimal de connaissance de la langue française par la réussite :

  • du Test de connaissance du français tout public avec :
    • un résultat égal ou supérieur à 600/699 aux épreuves obligatoires (TCF-TP)
    • ET un résultat égal ou supérieur à 14/20 à l'épreuve d'expression écrite (TCF-TP/EÉ)
  • OU du cours FLS-2093 Rédaction de textes argumentatifs (ou d'un cours jugé équivalent) avec une note égale ou supérieure à C

Selon le résultat, le candidat pourrait devoir suivre un ou plusieurs cours de français en scolarité préparatoire. Les cours de langues suivis, s'il y a lieu, sont non contributoires au programme.

Le candidat qui satisfait à l'une ou l'autre des conditions suivantes n'a pas à fournir de preuve de son niveau de français :

  • a fait ses études primaires et secondaires en français;
  • a obtenu le diplôme d'études collégiales en français au Québec (DEC) et réussi l'épreuve uniforme de français;
  • a obtenu un grade universitaire décerné par un établissement de langue française.

Documents à présenter dans la demande d'admission en plus des documents exigés par le Bureau du registraire

  • un curriculum vitae
  • une lettre de motivation/intentions (environ une page) qui expose les raisons pour lesquelles le candidat veut suivre ce programme, en lien avec ses études antérieures et ses intérêts professionnels
  • une brève description (trois à cinq pages) du projet de recherche qu'il entend mener indiquant en quoi le projet relève d'au moins un des trois axes du programme (Pratiques professionnelles de la communication publique; Communication et intervention sociale; Communication, représentations et discours publics) et comprenant :
    • le type de projet de recherche retenu
    • le titre de la recherche (provisoire)
    • la délimitation du sujet, dans l'espace et le temps
    • les questions de recherche ou hypothèse de travail, s'il y a lieu
    • la preuve de l'intérêt du sujet et un aperçu de la question
    • l'indication des principales sources à exploiter
  • trois rapports d'appréciation

Sélection

Le fait de satisfaire aux exigences d'admission n'entraîne pas automatiquement l'admission. La direction de programme prend en considération la préparation antérieure du candidat, l'ensemble de son dossier ainsi que les ressources disponibles.

En savoir plus sur les études universitaires au Québec.
Consulter la liste des équivalences généralement accordées aux différents diplômes internationaux.

Connaissance du français

L'Université Laval est un établissement d'expression et de culture françaises. L'enseignement y est offert en français; les travaux et les examens sont rédigés dans cette langue. La maîtrise du français écrit et parlé est donc essentielle. Pour plus de détails, consulter la Politique sur l'usage du français et les Dispositions relatives à l'application de la politique sur l'usage du français.

Date limite de dépôt

La date limite à respecter pour déposer une demande d'admission varie selon le type de candidature. L'information complète se trouve à la page Dates limites de dépôt.

Formules d'enseignement

  • Peut être offert en comodal
  • Peut être offert à distance
  • Peut être offert en présentiel-hybride
  • Peut être offert à distance-hybride

Découvrez les formules d'enseignement


Attribut de cours

  • Cours en développement durable

Cours à l'horaire

  • Automne 2022

Objectifs

L'objectif général de ce programme est de former un chercheur capable d'étudier et d'évaluer les phénomènes de communication publique.

Au terme de sa formation, l'étudiant devrait :

  • être apte à analyser les modes et processus communicationnels de la discussion des enjeux sociaux et de la tenue des débats publics et à en fournir une évaluation critique;
  • avoir acquis une connaissance scientifique multidisciplinaire du champ de la communication publique;
  • avoir développé la capacité de son évaluation critique, notamment de son incidence éthique;
  • savoir mener une recherche scientifique multidisciplinaire originale et autonome;
  • savoir établir de nouvelles perspectives et activités de recherche en communication publique;
  • savoir communiquer les résultats de cette recherche.

Structure du programme

Communication publique

24 crédits exigés

Avec l'approbation de la direction de programme, l'étudiant peut suivre d'autres cours offerts par l'Université Laval. Les cours doivent être de troisième cycle (niveau 8000) ou intercycle (niveau 7000) et jugés pertinents en regard du plan d'études de l'étudiant et des objectifs du programme.

Recherche

L'étudiant doit réaliser toutes les activités de recherche prévues dans son programme.

Durée et régime d'études

Pour répondre aux exigences de la scolarité et des examens de doctorat, l'étudiant doit s'inscrire à temps complet pendant les trois premières sessions de son programme.

Remarques sur les cours

Examens de doctorat

Les examens de doctorat sont conformes à la politique institutionnelle en vigueur. Ils visent à s'assurer que l'étudiant possède les connaissances et la formation adéquates pour la réalisation de son projet. Ils comportent chacun une épreuve écrite et une épreuve orale dont l'évaluation se fait devant un comité de professeurs. L'étudiant pourra se prévaloir d'une reprise pour chacune des épreuves. La réussite des examens est une condition de poursuite du programme.

Responsable

Directeur du programme
Arnaud Anciaux
arnaud.anciaux@com.ulaval.ca
418 656-2131, poste 412654
Pour information
cycles-superieurs@com.ulaval.ca
418 656-2131, poste 402954

Guide de cheminement aux cycles supérieurs

Le Guide de cheminement aux cycles supérieurs présente des points de repère sur la formation à la recherche, notamment en ce qui a trait au choix de la directrice ou du directeur de recherche et à la rédaction du mémoire ou de la thèse. Il propose également des outils et des façons d'interagir qui rendent la communication plus efficace: formulation des attentes et plan de collaboration. Il précise enfin différents aspects de la réalisation de la recherche, comme le carnet de recherche, et fait le lien avec les services de l'Université Laval susceptibles d'aider les étudiantes et étudiants pendant leur cheminement.

