Notre université

Première université francophone d'Amérique, l'Université Laval tire sa force de l'expérience et du dynamisme qui la caractérisent.

 
 

Paul B. Corkum

 

Professeur titulaire, Département de physique, Université d'Ottawa

Docteur ès sciences honoris causa

Après des études supérieures spécialisées en physique théorique à Lehigh University, Paul Corkum a entrepris une carrière de chercheur scientifique au Conseil National de Recherches du Canada (CNRC) à Ottawa. Guidé par une maîtrise totale des concepts fondamentaux de l'interaction laser matière, il s'est révélé un expérimentateur remarquable.

  • En début de carrière, il a montré comment produire des impulsions très courtes dans l'infrarouge moyen à l'aide de lasers à CO2. Jusqu'à présent, personne n'a réussi à faire aussi bien dans cette plage spectrale (9–11 µm).
  • Il a par la suite éclairci la génération de lumière blanche par des impulsions laser de durée femtoseconde (10-15 s) interagissant avec des milieux solides ou des gaz.
  • Il a effectué les premières mesures démontrant le contrôle cohérent lors de la production de photocourants dans des semi-conducteurs. Ces mesures confirmaient la sensibilité de la réponse matérielle à la phase du signal laser.
  • Il a réalisé plusieurs travaux sur les plasmas et l'ionisation d'atomes ou de molécules par des impulsions laser brèves.
  • Il a entrepris, il y a environ 20 ans, des travaux sur les impulsions laser attosecondes qui ont eu un impact international majeur et ont mené à l'émergence de la science attoseconde comme discipline scientifique de pointe.

Le professeur Corkum, homme de grande culture, communique ses idées avec brio et est l'un des meilleurs porte-parole de la science au pays. On lui a même déjà demandé de commenter en public une pièce de théâtre portant sur les dilemmes moraux auxquels ont été confrontés certains scientifiques qui ont travaillé à l'élaboration de la bombe atomique pendant la Deuxième Guerre mondiale.

www.ulaval.ca