Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Jean Béliveau

 

Hockeyeur retraité et philanthrope

Docteur d'université honoris causa

Né à Trois-Rivières en 1931, M. Jean Béliveau fait ses études au Collège de Victoriaville. Il est associé depuis plus de 50 ans au Canadien de Montréal. Bien que sa carrière de joueur soit terminée depuis près de 35 ans, il demeure une figure emblématique du hockey et un modèle pour les jeunes sportifs. D'une grande générosité, il parraine de nombreux organismes et activités de bienfaisance.

La carrière de hockeyeur de Jean Béliveau débute dans les circuits mineurs et avec les As de Québec de la Ligue senior, puis il se joint au Canadien de Montréal, en 1953. Joueur étoile pendant dix-huit saisons dont dix à titre de capitaine, il a marqué 507 buts devenant ainsi le 2e meilleur pointeur de l'histoire du Canadien qu'il conduit à dix conquêtes de la coupe Stanley, Après sa retraite en 1971, il a occupé les fonctions de vice-président et de directeur des relations publiques de l'équipe-vedette. Ambassadeur du Canadien depuis 1993, il a représenté son sport et son pays à plusieurs reprises à l'étranger.

Homme de coeur et de parole, Jean Béliveau a parrainé de nombreux organismes et activités de bienfaisance. Lors de la fête organisée au Forum de Montréal pour marquer sa retraite comme hockeyeur, il a annoncé la création de la Fondation Jean-Béliveau pour venir en aide aux organismes ou associations qui se consacrent au bien-être des jeunes déshérités du Québec et du Canada tout entier. En 1993, il transfère la Fondation à la Société pour les enfants handicapés du Québec. Il a mis sur pied le programme Échanges culturels de hockey a l'intention des jeunes. Depuis 2003, le trophée Jean-Béliveau est remis au joueur du Canadien qui s'est démarqué par son engagement communautaire.

En 2005, une autobiographie intitulée Ma vie en bleu-blanc-rouge, rédigée avec la collaboration de Christian Goyens et d'Allan Turowetz, s'ajoute aux quatre biographies déjà publiées sur sa carrière. Jean Béliveau a été fait chevalier de l'Ordre national du Québec en 1988. Il a remporté le trophée Conn Smythe (joueur par excellence, 1965), le trophée Hart (joueur le plus utile à son équipe, 1956 et 1964), le trophée Art Ross (meilleur compteur, 1956), remis par la Ligue nationale de hockey, et il a été élu au Temple de la renommée du hockey en 1972.

Il est au nombre des personnes honorées par l'Allée des célébrités à Toronto. Nommé Grand Montréalais en 1986, il reçoit quelques années plus tard le prix Excellence de La Presse (1991) et, lors du gala Excellence en 1993, il est nommé Personnalité de l'année. Monsieur Béliveau a été nommé chevalier de l'Ordre national du Québec en 1988 et Compagnon de l'Ordre du Canada en 1998, ce qui est la plus haute distinction du pays. Avec le doctorat qui lui a été accordé par l'Université Laval, six doctorats honorifiques lui ont été décernés, et il a reçu la médaille Loyola de l'Université Concordia (1995).

www.ulaval.ca