Recherche à la faculté

À la Faculté des lettres et des sciences humaines, la vitalité de la recherche et de la création est tangible: le corps professoral, les chercheuses et chercheurs et les chargées et chargés de cours s'investissent activement dans des projets fondamentaux et audacieux qu'ils mettent en œuvre, réalisent et font rayonner. Les nombreux contrats et subventions que leur réputation et la qualité de leurs travaux permettent de décrocher chaque année dotent la Faculté d'un environnement d'expérimentation et de recherche unique et propice à la formation d'une relève de haut niveau. La Faculté compte 30 unités de recherche (centres de recherche, chaires de recherche et d'enseignement, laboratoires et observatoires, instituts, équipes et groupes de recherche, unités mixtes de recherche) qui se classent parmi les plus performantes et innovantes de leur domaine. Recrutant un grand nombre d'étudiantes et d'étudiants comme auxiliaires de recherche, elles constituent des milieux scientifiques très formateurs et stimulants.

Recherche en information et en communication

La recherche menée au Département d'information et de communication donne lieu à diverses collaborations avec des universités d'autres pays, à la tenue de colloques, de séminaires et de conférences ainsi qu'à l'édition de plusieurs publications.

Près d'une trentaine de professeures et de professeurs et autant de personnes diplômées travaillent à l'approfondissement des connaissances dans les domaines de la communication publique. Plusieurs de leurs travaux bénéficient de plates-formes de production et de diffusion hébergées par le Département d'information et de communication. Parmi ces plates-formes, on compte près d'une dizaine de groupes de recherche, la Chaire de journalisme scientifique Bell Globemedia, le Centre d'études sur les médias et 5 revues scientifiques. Toutes contribuent au rayonnement national et international du Département.

Champs de recherche des professeurs

Pour connaître les champs de recherche des professeures et des professeurs, consultez les fiches d'information à leur sujet, disponibles sur le site du Département d'information et de communication.

Faculté des lettres et des sciences humaines

Site de la Faculté

Ressources

418 656-2764, poste 407770
1 877 606-5566, poste 407770
info@flsh.ulaval.ca

Département d'information et de communication

Site web du département

Particularités et attraits

Le Département d'information et de communication de la Faculté des lettres et des sciences humaines propose un environnement créatif à la fine pointe des développements dans le domaine technologique, où l'apprentissage pratique prend une place centrale. Vous étudierez auprès de professeures, de professeurs, de praticiennes et de praticiens enthousiastes et aurez accès à des équipements de pointe et à des locaux ultramodernes.

Que vous souhaitiez devenir journaliste, publicitaire, relationniste, chercheuse ou chercheur, vous pourrez vous impliquer dans plusieurs entreprises étudiantes en joignant l'agence de relations publiques et de publicité Préambule communication ou l'équipe du journal L'Exemplaire, ou participer aux travaux de l'Observatoire des médias sociaux en relations publiques. Enfin, de multiples activités parascolaires, dont le Salon des communications, le Gala de la relève et les Jeux de la communication, vous permettront d'explorer différentes facettes des métiers de la communication publique.

Aspects financiers

Bourses et aide financière

Au Bureau des bourses et de l'aide financière, vous trouverez toute l'information concernant les sources possibles de financement de vos études, notamment les différents programmes d'aide financière gouvernementaux et les programmes de bourses d'admission, d'excellence ou de mobilité.

Chaque année, plusieurs étudiantes et étudiants de la Faculté reçoivent des bourses d'études ainsi que de l'aide financière pour des séjours de recherche et de formation à l'extérieur du Québec. Vous pourrez également acquérir de l'expérience en travaillant comme auxiliaire d'enseignement ou de recherche ou encore, comme chargée ou chargé de cours.

Des bourses d'admission sont offertes aux étudiantes et étudiants ayant obtenu une moyenne cumulative au baccalauréat égale ou supérieure à 3,5/4,33 ou l'équivalent, admis dans un programme de maîtrise avec mémoire.

Le Bureau des bourses de la Faculté vous offre un service-conseil afin de vous aider à trouver des sources de financement et vous accompagne dans vos démarches. Un grand nombre d'étudiantes et d'étudiants de la Faculté figurent parmi les récipiendaires de bourses des plus importants organismes subventionnaires de recherche au Canada et au Québec.

Bourses de réussite

L'Université Laval consacre chaque année 4,6 M$ à la réussite de ses étudiantes et étudiants inscrits à un programme de maîtrise ou de doctorat. Les bourses de réussite de la Faculté des études supérieures et postdoctorales récompensent la réalisation des différentes étapes de votre programme, de l'admission jusqu'à la diplomation. Nous vous invitons à consulter le plan facultaire d'attribution des bourses de réussite de la Faculté des lettres et des sciences humaines. 

Espace Futurs étudiants

Des questions sur les programmes d'études et l'admission?

Notre équipe de responsables d'information vous offre un service d'accompagnement personnalisé et de rencontre individuelle pour vous soutenir dans votre choix de programme et la planification de vos études à l'Université Laval. Communiquez avec eux pour obtenir toutes les réponses à vos questions!