Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Édouard Brochu

 

Agronome et spécialiste de la microbiologie alimentaire

Docteur en sciences de l'agriculture honoris causa

Né à Saint-Isidore en novembre 1910, monsieur Édouard Brochu est considéré à juste titre comme le "père des probiotiques" en Amérique. Ses travaux en microbiologie alimentaire, qui s'étendent sur plus de 50 ans, ont eu un impact majeur sur le développement de l'industrie de la fermentation.

Après des études en agronomie, monsieur Brochu termine, en 1937, une maîtrise à l'Université de Montréal. L'obtention d'un tel diplôme est un accomplissement rare et méritoire pour l'époque, et cette réussite marque le début d'une carrière exemplaire. Il travaille d'abord comme professeur à l'Institut agricole d'Oka, de 1934 à 1962, puis à l'Institut de technologie agricole de Saint-Hyacinthe, jusqu'en 1969. À compter de 1949, il est également chargé de cours à l'Université de Montréal, où il enseigne la microbiologie alimentaire et la systématique bactérienne.

Sa compétence exceptionnelle reste gravée dans la mémoire de ses anciens étudiants, pour qui il représente un modèle de dévouement, de rigueur et de ténacité. Ce pédagogue a su leur communiquer la passion de la recherche et de l'engagement professionnel. Plusieurs des premiers professeurs de la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation de l'Université Laval ont d'ailleurs été les élèves de ce mentor.

En 1970, le professeur Brochu quitte l'enseignement pour consacrer toutes ses énergies à l'Institut Rosell, qu'il a fondé avec quatre collègues en 1934. Il en a présidé les destinées de 1944 à 1966, puis en a assumé la direction générale de 1966 à 1988. Ardent promoteur de la consommation de produits fermentés, il a introduit, par l'intermédiaire de son entreprise, la consommation du yogourt en Amérique dans les années 1940. Spécialisé dans les bactéries lactiques, les levures et les probiotiques, l'Institut est mondialement reconnu pour ses innovations technologiques. Grâce aux nombreuses réalisations scientifiques du professeur Brochu, cette société offre aujourd'hui des produits de grande qualité, qui servent entre autres de suppléments alimentaires et d'agents thérapeutiques.

En plus de ses responsabilités d'administrateur, monsieur Brochu passait évidemment beaucoup de temps dans son laboratoire. De la physiologie bactérienne à la digestibilité des laits fermentés, ses intérêts en recherche ont été très variés. Ses travaux sur les bactéries lactiques, en particulier, lui ont attiré la reconnaissance nationale et internationale. Les industries laitières québécoise et canadienne doivent beaucoup à ce chercheur, qui s'est toujours soucié de la santé des humains et des animaux. Cette contribution inestimable au monde agroalimentaire et, de façon générale, aux sciences de la santé a été soulignée par de multiples prix remis, notamment, par l'Ordre des agronomes du Québec et l'Institut canadien de science et technologie des aliments.

C'est un privilège pour l'Université Laval de décerner un doctorat honoris causa à monsieur Édouard Brochu, que tous appelaient déjà "docteur Brochu". Cette consécration est l'occasion de témoigner son respect et sa gratitude à ce visionnaire et de rappeler à ses étudiantes et étudiants qu'ils sont les héritiers de ce pionnier de la recherche.

www.ulaval.ca