Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

James M. Robinson

 

Théologien et professeur émérite de la Claremont School of Theology

Docteur en théologie honoris causa

Membre fondateur et professeur émérite de la School of Theology de la Claremont Graduate University en Californie, où il a enseigné le Nouveau Testament et les origines du christianisme de 1958 à 1999, et directeur émérite de l'Institute for Antiquity and Christianity, le professeur James M. Robinson est considéré, en Amérique du Nord, comme l'un des chefs de file de l'étude des origines chrétiennes.

Par son dynamisme, son esprit d'entreprise et son envergure scientifique, le professeur Robinson a grandement contribué à créer sur notre continent un terrain propice à la recherche dans son domaine. Membre de plusieurs sociétés scientifiques, parmi lesquelles l'Association internationale des études coptes, dont il a présidé le congrès de fondation au Caire en 1976, et la Société francophone de coptologie, il a exercé de nombreuses fonctions, dont celle de président de la Society of Biblical Literature, le plus important regroupement de chercheurs dans le domaine des origines chrétiennes et des études bibliques. Dans les années 1970, monsieur Robinson a présidé les travaux du comité de l'UNESCO pour la publication de l'édition fac-similé des textes de Nag Hammadi, puis dirigé l'édition américaine de ces textes, terminée en 1995. Depuis lors, il est étroitement associé, à titre d'éditeur général, à la publication d'une autre collection de manuscrits d'une très grande importance pour l'étude du judaïsme et des origines chrétiennes, celle des textes de Qumran.

Né à Gettysburg en Pennsylvanie, le professeur Robinson est docteur en théologie, diplômé du Princeton Theological Seminary et de l'Université Basel en Suisse. Il a aussi fréquenté plusieurs écoles européennes de prestige, telles les universités de Zurich et de Strasbourg, l'École des hautes études de Paris et l'Université de Heidelberg. Éditeur de vingt-quatre volumes et auteur de quatre ouvrages et d'une centaine d'articles scientifiques, il s'est acquis sur le plan international une réputation qui lui a valu de nombreuses marques de reconnaissance. Il fut ainsi professeur invité dans une douzaine d'universités américaines et étrangères, dont les universités de Göttingen, Zurich, Strasbourg, Berkeley et California State, et il est docteur honoris causa de l'Université de Mainz en Allemagne, du Davidson College et de l'Université de Miami.

Pour l'Université Laval, James M. Robinson s'avère également, et ce depuis de nombreuses années, un collaborateur indéfectible et un modèle, non seulement par sa contribution capitale au programme d'édition des textes de la " Bibliothèque copte de Nag Hammadi ", mais aussi par la dimension de sa production scientifique et la richesse de son enseignement.

www.ulaval.ca